x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 08.07.12 | 22:56 ESPRIT-RACING.COM | 08.07.12 | 22:56


La cinquième manche du championnat du Monde FIA GT1 a une nouvelle fois offert un spectacle d’une forte intensité et d’une grande qualité. L’équipe Hexis Racing y a contribué en animant brillamment la lutte dans le peloton de tête.


La McLaren MP4-12C GT3 n°2 de Grégoire Demoustier et Alvaro Parente a malheureusement dû abandonner mais l’équipage de la n°1, composé de Fred Makowiecki et Stef Dusseldorp, a conquis son troisième podium consécutif.

La paire Franco-Néerlandaise occupe le même 3ème rang au classement provisoire du championnat à 6 points des leaders. C’est ce qui s’appelle être « dans le match » pour un titre mondial, n’est-ce pas ?

Pas mal, en effet, si l’on considère que la McLaren dispute sa première saison complète et qu’elle affronte des concurrentes nettement plus « rôdées ». La n°1 a connu un parcours flamboyant de sa modeste 12ème position des essais jusqu’au 4ème rang à l’arrivée de la course de qualification.

Dimanche, Fred Makowiecki a jailli de l’extérieur de la deuxième ligne pour s’emparer de la 2ème place dès le premier virage ! Il n’a rien lâché tout au long de son relais et Stef Dusseldorp a même pu rouler quelques tours en tête après le changement de pilote. Mais le tracé de Portimao convenait visiblement mieux aux Mercedes-Benz SLS AMG. Fred et Stef sont donc montés sur la troisième marche du podium, conservant ainsi intactes leurs chances au championnat.

« Nous avons donné le maximum » assurait Fred Mako.
« Je suis resté en piste un tour de plus que la Mercedes de pointe, ce qui a permis à Stef de repartir devant. Le circuit avantageait davantage les voitures à moteur avant, qui disposaient d’un meilleur grip. Ce résultat et les points qui l’accompagnent sont très importants. »

Et Stef Dusseldorp d’ajouter : « nous savions que cette épreuve serait difficile. Je suis donc satisfait d’avoir pu marquer deux fois des points après notre mauvaise qualification. Une fois de plus, l’esprit d’équipe a été au rendez-vous. J’espère que nous pourrons continuer cette belle série de podiums. »

Malgré une rage de vaincre identique, les pilotes de la McLaren #2 ne garderont pas un aussi bon souvenir de cette manche portugaise du GT1 World. Alvaro Parente a pourtant atteint la Q3 et la voiture a terminé la course de qualification à la place qu’elle occupait au départ, la 8ème. Greg Demoustier a connu un début de course de championnat mouvementé :

« Une voiture m’a poussé à l’abord du premier virage et je n’ai pu éviter un léger contact avec une Ferrari qui est partie en tête à queue devant moi. J’ai dû passer au large, ce qui m’a fait perdre plusieurs places. A ma grande surprise, les trains de la voiture étaient intacts. J’ai pris un bon rythme malgré un diffuseur décroché qui rendait la tenue de route plus délicate dans les rapides. J’ai doublé une Lamborghini au milieu de mon relais et j’étais 10ème au moment du pitstop. »

Alvaro Parente aurait aimé retrouver le goût du champagne à domicile.
« Le moment le plus agréable du week-end fut le début de la course de qualification, parce que je me battais dans le groupe de tête. Après les péripéties du départ, nous pouvions espérer la 6ème place finale mais à sept tours de la fin, j’ai vu l’alerte de pression d’huile au tableau de bord et je n’ai eu d’autre choix que de couper le moteur. »

Le team-principal Philippe Dumas nous résume le bilan de ce week-end portugais :
« on a vu deux belles courses très serrées à Portimao, avec des voitures très proches les unes des autres. Nous avons rencontré quelques petits soucis aux essais libres qui nous ont pénalisés pour les qualifications. Il s’agit d’un championnat du Monde avec un excellent niveau de pilotage, qui plus est sur un circuit difficile. Il est donc nécessaire d’accumuler du roulage pour être dans le rythme, mais nous avions prévu de souffrir en début de meeting et ce n’était pas dramatique. Nous nous sommes bien sortis de la course de qualification malgré divers incidents. J’espérais mieux pour la n°2 et les pitstops n’ont pas été parfaits. Il faut reconnaître que la McLaren nous cause quelques soucis dans ce domaine. Enfin, la course de championnat a confirmé que Portimao est une piste défavorable aux voitures à moteur central. La n°1 obtient quand même un super résultat, Fred et Stef sont totalement dans la bagarre pour le titre de champion du Monde. Par contre, je suis très déçu pour la casse du moteur de la 2 car Alvaro et Greg ont fait du bon boulot. Nos quatre pilotes ont été exemplaires »

Rendez-vous dans quelques semaines pour la reprise des hostilités…

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Hexis Racing: la série de podiums mondiaux se poursuit (Antonin Grenier)
Hexis Racing: la série de podiums mondiaux se poursuit (Antonin Grenier)
  • Dans la même catégorie

  • Kévin Estre, Espagne, Allemagne, la hargne !

  • Le Mondial de l'Automobile 2012, un salon innovant et interactif !

  • GT France et Endurance: les cadences infernales de Greg Guilvert

  • Seconde édition d'Autodrome Radical Meeting

  • Un week-end « sans » pour Victor Sendin

Plus de news »

Publicité