x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 15.05.12 | 22:42 ESPRIT-RACING.COM | 15.05.12 | 22:42


Dans les années 30, le Grand Prix de Pau était déjà une épreuve particulière, et c’est encore plus vrai aujourd’hui. Une victoire à Pau n’est donc pas une victoire comme les autres !


Victor Sendin s’est imposé dans le chef-lieu des Pyrénées-Atlantiques, comme il l’avait fait à Lédenon deux semaines plus tôt en ouverture du championnat de France F4. Cette excellente moyenne de deux succès en quatre courses disputées lui vaut d’occuper la 2ème place du classement provisoire.

A Pau, la séance d’essais libres permet aux néophytes de prendre confiance avant la qualification. Victor signe le 3ème temps et à sa descente de voiture, il ne tarit pas d’éloges sur le dernier circuit urbain français : « dès le premier tour, on ressent une impression unique, indescriptible. L’ambiance de la ville, le décor, le relief… Je crois que tous les pilotes étaient d’accord, c’est du pur bonheur. »

Victor se qualifie à l’extérieur de la première ligne des deux grilles de départ du week-end. Malheureusement, avant même l’extinction des feux, il faut ranger la course 1 dans le tiroir des occasions perdues.

« J’ai enclenché la première et la voiture a légèrement bougé. J’ai écopé d’un drive through qui m’a fait chuter de la 2ème à la 15ème place. » Victor dépasse trois pilotes et gagne trois places de plus suite à une spectaculaire sortie de route collective intervenue juste devant lui.

« Je roulais à une vingtaine de mètres derrière un groupe de trois voitures. La première est partie dans le rail du Parc Beaumont et les deux autres ont perdu le contrôle. Tout s’est passé très vite. Je suis monté sur le trottoir, j’ai frôlé le rail, il devait y avoir juste la largeur d’une voiture mais c’est passé et j’ai pu sauver les deux points de la 9ème place. »

Les espoirs de victoire sont donc reportés au lendemain. Cette fois, ils ne seront pas déçus !

« J’ai tout de suite pris la roue d’Alex Baron, et au Pont Oscar, le deuxième virage du circuit, il a bloqué les roues et a failli sortir. Mais à Pau, cette zone est neutralisée par les drapeaux jaunes dans le premier tour, pour éviter qu’un accrochage ne bloque la piste. J’ai donc été obligé de rester derrière. »

On apprend alors que le leader est pénalisé pour avoir chauffé ses pneus avant le départ. Quand il passe par les stands au troisième tour, Victor prend les commandes.

« J’ai pris un rythme assez rapide et régulier pour distancer mes poursuivants, sans avoir l’impression de prendre trop de risques. C’est génial de gagner et surtout ici, sur ce circuit fabuleux et mythique ! »


Victor bénéficie cette saison des conseils avisés d’un agent « très spécial », en la personne de Jonathan Cochet, qui a gagné sur la plupart des circuits français et notamment à Pau. C’était en 2000 à l’occasion de la Coupe d’Europe de Formule 3.

« John m’a bien aidé à assimiler les subtilités de ce circuit hors normes. Je remercie également Romain, mon ingénieur ce week-end, mon mécano Florian, mes fidèles partenaires ainsi qu’Alex Prémat qui suit ma saison de très près depuis la lointaine Australie ! »

Le championnat de France F4 reste très ouvert. Victor est à 10 points du leader Alex Baron, et possède une avance identique sur son suivant Simon Gachet. Ces trois-là ne seront sans doute pas les seuls prétendants au podium au Val de Vienne les 23 et 24 juin, ce qui nous promet encore du grand spectacle !

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Victor Sendin Victorieux à Pau (Daniel Delien)
Victor Sendin Victorieux à Pau (Daniel Delien)
  • Dans la même catégorie

  • Autodrome Héritage Festival 2012 : le plein de nouveautés pour la 4ème édition

  • 2ème Fête de la Propulsion à Montlhéry

  • Aurélien Panis a atteint le niveau des plus expérimentés !

  • Pau, Porsche ... Podiums !

  • Simon Gachet brille à Pau

Plus de news »

Publicité