x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.06.12 | 08:02 • Mis à jour le 01.06.12 | 08:45 ESPRIT-RACING.COM | 01.06.12 | 08:02 • Mis à jour le 01.06.12 | 08:45


Suite au gravissime accident de Louis Bulle en essais privés, c'est le coeur lourd que la toute petite équipe du Pit-Lane Racing a pris la route du Vigeant pour la troisième manche du championnat de France Supersport.


Cette atmosphère pesante nous a toutefois permis de relativiser toutes les petites mésaventures que nous avons subies durant ce week-end qui s'est avéré, au final, assez mouvementé.

A commencer par le jeudi quand notre unique moteur « avale une soupape » lors de sa mise en route…

Après quelques coups de téléphone, Valentin prend la route de Périgueux à 20 heures, où, une fois de plus, notre concessionnaire Yamaha Liberty Yam nous sauve la mise en nous prêtant sa propre moto.

Retour à minuit dans le paddock et inversion des moteurs durant la nuit par deux bénévoles solidaires ; Paul du CIP et Loïc, mécanicien de David Muscat.

Vendredi matin, on fait connaissance de ceux qui vont nous épauler durant le reste de la saison ; l'ERT (Education Racing Team) qui, comme son nom ne l'indique pas est une émanation du lycée professionnel Jacques Brel de Choisy le Roi ; des élèves encadrés par Hervé Baudry, tous aussi passionnés qu'efficaces malgré le travail conséquent que les circonstances nous imposeront.

Valentin, pourtant fatigué par une nuit quasi blanche, réalise d'emblée le troisième temps de la première séance d'essais libres. Les yeux cernés reprennent un peu de vivacité…

Pas pour longtemps puisque l'après-midi, notre pilote n'effectue aucun tour lancé, suite à de grosses vibrations insolvables dans le train avant.

Samedi matin, après changement de l'ensemble roue + pneu avant, Valentin retrouve une moto « normale » et, se sentant à l'aise, décide d'attaquer tout de suite. Dès le deuxième tour, la roue arrière n'apprécie pas les vibreurs élevés du circuit du Val de Vienne et l'envoie dans un « High Side » dont il se sort avec « seulement » un petit doigt écorchée à vif mais une moto très sérieusement chiffonnée. C'est à ce moment que les hommes de l'ERT se montrent particulièrement à la hauteur et s'attellent à une sérieuse partie de mécanique.

L'après-midi, la dernière séance qualificative est à nouveau entachée par un problème de vibrations dans le train avant et Valentin ne peut que très difficilement rentrer dans les virages à gauche.

Résultat, 5 tours seulement et notre moto blanche et bleue ne partira que de la 12ème position pour les deux courses.

Le soir, on vérifie à nouveau les roues et les pneus et décidons de tout changer par prudence ; comme on n'aucune pièce de rechange, on fait appel à la solidarité du paddock et c'est ainsi que notre moto se voit équipée d'une roue avant ainsi que d'une bulle de la Dark Dog Academy et d'une roue arrière du GMT94 en plus du moteur et des guidons Liberty Yam; financièrement, on a bien conscience que l'on n'a plus le droit à l'erreur…

Malgré cela, Valentin fait une course « plus qu'honnête » le dimanche matin en gagnant 6 positions pour finir 6ème de la manche, toujours handicapé par une jante voilée.

Comme la moto fonctionne néanmoins à peu près normalement, notre « télémétriste » peut enfin profiter de la pause du déjeuner pour commencer à régler les suspensions ; assouplissement notable de l'arrière et plus léger de l'avant pour s'accorder aux pneus Pirelli choisis.

L'après-midi, ce rapide travail porte ses fruits puisque Valentin, très concentré, se sent à nouveau à l'aise sur la moto. Bien que parti de sa 12ème place acquise en qualification, il remonte et dépasse peu à peu les 9 concurrents précédents pour finir à 5,6 secondes de la plus haute marche du podium en réalisant des chronos similaires au matin malgré une piste un peu plus lente.

Une performance qui n'est évidemment pas passée inaperçue des professionnels !

Valentin : « Le week end a été difficile et je n'ai pas vraiment pris de plaisir à cause de tous les problèmes que nous avons rencontrés. J'ai passé pas mal de temps à faire de la mécanique mais heureusement que l'ERT était là pour en faire la plus grosse partie, spécialement quant j'ai fait une petite erreur en escaladant une bordure en QP1 et la moto était très abimée. Heureusement, l'équipe de l'ERT n'a pas ménagé ses efforts pour la remettre en état avant la QP2 et je les en remercie grandement. Malgré ma mauvaise qualification due à trois séances perdues à cause de vibrations et d'une chute, j'ai pu faire une belle deuxième course avec un meilleur temps à deux dixièmes du vainqueur, ce qui me motive pour faire encore mieux avec une moto bien réglée.
Je dédie évidemment ce nouveau podium à celui qui nous a manqué tout le week end, Louis Bulle, et remercie tous ceux qui nous ont aidé, directement ou indirectement
».

Marc (team manager) :
« Malgré cette belle prestation de Valentin, l'avenir s'assombrit pour le Pit-Lane Racing car, avec un bris de moteur et une grosse chute, notre budget plus que limité ne nous permettra vraisemblablement pas de finir la saison dans cette configuration.
La motivation et la solidarité sont néanmoins toujours de mise et différentes solutions sont actuellement à l'étude, le but final de notre opération restant toujours de permettre à Valentin de rouler avec une moto digne de son niveau, ce qui n'est malheureusement pas le cas actuellement
».

Valentin remercie tous les bénévoles passionnés qui constituent son équipe, ainsi que ses fidèles partenaires : Yamaha Motor France, Pirelli, Liberty Yam à Périgueux, MGB Moto-club à Alès, K-Tech suspensions, Bardou Energy, Carrosserie Bardou, Emac Moto, Tournay Distribution, L'Education Racing Team, Intermarché à Carmaux et à Réquista, Afam, Shoei, Dam Sport, Hot Quad, Vortex, Poly Bike, Dépot Racing, Blinder, Titax France, Interflon, Motocollant.com, Yves kerlo, Hubert Rigal, Gérard Rolland, Deanna, Paul, Loïc, Marc et bien d'autres (www.pit-lane.biz)





  • FSBK Le Vigeant 2/8 » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant 3/8 » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant 4/8 » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant 5/8 » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant 6/8 » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant 7/8 » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant 8/8 » Voir FSBK Le...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK Le Vigeant : Valentin Debise et le Pit-Lane Racing sauvent les meubles ... (Esprit-Racing)
    FSBK Le Vigeant : Valentin Debise et le Pit-Lane Racing sauvent les meubles ... (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Xavier Demarey #38, FSBK Le Vigeant, le moral remonte !

    • FSBK Le Vigeant, Cédric Tangre garde le moral !

    • Une performance en demi-teinte pour Kevin Jacob

    • Evolution constante et des axes d’amélioration pour Charles Geers et l'EMPP Racing Team

    • Grégory Di Carlo au Vigeant, vous avez dit progression ?

    Plus de news »

    Publicité