x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.05.12 | 19:22 ESPRIT-RACING.COM | 01.05.12 | 19:22


Salut à tous, en ce dernier Week-end d'avril se déroulait la Michelin PowerCup sur le circuit de Bresse.


Après une saison d'entrainements, l'envie de m'essayer à la compétition me gagne, c'est donc au guidon de ma Triumph Daytona 675 portant le #97, que je décide de franchir le pas, en m'engageant dans la catégorie Newbee que propose ce championnat.

Au programme du Week-end, 2 séances qualificatives le samedi, et une course de 16 tours le dimanche, réservés à des pilotes dont c'est la 1ère année de compétition (en principe…).

Je consacrerais la journée du vendredi à passer les différents contrôles techniques et administratifs, et ne ferais qu'une seule séance d'essais libre, juste pour me mettre un peu en jambes, sur un tracé que je connais déjà pour y avoir roulé à plusieurs reprises. 1ère satisfaction, malgré des pneumatiques rincés par 2 journées complètes de roulage, je parviens à rouler dans mon chrono habituel, en 1'36… cela devrait me permettre de rouler « milieu de paquet » demain lors des qualifications.

Je mets là soirée à profit pour chausser des pneumatiques neufs, plaquettes neuves, placer le transpondeur, la météo s'annonçant incertaine, il ne faudra pas se rater, et j'ai la volonté de bien figurer.

Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà samedi matin, la 1ère séance qualif est à 11h, et j'ai bien sûr la boule au ventre !

En pré-grille 20 minutes avant, je décide de me placer devant, afin de pouvoir profiter de tours clairs pour essayer de faire mon chrono.

A l'ouverture de la barrière, je m'élance en piste le 1er, je suis très à l'aise au guidon, mais au bout de 4 tours, je commence déjà à tétaniser, débuts de crampes, plus de souffle, je décide donc de m'arrêter pour m'hydrater et respirer. Arrivé aux stands, les copains m'annoncent que j'ai la pole provisoire, en 1.33'773 !!! J'ai la banane, ça fait plus de 2 sec de gagnées sur mon meilleur chrono !

Je perds la pole un peu plus tard pour 4/10e, ne parvenant plus à améliorer malgré mon 2e run, la chute de Gregory Schmitt (heureusement sans gravité pour lui) ayant occasionné un drapeau jaune pendant la fin de séance.

Motivé comme jamais à l'issue de cette qualif, je commence à rêver et à me dire que je peux peut-être chercher la pole. Mais à force de trop gamberger, je passerai complètement à côté de ma 2e qualif, en roulant 2 secondes moins vite, et en me faisant « peur »…

Je partirai donc dimanche matin d'une inespérée  3e place de la grille, Jérôme Maccio #83 ayant signé la pole au guidon de sa Kawasaki ZX10R en 1.32'564, et Yann Scheubel #192 la 2e position au guidon de son R6 en 1.33'309 (car nous roulons mélangés 600cc et 1000cc)

Une nuit particulièrement agitée, à cogiter, et réveillé a 5h10 par… la grosse pluie !!! Oh non !! Mon expérience sous la pluie se résume à 1 tour 1/2 avant de chuter à Ledenon ! Ça s'annonce mal ...

Autant dire qu'à 9h en pré-grille je n'en mène pas large face à la concurrence qui me semble beaucoup plus décontractée que moi !! Ce n'est plus une boule au ventre que j'ai, mais carrément des crampes !

Il pleut toujours des cordes, et le tour de mise en grille nous permettra de constater qu'il y a de vraies rigoles d'eau, il faudra être vigilant pour ne pas se faire piéger !

Le feu rouge s'allume, j'engage la 1ère, montée en régime, le feu s'éteint, place au vert et Gazzz !

Mon départ (le 1er de ma vie) est parfait, et me permet de virer en tête au 1er virage. Je donne tout ce que je peux pour rester devant, et je parviens à creuser un écart de presque 8 secondes !! Je prends confiance dans les pneus pluie, et quel pied de poser le genou sous les trombes d'eau qui s'abattent sur le circuit de Bresse, c'est Enorme comme sensation !

 Mais là, mon manque d'expérience va commencer à me jouer des tours en remontant sur les 1ers retardataires, je perds de pleines secondes, car en dépit des drapeaux bleu agités, je ne suis pas assez incisif au dépassement. Cela permet à Maccio plus rapide que moi en 2e partie de course, de remonter… mais là course va être interrompue par un drapeau rouge au 6e tour suite à une chute !

Place à une nouvelle procédure de départ, sur une piste dont les trajectoires sont séchantes, compliquant encore un peu plus l'exercice ! Cette fois-ci je partirais donc de la pole, pour un sprint de 6 tours, ce qui rajoute encore un peu de stress ! Mais je sais aussi que ce sera le cumul des 2 courses qui déterminera le résultat final, il ne faudra donc pas tout tenter, ni tout perdre !

Au feu vert nouveau départ, et nouveau « Hole Shot », une mise en action rapide me permettra de creuser immédiatement l'écart sur Maccio, mon plus sérieux rival, avec 5 secondes d'avance en 2 tours. Sauf que sur le séchant, mes pneus vont rapidement surchauffer, et générer du mouvement sur ma moto, que je ne parviens plus à compenser, et m'obligeant donc à rendre un peu la main.

En alignant 3 tours très rapides, il reviendra en toute fin de course, pour tenter un dépassement dans l'avant denier virage, mais je répliquerai immédiatement en recoupant la trajectoire, et je passe finalement sous le drapeau à damiers  en vainqueur, avec 5/10e d'avance !!

Forcément cette 1ere course restera longtemps dans ma mémoire, avec une victoire à la clef c'est toujours mieux !

J'en profite pour remercier mes partenaires qui me permettent de vivre ma passion : MotoExpert Colmar / Tony-roulage.com / Strike Moto Triumph Ambutrix


Christophe Schneider #97



Cliquez pour agrandir l'image
Triumph Daytona 675 #97 de Christophe Schneider (D.R.)
Triumph Daytona 675 #97 de Christophe Schneider (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Youngtimers Club à l'Autodrome de Linas-Montlhéry : une 1ère édition bien arrosée !

  • Mondial de l’Automobile 2012, le futur, maintenant !

  • Triplé en Espagne et résultat prometteur en Allemagne pour MICHELIN

  • Erwan Nigon une première en IDM qui donne le ton !

  • Erwan Nigon vers d’autres cieux ou son entrée ce week-end en IDM

Plus de news »

Publicité