x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 04.05.12 | 22:52 ESPRIT-RACING.COM | 04.05.12 | 22:52


Le Seine-et-Marnais Grégory Guilvert a commencé le Championnat de France FFSA GT comme il avait entamé le championnat d'Europe FIA GT3 il y a trois semaines : sur la plus haute marche du podium ! Pour Greg comme pour son nouveau coéquipier Paul Lamic et le team Saintéloc de Sébastien Chétail, il s'agit d'une première victoire en GT Tour.


Le plateau du Championnat de France offre qualité et diversité, avec la présence de McLaren, Mercedes, Porsche, Ferrari, Dodge et Audi, dont les deux R8LMS Ultra de l'équipe Saintéloc. Greg commence par signer le meilleur chrono absolu au cumul des quatre séances d'essais libres.
En revanche, les qualifications n'apportent pas le résultat escompté. Dans sa séance, Paul Lamic signe le 13ème temps, et Greg doit se contenter du 9ème chrono dans la sienne. « Paul manque de roulage dans la voiture, quant à moi je n'ai pas réussi le tour parfait, la voiture valait trois dixièmes de mieux. Comme le championnat de France est très compétitif, avec onze voitures dans la même seconde, on n'a aucun droit à l'erreur. »

Contrairement au scénario européen de Nogaro, où Greg et son équipier n'avaient pratiquement pas quitté la tête, le résultat de cette première manche française a tardé à se décider. Avec sa 13ème place sur la grille de départ l'équipage Lamic/Guilvert ne figurait pas parmi les grands favoris ! Voici comment Paul et Greg ont réussi à tirer les marrons du feu…

« Paul a effectué un bon début de course, avec quelques dépassements spectaculaires. Il était revenu en 8ème position quand il m'a passé le volant. J'ai perdu un peu de temps derrière Badey avant de trouver l'ouverture. Puis, j'ai signé le meilleur tour en revenant sur l'Audi d'Ortelli qui m'a bloqué quelques tours, mais il a dû passer par les stands pour purger une pénalité. » A ce moment, il reste moins de vingt minutes et la victoire semble hors de portée de la n°4 qui pointe au 6ème rang. Mais deux pilotes s'accrochent, le leader tombe en panne, et son second se voit pénalisé… Greg s'empare de la 2ème place derrière le vainqueur du Grand Prix F1 de Monaco 1996 Olivier Panis. « L'auto était parfaite. Le règlement impose une bride moteur pénalisante en ligne droite, mais nos réglages étaient idéaux et nos pneus se dégradaient beaucoup moins que les autres. J'ai pu passer Olivier à six tours de la fin. »

Grégory franchit la ligne d'arrivée en vainqueur avec 3''6 d'avance sur la Ferrari de Panis. « C'est incroyable d'avoir gagné en partant de si loin, sur un circuit qui ne convient pas vraiment à la voiture. Nous devons cette victoire à la qualité du set-up qui nous a permis d'être rapides et constants, alors l'équipe mérite un grand bravo. »

Comme le veut le règlement, un handicap-temps est attribué aux vainqueurs pour la course suivante, sous la forme d'une immobilisation de 12 secondes lors du changement de pilote. Dimanche, Greg bataille dans le peloton pour revenir de la 9ème à la 7ème place, mais à dix tours de la fin, son coéquipier s'accroche avec un retardataire et doit renoncer. « Nous n'avons pas su concrétiser aujourd'hui, mais il est clair qu'il faut améliorer nos performances en qualifications pour espérer encaisser régulièrement de gros points » concluait Greg.

Le natif de Melun vient d'enchaîner quatre week-ends de compétition consécutifs. Trois semaines de répit l'attendent avant la reprise le Championnat de France FFSA GT à Dijon les 19 et 20 mai.

Prochaines épreuves :
19/20 mai : 3ème et 4ème manches du championnat de France FFSA GT à Dijon (Côte d'Or)
26/27 mai : 5ème et 6ème manches du championnat d'Europe FIA GT3 à Navarra (Espagne)
2/3 juin : 2ème manche de la Blancpain Endurance Series, 3 Heures de Silverstone (GB)

Repères Grégory Guilvert :
Né le 8 mai 1982 à Melun, marié, 1 enfant, réside à Seine Port (77 Seine-et-Marne, France).

Palmarès Automobile : vice-champion et champion junior Coupe Peugeot 206CC (2004), 3ème championnat de France de Supertourisme 2005 (pilote officiel Peugeot Sport, 2005), vice-champion Peugeot RC Cup (2006), 3ème Peugeot 207 Spider Cup (2007), Vice-champion THP Spider Cup (2008), Champion THP Spider Cup (2009), test Peugeot 908 HDI FAP (2009), 1 pole position en championnat d'Europe FIA GT3 (2010), 2 podiums en championnat de France FFSA GT (2011), pilote d'essai et de développement Peugeot Sport et Citroën Racing.

Palmarès Karting : Vainqueur Challenge Rotax Max France (2001), 2ème Coupe de France FFSA N125 (2004), Vainqueur Trophée Kart mag N125 (2005), Vainqueur Coupe de France FFSA N125 (2007), 4 fois vainqueur des 24 Heures du Mans (2002/2003/2004/2007) en 5 participations, Champion de France d'Endurance FFSA (2005)



Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
FFSA GT, Deuxième victoire et triple première pour Grégory Guilvert. (Daniel et Davy Delien pro-photos-sport.com)
FFSA GT, Deuxième victoire et triple première pour Grégory Guilvert. (Daniel et Davy Delien pro-photos-sport.com)
  • Dans la même catégorie

  • Super GT Fuji : deuxième course difficile mais rempli d'apprentissage pour Cyndie Allemann

  • GT Prestige à l'Autodrome de Linas-Montlhéry

  • Un podium, faute de victoire !

  • Championnat de France F4, Victor Sendin déjà victorieux !

  • Podium dans le Stadium !

Plus de news »

Publicité