x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.04.13 | 21:14 ESPRIT-RACING.COM | 01.04.13 | 21:14


Après des essais hivernaux tronqués par le mauvais temps, j’avais vraiment hâte de retrouver ma 600GSX-R pour la 1re course de la saison.


Il est clair que je manque de préparation, puisque je dois me réadapter à la 600 et que je dois également trouver les settings de base qui me conviennent !

Malgré cela, j’attaque confiant cette 1ère course et j’espère bien me placer directement aux avants postes ! Mais la météo avec le retour du printemps, qui n’en a que le nom, va nous jouer des tours et va essayer de nous en empêcher !

Vendredi, Essais libres ;

Le temps est gris, la température flirte avec le 0°, la piste est donc très froide ! Nous effectuons quelques tours le matin sans grand effet puisque nous sommes à des années lumière des bons chronos alors que la moto glisse en raison des conditions !

L’après-midi, la situation est à peine meilleure. Je peux ainsi tester une modification sur l’assiette de la moto qui s’avère concluante. Je ne prends tout de même pas trop de risques puisque j’ai fait le choix de conserver mes pneus, des gommes endurance, qui datent des essais à Albacete et ont plus de 70 tours. J’en profite au passage pour remercier DUNLOP ;)

J’obtiens ainsi le 9ème chrono dont je me satisfais au vu des conditions précaires d’adhérence, tout en me disant que la météo prévoit mieux pour le Samedi…

Dimanche : Qualification 1(bis) – Course 1(bis) ;
Le soleil est enfin arrivé au Mans, sans la chaleur, mais c’est déjà mieux… En revanche la séance de qualification est annulée en raison du froid et est remplacée par un Warm-up de 20 minutes en fin de matinée…
La grille de départ s’effectue donc en fonction du classement de Vendredi !
Je pars donc 9ème.

Forcément avec le peu d’essais, je me rends compte que je ne sais même pas encore aller vite avec une 600. Je réalise le 6ème chrono au Warm-up, ce qui me permet de me mettre un peu en confiance. Mais il est clair que je ne suis définitivement pas prêt. Je ne me suis même pas entrainer à faire un essai de départ !
Je me rassure en me disant que quoiqu’il arrive je prends beaucoup de plaisir sur cette moto et que la course devrait être sympa ! Le stress monte tout de même à l’approche du départ…

Lorsque les feux s’éteignent, je pars immédiatement en roue, mais bizarrement je ne perds pas de places, j’arrive même dans la courbe Dunlop aux alentours de la 7ème position. Au 1er virage deux concurrents se touchent et vont au tapis ! Je dois couper, ce coup-ci le peloton me dépasse.

Après deux concurrents doublés, je franchis le 1er tour 10ème. Un grand groupe s’étend devant moi. Mais bien que je suive le groupe relativement aisément, je n’arrive pas à gagner de places. En effet, pour doubler c’est très différent des 1000 auxquelles je suis habitué et la puissance de ma moto ne me permet pas de me placer correctement au freinage.

Du coup je prends mon rythme et passé l4 tours, je me mets à l’attaque. Au prix de freinages retardés, je gagne 3 places en 3 tours. Il reste 3 pilotes devant moi dans notre groupe ! Les pilotes de tête ne sont désormais plus à portée. En doublant mon cousin je me place 6ème !

Je suis gêné par les pilotes de devant et me dis que mon rythme plus rapide me permettra de les dépasser facilement. Mais, il m’est impossible de les suivre en ligne droite. En effet la Yamaha officielle de DiCarlo et la MV de Perret sont trop loin à l’attaque du freinage pour que je tente quoique ce soit. A force « d’attendre » derrière, mon cousin reprend l’avantage et j’observe ses tentatives sans plus de succès que moi.

Alors je repasse Robin, et deux virages plus loin DiCarlo commet une légère erreur qui me permet de prendre la 4ème place ! Je me dis, enfin c’est bon je vais me mettre à l’abri. Mais la ligne droite suivante n’est pas terminée que la Yamaha me déboite sans que je puisse le reprendre aux freins.

Je suis donc intercalé entre cette Yamaha et la MV. J’essaie différentes trajectoires, mais impossible, je suis trop loin aux freins… En revanche, je suis gêné dans les enchaînements de virage. C’est donc là qu’il faut que je passe !

A 3 tours de l’arrivée, je m’insère dans un léger trou laissé à l’intérieur des Esses Bleus par DiCarlo. Mais il est mieux placé dans le virage suivant, il rentre trop vite s’élargit et m’embarque avec lui à l’extérieur de la piste. La MV repasse devant et je suis toujours coincé derrière la Yam’.

Je commence à m’impatienter et trouve enfin la faille le tour suivant en forçant un peu je l’avoue. Immédiatement je chasse David Perret, je suis très proche, mais dans le dernier tour, il ferme bien les portes, ne commet aucune erreur et m’empêche ainsi de terminer 4ème !

Conclusion :
Je termine 5ème malgré des conditions peu évidentes. Ceci-dit tout le monde à subi ces conditions et quasiment tous les pilotes ont vu leurs essais hivernaux gâchés par le temps.

Je suis tout de même satisfait de ce résultat, d’autant que la course était remplie de rebondissements et de bagarres ! C’était un régal !Cette 5ème place est encourageante, même si je suis très loin des hommes de tête au chrono ! Le manque d’essai m’a en effet pénalisé car ‘’je ne sais plus comment aller vite avec une 600’’ !

Quoiqu’il arrive la saison 2013 commence sur de bonnes bases et ça fait du bien !
Un grand merci à toute l’équipe Yohann Moto Sport :
Loïc, François, Mumu, Matthieu, Seb, mes parents, Robin et à tous mes partenaires :
YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, FALCO, AFAM, TRANSPORT GAILLARD, YACCO, MCT, TOURNAY, DUNLOP, SKEED, PFP, GBRACING, ROBBY, CAPIT, SEMC, EMOTO, AKRAPOVIC, YOSHIMURA.

Cédric TANGRE





  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (2/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (3/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (4/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (5/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (6/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (7/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (8/8) » Voir France SBK,...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK Greg Leblanc fait deux pour la première !

    • Etienne Masson, FSBK Le Mans, première course, premier podium

    • Début de saison triomphal pour Julien Da Costa

    • FSBK Le Mans frileux pour un Xavier Demarey en manque de roulage

    • Moto3: le team CIP Moto3 prêt pour le Qatar

    Plus de news »

    Publicité