x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 25.06.12 | 11:15 ESPRIT-RACING.COM | 25.06.12 | 11:15


C'est le quatrième rendez-vous de la saison pour les Coupes de France Promosport. Attendus sur le circuit Européen de Pau-Arnos, les pilotes ont répondu présents à l'invitation du MC Pau Arnos afin de disputer une manche sous un soleil estival qui donnait clairement un avant goût des vacances.


Essais Chronométrés
Les Promo 600 sont les premiers à s'élancer sur la piste béarnaise sous un soleil légèrement voilé par quelques nuages. Romain Maitre (Yamaha) ne force pas trop et descend sous la barre des 1:22 avec un temps en 1:23.263. Derrière un groupe de sept mené par deux Suzuki (Quentin Levrier et Julien Diguet) roule en 1:22. En difficulté, Alexandre Mottet (Kawasaki) est loin en 14ème place avec plus de 2.8 secondes de retard sur la pole.
Dans la seconde série, Kevin Longearet (Yamaha) et Maxime Gucciardi (Triumph) sont les seuls à rouler en moins de 1:22. Samuel Camier (Yamaha) et Florian Pichon (Yamaha) complètent le top 4. Notons la 17ème place d'Alexandre Golly (Yamaha) qui reprend la compétition après sa blessure survenue lors de la première épreuve et poursuit ainsi sa découverte de la catégorie.
Au cumul des séries, Maitre reste le plus rapide devant Longearet, Gucciardi et Levrier.

Dans la première série des Promo 1000, Cyril De Laville a été obligé de déclarer forfait suite à une blessure contractée lors d'une chute survenue aux essais libres. Marc Pasquinucci (Kawasaki) semble prendre toute la mesure de sa nouvelle monture en signant très rapidement le meilleur temps de la séance en 1:20.868. Peter Polesso (MV Augusta) et le local Sébastien Dupond (Honda) sont très proches de la pole à seulement 155 et 168 millièmes. Nicolas Salchaud (Kawasaki) part à 5 minutes de la fin de la séance en espérant avoir une piste claire. A son premier passage, il signe le 4ème temps mais ne parvient pas à faire mieux lors de ses deux tours suivants.
En seconde série, Grégory Ortiz (Suzuki) a bien préservé ses pneus en signant son meilleur temps lors de son unique tour chrono en 1:21.172. Seul Xavier Deletrez (Kawasaki) parvient à faire mieux en 1:20.964. Sébastien Gérard (Honda) et Nicolas Guichette Debord (Kawasaki) complètent le top 4.
Au cumul des séries, Pasquinucci prend la tête devant Deletrez et Polesso. Dupond, Ortiz et Salchaud partiront aussi de la première ligne de leurs demi-finales.

En Promo 500 Cup, Patrice Di Gregorio continue à dominer la catégorie en signant son meilleur temps en 1:27.514. Même si il est encore le plus rapide, il va devoir faire attention à Julien Gillet qui n'est qu'à 0.253 seconde de lui et à Nicolas Souchon qui est à 65 centièmes. Relégués à plus d'une seconde Arnaud Dejean et Jérôme Hazart complètent le top 5.

En Promo Découverte, il faut rappeler que les essais chronos permettent à ses concurrents de faire deux groupes de niveau indifféremment de leurs cylindrées puisqu'ils ont la possibilité de concourir avec une machine allant de 600 à 1000cc. Dans la première série, c'est Romain Fourcade (Kawasaki) et David Roux (Suzuki) qui se font remarquer. Julien Guillaume (Honda) et David Estevez Montero (Yamaha) complètent le top 4 et permet ainsi à 4 constructeurs différents d'occuper les avant-postes.
Dans la seconde série, c'est Vincent Ramade (Kawasaki) qui est le plus rapide pour un fil (-0.096s) face à Kevin Combes (Yamaha). Alexandre Hyla (Suzuki) prend le 3ème temps et groupe le trio de tête en 6 dixièmes.
Au cumul des séries, la première ligne du groupe A sera composée de Fourcade, Roux et Ramade.
Dans le groupe B, c'est Christophe Loiry (Suzuki) qui partira en pole devant Stanislas Laugier (Yamaha) et Emilien Glemot (Kawasaki).

La matinée se termine avec les essais libres des 125 PréGP et 125 Promo où Corentin Brenon et Martin Renaudin se sont distingués.

Les Demi-Finales
L'après midi débute avec la 1ère demi-finale des 600 Promo. Maxime Gucciardi part en tête devant Romain Maitre et Samuel Camier. Au second tour, Maitre prend les commandes et va au fil des tours se mettre à l'abri de ses poursuivants. Derrière, entre Camier, Gucciardi et Diguet, les places changent souvent. Camier sort son épingle du jeu mais il aura été sous la menace de Gucciardi jusqu'à la fin. Diguet prend la 4ème place après avoir été décroché dans le 10ème tour.
Dans la seconde ½ finale, c'est Kevin Longearet qui effectue une nouvelle fois le meilleur départ devant Carnette Lomig. Longearet est clairement un ton au dessus de ses adversaires et s'échappe dès le 1er tour (+1.7s). A l'issue d'une course en solitaire, Longearet marque les 5 points de la victoire. Derrière, l'attribution du podium donne lieu à une belle lutte à partir du 10ème tour lorsque Zaragoza rejoint Carnette. Au 13ème tour, Zaragoza trouve une faille et s'engouffre dedans pour s'imposer sur la seconde marche du podium à seulement 13 centièmes de Carnette. Mottet est 7ème.
Pour la grille de demain, Maitre partira devant avec à ses côtés Longearet et Camier.

Pour la première ½ finale des 1000 Promo, Julien Pilot fait sensation au guidon de l'unique Aprilia du plateau. Après le meilleur départ, il se bat un temps avec la MV Agusta de Peter Polesso sur laquelle il prendra le dessus au 10ème tour. Jonathan Goetchy (Kawasaki) puis Yannick Pierre (Kawasaki) se lance à la poursuite du duo de tête sans jamais pouvoir les inquiéter. De son cotée, Marc Pasquinucci remonte fort et attaque coup sur coup les deux à la lutte pour monter sur le podium. Une fois sur la 3ème marche du podium, Pasquinucci maintient son rythme et remonte petit à petit sur Polesso. Dans le dernier tour, il est recolle Polesso mais restera 3 dixièmes derrière lui au moment de passer sous le drapeau à damiers. Esseulé, Pierre prend la 4ème place. A noter la chute de Grégory Ortiz dans le 4ème tour alors qu'il occupait la 6ème place. Il devra passer par la consolante pour espérer faire la finale de dimanche.
Pour la 2ème demi-finale, Nicolas Salchaud emmène dans sa roue Nicolas Guichette Debord et Mathieu Charpin. Avec Xavier Deletrez et Sébastien Dupond, ils vont former le quintette de tête qui décroche tout de suite le reste du peloton. A la mi-course, Salchaud à pris 1.5 seconde d'avance sur Guichette Debord qui est le seul à avoir à peu près suivi son rythme. Pour la 3ème place, Deletrez et Charpin s'en donnent à cœur joie et remonte petit à petit sur Guichette Debord. Au 10ème tour, la jonction est faite. Deletrez tente de résister à Charpin tout en tentant des attaques sur Guichette Debord. Si ce dernier résiste bien aux attaques, Deletrez doit céder sous la pression du seul pilote Yamaha du plateau qui empoche au passage le point de la 3ème place.
Pour la grille de demain, Pilot partira en pole devant Salchaud et Polesso.

Les Finales
Dans la Finale 1 des Promo Découverte groupe A, Romain Fourcade réalise le meilleur départ devant David Roux et Vincent Ramade. Son début de course est parfait mais dans son 7ème tour il chute. Fourcade parvient malgré tout à repartir mais il ne pointe plus qu'à la 11ème position. Devant, Roux récupère les commandes mais il est sous la menace de Ramade. 4 tours plus tard, Ramade fait la différence et creuse l'écart. Boulahcen reste dans le rythme un temps puis il doit se contenter de la 3ème place tout en gérant le retour de Thomas Albagnac (Suzuki) qui revient fort en fin de course. De son côté, Fourcade grappille quelques places et sauve les points de la 7ème place. Ramade remporte donc cette première finale devant Roux et Boulahcen.

Dans la première finale des Promo Découverte groupe B, Stanislas Laugier fait preuve d'une grande maitrise. Après un très bon départ, il se met rapidement dans un rythme élevé et colle plus d'une seconde au tour à l'ensemble de ses adversaires. Sans commettre de faute, il s'envole inexorablement vers la victoire en devançant son dauphin, Christophe Loiry de plus de 19 secondes en 15 tours. Ce dernier ne démérite pas puisqu'en début de course il tente de suivre Laugier et se retrouve esseulé en seconde position. Il maintient son rythme et finit logiquement 2ème. Pour la 3ème marche du podium, il y a une belle bagarre. D'abord entre William Vic (Yamaha), Aurélien Pilato (Suzuki) et Florent Despeyroux (Honda) puis, c'est Richard Meynier (Honda) qui, malgré un mauvais départ et une 9ème position au 1er tour remonte un à un ses adversaire pour se placer à la  3ème place dans le 13ème tour. Il met à profit ses 3 derniers tours pour assurer le podium.

La journée se termine avec les essais chronométrés des 125 PréGP et les 125 Promo. Laurent Chabal et Martin Renaudin sont dans un mouchoir de poche  avec seulement 78 millièmes d'écart. Pierre Langlois et Jules Cazeaux se glissent dans le top 4 et devancent ainsi Corentin Brenon et Samantha Perez, la seule féminine de l'épreuve ce week-end. En 125 Promo, le premier représentant est Félix Perron à la 10ème place puis Bastien Chevallereau à la 13ème place et enfin Maxime Hertzbertg qui pointent à la 18èma position.

Pour la première course de la matinée, celle des 125 PréGP / 125 Promo, le soleil est déjà bien présent dans un ciel azur. Le meilleur départ est pour Laurent Chabal devant Martin Renaudin et Corentin Brenon. Au passage du premier tour, Renaudin est aux commandes. Il tient deux tours face à la pression de Brenon qui passe avant leur troisième passage. Jules Cazeaux et Pierre Langlois sont au contact du trio de tête. Dans le 5ème tour, Langlois chute. Il faut attendre la mi-course pour voir du changement devant. Brenon mène toujours avec 7 dixièmes d'avance mais Chabal double Renaudin. Ce dernier cherche à répliquer mais ne trouve la faille qu'au bout de 4 tours. Brenon en a profité pour creuser un écart suffisamment important (+3.4s au T11). Dans les derniers tours, les positions de ce trio se figent jusqu'à l'arrivée. Du côté des 125 Promo, Félix Perron fait un départ magistral mais se rate dans le 2ème tour. Bastien Chevallereau en profite pour prendre les rênes jusque dans le 6ème tour où Perron le repasse. En bagarre avec un groupe composé de Pré GP et de ces deux 125 Promo, Félix Perron tire son épingle du jeu et finit 1er de la catégorie devant Chevallereau. Maxime Hertzberg complète le podium après une course régulière. Léo Meunier, le leader du classement provisoire, termine 6ème.

En 500 Promo Cup, Julien Gilet réalise le meilleur départ à la barbe du spécialiste des meilleurs départs de cette catégorie, Patrice Di Gregorio. Rapidement le duo se détache et laisse le trio composé de Arnaud Dejean, Jérôme Hazart et Nicolas Souchon se battre pour la 3ème marche du podium. Au 5ème tour, Gillet compte 0.452 seconde d'avance sur Di Gregorio. Au tour suivant, la chute de Samuel Campet oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge. Il va donc y avoir un nouveau départ pour 8 tours avec une grille composé de l'ordre des pilotes lors du 5ème tour et ensuite il y aura un cumul des deux parties.
Malgré sa pole Gillet entre dans le premier virage derrière Di Gregorio. Derrière eux, on retrouve un peu les même qu'en première manche. Pendant les 5 premiers tours, ils sont 6 à pouvoir jouer le commandement. Dans le 6ème tour, Di Gregorio et Gillet commencent à s'échapper et laisse Souchon, Hazart et Dejean s'expliquer pour compléter le podium. A l'arrivée, Di Gregorio passe le drapeau à damiers avec 0.280 seconde d'avance sur Gillet qui est suivi par Souchon, Hazart et Dejean.
Au cumul des parties, c'est Julien Gillet qui l'emporte grâce à la première partie qui lui apporte au final 172 millièmes d'avance sur Di Gregorio. En étant 3ème dans chaque partie, Nicolas Souchon complète logiquement le podium.

La matinée se termine avec la seconde finale des Promo Découverte Groupe B. Christophe Loiry parvient à entrer le premier dans la chicane après la ligne de départ et à boucler le premier tour en tête face à Stanislas Laugier. Ce dernier passe en tête dans le second tour et réitère sa performance de la veille en arrivant même à améliorer son chrono de référence. Face à ce cavalier seul, Loiry ne réussit pas à garder le contact et doit conjuguer avec William Vic  qui le double au 6ème tour. La réplique se produit à trois tours de l'arrivée, où Loiry s'impose et signe sa seconde 2ème place du week-end. Vic prend la 3ème place malgré le retour de Richard Meynier qui, une nouvelle fois mal parti, remonte de la 9ème à la 4ème place.
Au classement final de la journée, Laugier (50 pts) fait le carton plein devant Loiry (40 pts) et les ex aequo Vic , Meynier (29 points).

Après la pause déjeuner, c'est le groupe A des Promo Découverte qui entre en piste pour leur seconde finale. Malheureusement pour certains, la découverte et l'apprentissage de la compétition passent par des moments un peu stressants puisque plusieurs pilotes se sont présentés en retard sur la grille de départ. La sanction règlementaire est claire : départ en fin de grille. Ainsi, Romain Fourcade le pole man se retrouve loin derrière, au delà de la 20ème place.
David Roux en profite pour faire le meilleur départ devant Vincent Ramade et Kevin Combes. Roux et Ramade s'échappent légèrement tandis que Kalide Boulahcen double Combes. Malheureusement pour lui, le podium s'échappe lorsqu'il se retrouve à terre deus tours plus tard. Combes n'hérite cependant pas de la 3ème place puisqu'entre temps il a subit les attaques de Thomas Albagnac qui devient donc le 3ème. Ramade garde le contact jusqu'au 8ème tour où petit à petit il lâche prise pour finir avec 3.5 secondes de retard à l'arrivée. Ramade prend la seconde place tandis que Albagnac résiste jusqu'au bout à Combes qui n'aura pas démérité pour essayer d'accéder au podium. Fourcade a fait une belle remontée et finit 6ème.
Au cumul de la journée, Roux et Ramade ont le même nombre de points (45). Albagnac et Combes suivent avec 29 et 24 points.

En 125 Pré GP / 125 Promo, Laurent Chabal prend le meilleur départ mais se fait doubler dans le premier tour par Martin Renaudin et Corentin Brenon. Durant 6 tours, avec Pierre Langlois, Romain Mansart et Jules Cazeaux, ils vont se livrer à une superbe bagarre pour la victoire. Dans le 6ème  tour, Chabal et Langlois chutent et laissent leurs 4 camarades s'expliquer pour la victoire. Dans la seconde moitié de la course Brenon mène tandis que Cazeaux trouve la faille sur Renaudin. Dans les derniers tours Brenon et Cazeaux restent aux coudes à coudes mais ont réussi à mettre un peu de distance avec Renaudin et Mansat. Dans le 13ème tour, Cazeaux passe en tête et n'a plus qu'un tour à boucler pour remporter la victoire mais le sort en décide autrement et la chute de Samantha Perez qui était alors 7ème entraine le drapeau rouge et l'arrêt de la course. Pour le classement final, on prend en compte le 12ème tour (car le 13ème n'était pas complet) et c'est ainsi Corentin Brenon qui accède à la plus haute marche du podium devant Jules Cazeaux et Martin Renaudin. En 125 Promo, après 6 tours en tête, Felix Peron chute et laisse les commandes à Bastien Chevallereau. Derrière, Lionel Bricard cède dans le dernier tour aux attaques de Leo Meunier qui retrouve le podium.
Au classement provisoire Pré GP, Corentin Brenon (186 pts) accentue son avance face à Martin Renaudin (+45 pts) et Romain Mansart (+90 pts).
En 125 Promo, Leo Meunier profite du  résultat blanc en seconde manche de Peron pour creuser l'écart qu'il porte à 35 points. Bastien Chevallereau en profite aussi puisqu'il remonte à 4 points seulement de Peron.

En 600 Promo, Kevin Longearet se positionne devant Romain Maitre et Samuel Camier pour rentrer dans la première chicane. Maxime Gucciardi est en embuscade mais le trio de tête est un cran au dessus et, au fil des tours, il les laisse s'échapper dixième par dixième. Devant, Maitre prend vite les commandes mais le trio reste compact. Au 12ème tour, Longearet reprend les rênes et Camier s'engouffre pour laisser Maitre en 3ème position. Gucciardi est un solide 4ème esseulé avec pratiquement 9 secondes d'avance sur un groupe de 5 furieux mené par Samuel Berthome. Au 16ème tour Maitre repasse Camier, les trois premiers se tiennent en 5 dixièmes. Dans le groupe de 5, Mottet attaque Berthome mais ne trouve pas encore la faille. Deux tours plus tard, Maitre reprend les commandes, Camier a lâché un peu de terrain et compte 1.5 seconde de retard. Dans les deux derniers tours, Maitre s'assure de la victoire. Dans le groupe de 5, Mottet passé devant se fait redépasser dans le dernier tour par Berthome.
Au classement provisoire, Romain Maitre accentue son avance (+17 pts) sur Longearet tandis que Camier passe Mottet pour 2 points.

Le départ de la Promo 500 Cup est un peu agité : après le très bon départ de Julien Gillet juste devant Patrice Di Gregorio, une chute très impressionnante intervient dans le premier tour mais sans gravité pour les pilotes. Nouveau départ et cette fois c'est Di Gregorio qui prend le meilleur départ devant Nicolas Souchon, Gillet s'est un peu raté. Souchon prend les commandes et passe en tête lors de son premier passage sur la ligne de chronométrage. A ce moment là, il a Di Gregorio dans la selle (à 0.015s) et Gillet, Dejean, Hazart et Folmard à quelques dixièmes. Au tour suivant les positions sont complètement chamboulées avec pour le tiercé de tête : Di Gregorio, Gillet, Souchon. Deux tours après, c'est Gillet qui double Di Gregorio et emmène 5 pilotes dans son sillage. Les écarts restent très serrés et la bagarre est superbe. Dans les derniers tours, ils ne sont plus que 4 en liste pour la victoire : Gillet, di Gregorio, Hazart et Dejean. Malgré plusieurs tentatives des uns et des autres, les positions n'évolueront plus jusqu'au drapeau à damiers.
Après l'arrivée et le contrôle technique habituel d'après course, la mauvaise nouvelle tombe : La machine de Di Gregorio n'est pas conforme au règlement et se voit déclassé des deux courses du week-end.
Alors qu'il aurait du repartir en tête du classement provisoire, Patrice Di Gregorio est second avec 15 points de retard sur Jérôme Hazart et 17 points d'avance sur Julien Gillet qui fait un bond au classement de la 7ème à la 3ème place.

Dernière finale de la journée pour les 1000 Promo avec un soleil toujours très présent et très chaud. Julien Pilot coiffe Peter Polesso à l'entrée de la chicane et emmène tous le monde à un rythme d'enfer. Dans les premiers tours, Pilot, Polesso, Mathieu Charpin, Nicolas Salchaud, Marc Pasquinucci et Sébastien Dupond forment un petit groupe qui s'écarte du peloton. Au 6ème tour, Pilot commence à lâcher ses poursuivants et compte 1.2 seconde d'avance. Charpin passé second réagit et recolle dès le tour suivant, Polesso a perdu 3 places. Dans le 9ème tour, c'est le coup de théâtre avec un ennui mécanique qui oblige Pilot à tirer tout droit dans une courbe rapide : c'est la chute puis l'abandon. Charpin récupère la tête avec derrière lui Salchaud et, un peu plus loin, Pasquinucci. Ce dernier ne lâche rien et revient progressivement sur Salchaud. Charpin monte son rythme d'un cran et met plus d'une seconde au tour à tout le monde pendant 3 tours. A l'abri d'un retour de Salchaud qui a fort à faire pour contenir Pasquinucci, Charpin gère sa fin de course pour signer sa première victoire en 1000 Promo. Derrière, Pasquinucci parvient à ses fins et prend la seconde place. Dans le dernier tour, son capital pneus bien réduit profite à Salchaud qui le repasse sur un freinage osé. Le podium donne donc Charpin, Salchaud et Pasquinucci qui savoure son retour sur un podium.
A noter la belle remontée de Grégory Ortiz qui a du passer par la consolante suite à sa chute en demi-finale et qui, partant de la 29ème position finit à une belle 11ème place.
Au classement provisoire, Nicolas Salchaud reste le solide leader avec 115 points face à Xavier Deletrez (65 pts) qui a vécu un week-end en demi-teinte (6è) et à Mathieu Charpin  qui revient à 1 point du Nordiste mais compte 51 points de retard sur le 1er.

Prochain rendez-vous pour les Coupes de France Promosport avec le passage du cap de la mi-saison sur circuit du Mans les 21 et 22 juillet prochains.



Le Service Communication FFM

Retrouvez toutes les Coupes de France Promosport sur www.cdfpromosport.fr



Cliquez pour agrandir l'image
Promosport à Pau, Mathieu Charpin s'impose en 1000 cc (FFM / PhotoPress)
Promosport à Pau, Mathieu Charpin s'impose en 1000 cc (FFM / PhotoPress)
  • Dans la même catégorie

  • Coupes de France Promosport : Etape à Pau-Arnos !

  • Promosport - Nogaro - Spectacle à tous les étages !

  • Coupes de France Promosport : prochaine étape à Nogaro !

  • Promo Croix, 3ART, Yann Cancade se blesse, Mathieu Charpin fait 4 !

  • Promosport à Croix en Ternois, Salchaud confirme en 1000 !

Plus de news »

Publicité