x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 09.07.12 | 15:34 ESPRIT-RACING.COM | 09.07.12 | 15:34


Ce Grand Prix d'Allemagne revêtait une importance particulière puisqu'il s'agissait du Grand Prix National du RACING TEAM GERMANY et de ses partenaires.


Bien que le circuit du Sachsenring ne soit pas un de ses tracés favoris, Louis avait à coeur de porter au plus haut les couleurs de son team devant son public.


LES ESSAIS LIBRES
La pluie attendue avait choisi de différer son arrivée et c'est sur une piste sèche que se sont déroulées les deux premières séances du vendredi. Cette première journée fut entièrement consacrée aux réglages châssis de la moto. Un travail très précis et déterminant puisque Louis, 19ème le matin, est l'après-midi 6ème en 1'29''309, à six dixièmes de la pôle.
Malgré une petite chute à l'entame de la première séance du samedi, Louis rejoint son box et peut repartir assez rapidement. Nouvel arrêt pour différents réglages, mais la séance est malheureusement interrompue par la pluie : Louis devra se contenter de la 14ème place, sans avoir pu améliorer son chrono.


LES QUALIFICATIONS
Un déluge s'abat sur le Sachsenring ! La piste est détrempée, inondée à certains endroits, notamment dans le dernier secteur. Louis termine en 7ème position, en 1'44''815. Neuf pilotes se tiennent dans la même seconde… Une course encore promise à bien des débats !


WARM UP
Retour sur une piste sèche : Louis améliore légèrement ses temps et prend la 8ème place en 1'29''257.


LA COURSE
14h15 : les pilotes sont sur la grille, prêts à affronter les 27 tours de cette course, quand soudain un orage dantesque s'abat obligeant teams, pilotes et Umbrella Girls à une retraite précipitée dans les stands ! Le départ est reporté…

14h 55 : cette fois c'est parti ! Louis s'élance et prend un formidable départ : au premier tour il pointe en 3ème position. La piste est extrèmement difficile, il faut rester très concentré, ne pas prendre un faux rythme… Dès le troisième tour, Louis s'installe en 2ème position derrière Jack Miller et résiste à tous les assauts jusqu'au 15ème tour… Les trajectoires commencent à sécher et une meute emmenée par Luis Salom rejoint les deux pilotes de tête. Une légère erreur et Louis se retrouve 6ème… remonte en 4ème position, mais ressent quelques signes de faiblesse de sa moto : il s'accroche.
Encore 6 tours pour rejoindre le podium… et puis soudain, à deux tours de l'arrivée... plus rien : le moteur a coupé !

Cette panne pourrait être imputable à un problème électrique mais il faute attendre l'analyse complète de la moto. La détresse est réelle dans le camp du RACING TEAM GERMANY qui, comme toujours, a énormément travaillé.

Louis a encore fait une grande course, démontré qu'il est un pilote complet, toujours présent aux avant-postes. Mais la déception est grande… La rage aussi !


Rendez-vous dès le prochain week-end au Mugello, pour le Grand Prix d'Italie ...


Retrouvez Louis Rossi #96 sur www.louisrossi.com



Cliquez pour agrandir l'image
Louis Rossi trahi par sa machine sur le Sachsenring (D.R.)
Louis Rossi trahi par sa machine sur le Sachsenring (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Moto3 : Objectif atteint pour le team Technomag-CIP-TSR

  • Moto2 : Dominique Aegerter 10ème au Sachsenring

  • Redbull Motogp Cup, Simon Danilo proche du podium à Assen

  • Moto2 : Dominique Aegerter rentre dans le top 10 mondial

  • Moto3 : Bon week-end pour le team Technomag-CIP-TSR

Plus de news »

Publicité