x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 30.05.12 | 11:33 ESPRIT-RACING.COM | 30.05.12 | 11:33


Débutant cette saison en Formula Renault 2.0, le pilote Suresnois Tristan Papavoine s'est encore mis en évidence sur le circuit de l'ancien Grand Prix de San Marino à Imola.


Auteur d'un beau 11ème temps en qualification, il s'était hissé en 7ème position dans la course 1 quand sa boite de vitesses a refusé tout service. Sa fougue lui a joué des tours dans la course 2, mais il a encore enflammé les tribunes en multipliant les dépassements pour se classer 11ème.

On se souvient qu'à Pau, Tristan n'avait pu concrétiser en qualification le potentiel entrevu lors des essais libres. A Imola, les 29 pilotes engagés ont affronté tous ensemble le chrono lors d'une unique séance de trente minutes, mais Tristan a pu boucler plusieurs tours clairs qui lui ont permis d'exprimer son jeune talent.
" Nous avons bénéficié de trois séances libres d'une heure chacune pour apprendre ce circuit que j'apprécie énormément. J'ai connu quelques soucis techniques mineurs, mais j'avais surtout une voiture parfaitement réglée qui m'a aidé à franchir un palier important en terme de pilotage pur. En qualification, il y a eu deux interruptions par le drapeau rouge mais dans les dernières minutes, avec mon deuxième train de pneus neufs, j'ai bien géré le trafic en laissant filer le groupe de pilotes qui me précédait. J'ai ainsi pu enchaîner deux tours rapides sans être gêné, tout en bénéficiant d'une légère aspiration dans les lignes droites. "

Tristan obtient ainsi la 10ème place sur la grille de départ de la course 1, et la 11ème pour la course 2. " Samedi, j'ai pris un bon départ et j'ai doublé l'Allemand Stefan Wackerbauer au premier freinage pour passer 9ème. Je suis arrivé un peu vite sur la chicane Villeneuve, du coup j'ai passé Esteban Ocon par l'extérieur. Je me suis retrouvé à la lutte pour la 7ème place avec Aurélien Panis. Il est allé dans le bac dans le double gauche de Rivazza, je suis passé mais il m'a redoublé à l'aspiration dans la ligne droite des stands. Je l'ai repassé tout de suite après, et il a ralenti nos poursuivants. J'ai pu boucler quatre tours en 7ème position sans être menacé, quand à la sortie de l'épingle de Tosa, le troisième rapport a refusé de s'enclencher. L'équipe a trouvé un câble coupé dans le faisceau qui expliquait la panne. " Dommage, d'autant qu'avant son abandon, Tristan était le meilleur débutant du peloton*.

Dans la " Gara 2 " disputée dimanche en début d'après-midi, Tristan gagne une place au départ et roule en 10ème position jusqu'à la célèbre chicane " Acque Minerale "... " En voulant doubler le Brésilien Fraga, j'ai tiré tout droit, ce qui m'a fait perdre deux places. Il faisait plus chaud que samedi et la voiture était plus vive. En tentant de repasser le Britannique Albon, le train arrière s'est dérobé et je suis parti dans le bac à graviers. J'en suis ressorti 24ème. " Tristan nous refait alors le " coup de Pau ". Il dépasse le Russe Mavlanov, le Brésilien Lima, le Français Vaxivière et l'Italien De Val. Les sorties de route des uns, les pénalités des autres achèvent de le propulser vers... la 11ème place finale !

La satisfaction d'avoir progressé en qualification et affiché une excellente pointe de vitesse en course l'emporte à l'heure du bilan. Mais Tristan se fixe déjà des objectifs plus ambitieux. " Je ne veux pas me contenter de viser la 10ème place. Il faut donc aller plus loin dans la recherche de la performance en qualif et éviter les fautes en course. Je remercie mes partenaires pour qui je vais donner le maximum à Spa-Francorchamps ce week-end (2 & 3 juin), à l'occasion de mes débuts dans le contexte encore plus relevé de l'Eurocup. J'ai aussi une pensée pour les habitants de la région d'Emilie-Romagne qui ont subi deux tremblements de terre dévastateurs ces derniers jours. "

(*) : L'Italien Simon Iaquinta est aussi un débutant en Formula Renault 2.0 mais il a déjà effectué une saison dans une catégorie supérieure, en championnat d'Italie de Formule 3.



Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Tristan Papavoine passe un step à Imola (Renault Sport Italia)
Tristan Papavoine passe un step à Imola (Renault Sport Italia)
  • Dans la même catégorie

  • Kevin Estre Ringmeister et… vice-Prince de Monaco !

  • La McLaren Hexis Racing reine de Navarre !

  • FIA GT1, qui vivra verra... Navarra !

  • Jean-Karl Vernay, Pilote Sébastien Loeb Racing, a fait le jo(e)b au Grand Prix de Pau

  • Le pilote Suresnois Tristan Papavoine dans le Top 10 au GP de Pau

Plus de news »

Publicité