x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 20.08.12 | 11:10 ESPRIT-RACING.COM | 20.08.12 | 11:10


Les Coupes de France Promosport faisait étape au Pôle Mécanique d'Alès (30) pour leur 7ème épreuve de la saison. Organisée par le Pôle Espoir Alès sur le circuit Bitume du Pôle, entre le cadre du circuit (encadré par la montagne, le soleil de plomb et les piscines gonflables mises en place un peu partout dans le paddock, cette épreuve avait des airs de vacances.


La décontraction apparente du plateau a laissé place à la concentration et au sérieux de la compétition où le spectacle a été une nouvelle fois au rendez-vous tout comme les spectateurs.


Les essais qualificatifs
Les Promo Découverte débutent la matinée destinée aux essais chronométrés. Comme toujours, il y a beaucoup de pilotes locaux dans cette catégorie qui sont mélangés avec des pilotes qui font plusieurs épreuves dans l'année et qui ont donc un petit avantage. Dans la première série, Alexandre Hyla (Suzuki 1000) fait parti des deux catégories et aligne le chrono le plus rapide face à Julien Hilaire (Suzuki 600) un autre local. Vincent Ramade (Kawasaki 1000) prend le 3ème temps devant Olivier Peiffer (Yamaha 600).
Dans la seconde série, Fabien Gabrielian (Kawasaki 1000) devance sur le fil Kevin Combes (Yamaha 600) et Nicolas Malet (Honda 1000).
Le cumul des séries représente bien la diversité des Promo découverte où des 600 et des 1000 se côtoient et forment des groupes de niveau. Hyla, Hilaire et Gabrielian partiront en première ligne du g roupe A tandis que Favier Thomas (Ducati 848), Jean Noel Vidoni (Yamaha 600) et Pascal Papa (Honda 1000) s'élanceront de la première ligne du groupe B.

Les Promo 600 prennent la suite avec la belle performance en 1ère série de Romain Maitre (Yamaha) qui est le seul à rouler en 1:17 (1:17.843). Thibaut Duchene (Yamaha) se rapproche à moins d'une demie seconde en 1:18.259. Frédéric Zaragoza (Yamaha) et Julien Diguet (Suzuki) complètent le top 4.
Dans la seconde série Kevin Longearet (Yamaha) décroche le meilleur temps en roulant lui aussi en 1:17 (1:17.577) et relègue à plus d'une seconde Cyril Guignard (Yamaha) et Alexandre Guilhem (Yamaha) qui ne pourra pas défendre ses chances pour le reste du week-end puisqu'il a chuté lors de la séance et qu'il s'est blessé à l'épaule.
Au cumul des séries, Longearet prend le haut de la feuille des temps devant Maitre, Duchene et Guignard.

En Promo 1000, Nicolas Salchaud (Kawasaki), leader du classement provisoire boucle son tour le plus rapide en 1:17.512 lors de son deuxième passage. Mathias Chabany (Kawasaki) fait pareil que lui et se place à 34 millièmes. Xavier Deletrez (Kawasaki) prend la 3ème place à 6 dixièmes des deux premiers. Le top 6 complété par Julien Mathon (Kawasaki), Jonathan Goetchy (Kawasaki) et Julien Pilot (Aprilia) se tient en moins d'une seconde.
Dans la seconde série, c'est Peter Polesso et sa MV Agusta qui est le plus rapide en 1:17.608. Sébastien Gérard (Honda) boucle lui aussi un tour en 1:17 à 144 millièmes du Varois. Dans cette série, c'est le top 7 qui est contenu en moins d'une seconde avec Marc Pasquinucci (Kawasaki), Jérôme Danton (Kawasaki), Nicolas Guichette Debord (Kawasaki), Sylvain Buffard (Kawasaki) et Mathieu Charpin (Yamaha) qui semble un peu en difficulté.
Au cumul des séries , Salchaud devance Chabany, Polesso et Gérard soit les quatre pilotes ayant réussi à rouler sous la barre des 1:18 et contenu en 24 centièmes.

La matinée se termine avec les Promo 500 Cup. La chaleur est de plus en plus forte et met à rude épreuve les hommes et leurs machines. Nicolas Souchon boucle son meilleur tour en 1:22.256 et prend la pole position à Arnaud Dejean. Jérôme Hazart prend la 3ème et dernière place de la 1ère ligne pour la finale de demain à seulement 33 millièmes du 2nd. En deuxième ligne, on retrouve 3 pilotes relégués à plus d'une seconde de la pole : Julien Gillet, Patrice Di Gregorio et Florian Pelegrin.

Les 125 PréGP ouvre le bal de l'après midi. Dans cette catégorie, on retrouve des 125 PréGP, des 125 Promo, et des 80cc. Le circuit d'Alès se prête particulièrement à ce mélange de cylindrées. Marc Miralles (125 PréGP) pour la première sortie en Promosport de la 125 Conti  signe le meilleur temps en 1:21.389. Derrière, on retrouve les habitués de la catégorie avec Laurent Chabal, Pierre Langlois et Martin Renaudin. Qualifié en 7ème position, Marc Garcia Fernandiz porte haut les couleur de BMS au guidon de la seule 80cc 4 temps du plateau. Alexandre Juanes (80cc 2 temps) prend la 11ème place tandis qu'avec la 15ème position, Félix Peron est le premier représentant des 125 Promo. Petite contre performance pour le leader des PréGP 125 puisque Corentin Brenon ne se qualifie qu'en 8ème position à 3.242 secondes de la pole.

Les demi-finales
Lorsque la capacité de la piste et le nombre d'engagés dans une catégorie ne permettent pas d'établir une seule grille de départ, des demi-finales sont organisées avec à la clé des points pour les 3 premiers. Les 1000 et les 600 sont concernés ce week-end par ces demi-finales.

La première 1/2 finale des 1000 Promo a un air de finale puisque les 4 premiers du classement provisoire se retrouve sur la grille de départ. Nicolas Salchaud prend le meilleur départ suivi de très près par Mathieu Charpin et Jonathan Goetchy. Mal parti, Peter Polesso ne pointe que 6ème à l'issue du premier tour. Polesso remonte très fort et en l'espace de 4 tours, il est en mesure d'attaquer Salchaud. Polesso met la pression et trouve la faille au 7ème tour. Pendant ce temps là, Charpin subit les attaques de Goetchy et de Deletrez qui relèguent le pilote Yamaha à la 5ème place. Polesso aux commandes tente de creuser l'écart mais Salchaud reste bien au contact. Juste avant la fin du 9ème tour, Polesso perd l'avant de sa machine et chute. Il devra passer par la consolante pour accéder à la finale. Salchaud reprend ainsi la tête avec une avance sur le groupe d e poursuivants de plus de 4.5 secondes. Il n'a plus qu'à gérer sa fin de course et empocher les points de la victoire. Dans ce groupe de poursuivants, Charpin réagit et remonte dès le 11ème tour en tête du groupe. Malgré la pression constante de Deletrez, Charpin rallie l'arrivée en 2ème position.
Dans la 2ème demi-finale, Sébastien Gérard réalise le meilleur départ mais Mathias Chabany ne traine pas à lui prendre les commandes. Rapidement, Chabany imprime son rythme et s'isole en tête de la course. Derrière, Jérôme Danton et Julien Pilot se font pressant sur Gérard. Ce dernier cède à mi-course face à Danton mais il réagit au tour suivant puis cède à nouveau 3 tours après. Dans le 12ème tour, Gérard chute à basse vitesse et, même si il parvient à repartir 8ème, il perd toute chance de point. Pilot en profite pour attaquer Danton avec succès au tour suivant. Les positions ne bou geront plus pour le trio de tête jusqu'à l'arrivée.

Dans la 1ère demi-finale des 600 Promo, Kevin Longearet poursuit sa démonstration entamée depuis quelques courses : meilleur départ, meilleur tour en course et cavalier seul avec ce coup-ci 8 secondes d'avance sur ses poursuivants à l'arrivée. Du côté des poursuivants, c'est Julien Diguet qui mène le groupe. Après un tiers de la course il parvient à creuser l'écart sur Thibaut Duchene. Un temps menacé par Mathieu Dumas (un habitué du Trophée Pirelli 600 venu faire une pige en Promo et qui semble bien s'acclimater aux pneus Dunlop), Duchene fait la différence et se met à l'abri d'une attaque en creusant un écart significatif dès la mi-course. Dumas se retrouve dans la ligne de mire d'Alexandre Mottet puis de Samuel Berthome qui lui font perdre 2 places.
Dans l'autre demi-finale, Romain Maitre montre qu'il n'est pas leader pour rien et répond à la démonstration de son dauphin par l e même scénario : meilleur départ, meilleur tour en course et cavalier seul jusqu'au baisser du drapeau à damiers. Cyril Guignard tente de rester au contact mais il a fort à faire avec Jonathan Hugot (Yamaha) puis, lorsque ce dernier part à la faute, avec Didier Vincent (Yamaha). Entre les deux garçons, les derniers tours vont être un régal de dépassements, d'attaques osées mais toujours correctes qui tournent à l'avantage de Vincent pour 29 centièmes de seconde.

Les finales
Première finale du week-end pour les Promo Découverte groupe B. Les feux passent au vert, Favier Thomas anticipe le départ tandis que dans le premier virage, trois pilotes se touchent et chutent. La direction de course sort le drapeau rouge. Les secours font leur travail et un nouveau départ est donné. Ce coup ci, Thomas fait un bon départ sans l'anticiper et emmène avec lui Jean Noel Vidoni et Julien Chipier. Au second tour, un autre pilote chute et se blesse. Les secours interviennent à nouveau. Le temps de prise en charge des différents blessés occupe l'ensemble de l'équipe médicale. Dans ces cas là, il faut attendre qu'un médecin se libère pour reprendre la course. Malheureusement, le temps joue contre l'organisation qui doit respecter l'arrêt préfectoral et les obligations d'horaires.
Les deux finales des Promo Découverte sont donc reportées à demain dimanche.

Le dimanche matin, le soleil est déjà bien présent pour le départ des 125 PréGP. Marc Mirallès, grand habitué du Pôle Mécanique, prend un très bon départ. Avec 9 dixièmes d'avance à l'issue du premier tour, il fait main basse sur la finale en faisant cavalier seul et en portant à 4 secondes son avance jusqu'à l'arrivée. Derrière lui, les places du podium sont chèrement disputées. Laurent Chabal tient un temps la tête du groupe de chasse mais Pierre Langlois lui prend sa place dans le 3ème tour. Bien parti, Corentin Brenon refait son retard remonte un à un ses adversaires. Au 5ème tour, il arrive en position de prendre la 2ème place à Langlois. Au tour suivant, c'est chose faite. Même si il remonte un peu sur Marc Mirallès, il ne peut pas faire mieux que 2ème devant Laurent Chabal qui fait une bonne fin de course en repassant Pierre Langlois et Mar tin Renaudin.
Marc Garcia Fernandiz prend la 7ème place tandis qu'Alexandre Juanes prend la 12ème place.
Côté 125 Promo, Bastien Chevallereau fait un excellent départ et gagne 4 places. Félix Peron rate son départ et perd 4 places. Chevallereau maintient le rythme et garde le commandement. Au fil des tours Peron revient pour se retrouver avec Chevallereau dans le viseur. Mais ce dernier à pratiquement 3 secondes d'avance et il ne reste plus que 3 tours. A l'arrivée, Chevallereau l'emporte avec 2.5 secondes d'avance sur Peron. Léo Meunier complète le podium.

La matinée se poursuit avec la première finale des Promo 500 Cup. Si Nicolas Souchon réussit bien son départ et profite au maximum de sa pole position, Arnaud Dejean qui s'élançait à ses côtés rate complément son envolée et se retrouve 5ème à la fin du premier tour. Souchon imprime un bon rythme et commence à creuser un écart intéressant (2 secondes) lorsqu'il est victime d'une panne et doit abandonner. Parti second, Jérôme Hazart récupère ainsi le commandement. Dejean s'est bien repris et remonte petit à petit sur la tête. Hazart attaque mais Dejean reste au contact. Ils distancent le groupe qui les poursuit et qui est mené par Julien Gillet, le leader de la catégorie.
Dans le 9ème tour, Hazart chute et offre la tête à Dejean. Gillet comble son retard et revient à sa hauteur. Derrière, il faut attendre 9 secondes pour voir Patrice Di Gregorio et Florian Pelegrin s e battre pour la 3ème marche du podium. A l'arrivée, Dejean remporte la victoire devant Gillet et Di Gregorio.

La matinée se termine avec la première finale du groupe B des Promo Découverte. Jean Noel Vidioni prend le meilleur départ juste devant Favier Thomas. Avant la fin du premier tour, dans le dernier virage en dévers, un pilote part à la faute entrainant une doble chute juste derrière lui. Plus de peur que de mal pour les trois pilotes mais la durée de l'intervention médicale est telle que la manche arrêtée prématurément ne repartira pas.

La matinée se termine avec la première finale du groupe A des Promo Découverte. Alexandre Hyla réalise le meilleur départ mais ne parvint pas à boucler le premier tour en tête puisque Vincent Ramade l'en empêche avec une attaque très osée qui paie. Ramade en tête, il doit vite conjuguer avec le retour de Fabien Gabrielian qui a fait un départ timide. Julien Hilaire double à son tour Hyla pour se placer en embuscade sur le duo de tête. Gabrielian trouve l'ouverture dans le 5ème tour et commence à grappiller dixième par dixième une petite avance qui ne lui sera d'aucune utilité puisqu'il part à la faute au 12ème tour. Ramade s'étant raté au 11ème tour, Hilaire hérite de la 1ère place, il n'a plus qu'un tour à parcourir et comme il compte 1.4 seconde d'avance sur Hyla le second, c'est la victoire pour le pilote Cévenol. Belle course de Kevin Combes au guidon de sa 600 qui a su se détacher de ses adversaires et récupère la 3ème marche du podium.

Les 125 PréGP débutent cet ultime après midi de finales. Déjà très à l'aise le matin, Marc Mirallès se montre intraitable dans la finale 2. Malgré le meilleur départ à mettre au crédit de Laurent Chabal, ce dernier ne peut que s'incliner devant le métronome espagnol qui s'installe en tête avant même le deuxième virage. Avec une régularité précise, Mirallès s'échappe et creuse un écart qui passe à 4.5 secondes dès le 4ème tour. Pourtant, il n'a pas le meilleur temps en course qui est pour Chabal. Mais ce dernier à fort à faire avec Corentin Brenon et Martin Renaudin. Brenon passe 2ème à partir du 4ème tour et laisse ses copains s'expliquer entre eux. Chabal et Renaudin ont fort à faire avec Marc Garcia Fernandiz et son 80cc 4 temps. Au 4ème tour, Renaudin fait une sortie de piste et se retrouve bien loin pour pouvoir prétendre encore au podi um. Chabal persiste et il reprend la tête du groupe au 9ème tour pour ne plus la quitter jusqu'aux damiers.
Belle performance pour Garcia Fernandiz qui est 4ème et pour Alexandre Juanes qui termine 9ème avec son 80cc 2 temps.
Côté 125 Promo, Bastien Chevallereau réalise un excellent départ avec 6 places de gagnées mais Félix Peron ne l'entend pas de cette oreille et redouble d'effort pour revenir sur le leader. Dans l'avant dernier tour, il se retrouve côte à côte et le duel tourne à l'avantage de Peron qui s'impose pour 278 millièmes. Autre place bien bataillée, la 3ème qui Maxime Hertzberg prendre le meilleur de Léo Meunier dans le dernier tour et franchit la ligne d'arrivée avec 36 centièmes de mieux.

Au classement provisoire PRéGP, Brenon marque suffisamment de points (336) pour ne plus être inquiété et devient le vainqueur de cette catégorie. La place de dauphin est loin d'être acquise à Martin Renaudin qui compte malgré tout 27 points d'avance sur Laurent Chabal.
En 125, sachant qu'il reste 100 points à attribuer, tout se jouera à la dernière course puisque le trio de tête est ultra serré avec un nouveau leader, Bastien Chevallereau et ses 256 points devant Léo Meunier et ses 254 points. Félix Peron complète le trio avec 253 points.

En Promo 500 Cup, le bon départ d'Arnaud Dejean va tourner court puisqu'il chute au milieu du circuit. Il repart dernier et, malgré une belle remontée finit à la 19ème place. Devant, c'est Souchon qui se trouvait derrière lui et qui prend les commandes. Julien Gillet, le leader de la catégorie tente plusieurs attaques et parvient à ses fins dans le 3ème tour. Souchon réplique dès le tour suivant sachant qu'ils sont dans un groupe de 7 pilotes en bagarre pour la victoire. Jérôme Hazart est dans le groupe et passe Gillet dans le 9ème tour, ils sont encore 6 à pouvoir prétendre à la victoire, Di Gregorio perdant du terrain. Souchon, Hazart, Gillet donne le tiercé à l'arrivée devant Florian Pellegrin, Olivier Gret et Mathieu Bouille qui sont restés en embuscade jusqu'au bout.
Au classement provisoire, le résultat blanc de Dejean fait les affaires de Gillet qui accentue son avance et porte à 29 points son écart avec Dejean. Jérôme Hazart complète ce podium provisoire à seulement 4 points du 2ème.

En 600 Promo, Kevin Longearet n'a pas fait durer le suspense. Après un bon départ, il boucle le premier tour en tête, signe le meilleur tour en course et creuse un écart qui ne va aller qu'en grandissant au fil des tours et que personne ne suivra. Romain Maitre s'est pourtant porté tout de suite à sa poursuite, mais sans jamais vraiment pouvoir inquiéter Longearet. Dans sa tentative de suivre, il réussit à larguer Julien Diguet qui se trouve à son tour isolé en essayant de rester au contact. Derrière, le duel entre Cyril Guignard et Samuel Berthome s'arrête avec la chute de Guignard à 4 tours de l'arrivée. Les positions des 3 premiers n'évoluent plus et portent à 3 le nombre de victoires cette année de Longearet (contre 2 victoires pour Maitre).
Au classement provisoire, Longearet reprend encore 5 points à Romain Maitre qui conserve malgré tout 13 points d'avance, mais ce qui signifie auss i que si Longearet remporte toutes ses courses restantes, ce sera lui le vainqueur final et qu'il a donc son destin en main.



Dans le groupe B des Promo Découverte, un certain nombre de pilotes manquent à l'appel suite aux nombreuses chutes survenues dans leurs groupes (une première dans l'histoire des Promo Découverte). La première ligne est bien présente et Favier Thomas prend le meilleur départ devant Jean Noel Vidoni et Julien Chipier. Avec Grégory Spiess, ils vont se détacher des autres pour se livrer à une belle bagarre à 4 quasiment jusqu'à la fin de la course. Thomas résiste les 5 premiers tours puis c'est Chipier qui prend les commandes mais Thomas les reprend 5 tours après, toujours sous les yeux de Vidoni et Spiess. Au 11ème tour, la chute de Vidoni bouleverse un peu les écarts et les positions puisque Chipier en profite pour prendre la tête devant Thomas et Spiess. Ils franchissent la ligne d'arrivée dans cet ordre.
Avec les déboires de la 1ère finale, le classement général de la j ournée correspond au classement de la finale 2 du groupe B.

La finale des 1000 Promo a connu deux départs suite à la chute de Sébastien Gérard dans le premier virage. Dans les deux cas, Nicolas Salchaud a réalisé le meilleur départ et Mathias Chabany a raté le sien. Bien parti, Mathieu Charpin se position en embuscade de Salchaud. Chabany revient sur Charpin en l'espace de 2 tours mais chute au tour suivant. Salchaud garde le cap et s'éloigne petit à petit. Charpin est malmené par Julien Pilot qui le pousse à commettre quelques petites erreurs. Malgré cela, Charpin reste devant Pilot. Mal parti, Xavier Deletrez ne pointe que 7ème au 1er tour. Il remonte petit à petit et se retrouve 4ème au 5ème tour en contact avec Pilot et Charpin. Jusqu'au bout Pilot est menaçant mais Charpin résiste et monte sur la 2ème marche du podium.
Parti dernier après son passage en consolante, Peter Polesso fait une formidab le remontée et termine à la 8ème place, sauvant ainsi de gros points.
Si Salchaud en remportant cette nouvelle victoire est pratiquement assuré de décrocher le titre à Ledenon, le podium de Pilot et les mésaventures de Polesso font les affaires de Charpin qui consolide sa 2ème place au classement provisoire avec 16 points d'avance sur Deletrez et 26 sur Polesso.

La journée se termine avec la finale du groupe A des Promo Découverte. Alexandre Hyla profite de sa position de poleman pour effectuer le meilleur départ et boucler le 1er tour en tête devant Maxime Julien, Fabien Gabrielian et Julien Hilaire. Hyla tient le rythme deux tours avant de se faire doubler par Gabrielian et Hilaire. Le duo de tête se détache petit à petit tandis qu'ils sont 6 en bagarre pour monter sur la 3ème marche du podium : Maxime Julien, Nicolas Mallet, Christian Cornelis, Kevin Combes, Kevin Mescam et Renaud Albagnac. Dans le 9ème tour, Malet et Combes s'accrochent à un endroit délicat du circuit. La course est arrêtée pour pouvoir évacuer les machines, les pilotes n'ont rien.
Un nouveau départ est donné dans l'ordre du classement au moment du drapeau rouge et permet à Hilaire de prendre le meilleur départ. Gabrielian le passe rapidement et, en t entant de répliquer, Hilaire chute mais parvient à repartir dernier. Seul devant Gabrielian n'a plus qu'à dérouler les 6 tours que compte cette seconde partie de finale. Derrière lui, Julien et Cornelis s'en donnent à cœur joie et Cornelis prend l'avantage. Julien doit conjuguer avec les attaques de Richard Burgales qui le double dans le dernier tour.
Au cumul des parties, Gabrielian remporte la victoire devant Christian Cornelis et Maxime Julien.
Au classement général de la journée, la régularité paie une fois de plus avec la victoire de Cornelis devant Hyla et Hilaire

Le répit n'est toujours pas de mise pour les coupes de France Promosport puisque le circuit de Ledenon accueillera dans 2 semaines la prochaine épreuve (1er et 2 septembre).


Le Service Communication FFM
Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France Promosport sur www.cdfpromosport.fr





  • CDF Promosport Magny-Cours, les images (2/4) » Voir CDF Promosport...
  • CDF Promosport Magny-Cours, les images (3/4) » Voir CDF Promosport...
  • CDF Promosport Magny-Cours, les images (4/4) » Voir CDF Promosport...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Au classement provisoire PRéGP, Corentin Brenon marque suffisamment de points (336) pour ne plus être inquiété et devient le vainqueur de cette catégorie. (Esprit-Racing)
    Au classement provisoire PRéGP, Corentin Brenon marque suffisamment de points (336) pour ne plus être inquiété et devient le vainqueur de cette catégorie. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • CdF Promosport à Alès (30) : étape dans le sud !

    • CDF Promosport à Magny Cours (58) : les leaders confirment !

    • Le Team PréGP5 en progrès au Mans

    • CdF Promosport : Magny Cours ouvre la 2ème partie de saison !

    • Unlimited Race sur le circuit Carole !

    Plus de news »

    Publicité