x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 22.06.12 | 09:40 ESPRIT-RACING.COM | 22.06.12 | 09:40


Bonjour à tous ! Alors que l'été tarde vraiment à pointer le bout de son nez en Ile de France, nous prenons donc l’autoroute du soleil et nous rendons à Ledenon, à côté de la ville de Nîmes...


C'est un circuit difficile mais qui m'a plutôt réussi par le passé. Le tracé est très valloné et provoque nombre de virages aveugles. Il n'y a pas de moments de repos tant les virages s'enchaînent.

Après un weekend décevant au Vigeant, j'espère enfin pouvoir exploiter pleinement le potentiel dont je dispose.


Vendredi, essais libres :
J'avais hâte de rouler, j'attaque donc la séance dans de bonnes dispositions. Bien que j'éprouve du mal à tourner dans les virages serrés, souvent par excès d'optimisme, et que j'ai vraiment l'impression d'être lent, je réalise des chronos encourageants qui me positionnent 7ème !
Je suis donc plutôt confiant pour la séance de l'après-midi, et pourtant lors de celle-ci je ne me sens pas à l'aise. Je n'arrive pas à progresser et pire encore, je roule une demi-seconde moins vite que le matin... je me place 11ème !


Samedi, essais qualificatifs :
Gros changements sur la moto aujourd'hui. Je la ressens mieux, mais je peine toujours à améliorer... Il faut que j'attende le grip extra fort du pneu qualif pour tourner en 1'24''8, ce qui me permet de prendre la 7ème place. Mais l'ayant passé relativement tôt, je regarde les autres me doubler. J'échoue donc jusqu'à la 11ème position. Certes je fus gêné dans mes tours chronos, mais je sentais que je n'étais pas totalement à l'attaque car j'étais focalisé sur les mouvements (pourtant légers) de ma moto ce qui m'empêchait de prendre des risques...

Encore une fois je me dis que ça ira mieux l'après-midi, nous apportons d'ailleurs quelques modifications supplémentaires pour remédier au problème. Mais dès le début de la qualif, c'est le grip à l'arrière qui alerte mes sens. Dès que je souhaite accélérer, la moto se met en travers.
Je m'arrête quelques instants et mon équipe agit en conséquence... c'est légèrement mieux et il est maintenant temps de passer le pneu Banzai ! J'améliore légèrement et, bien que je tente plusieurs tours, je ne peux faire mieux que 1'24''7. J'avais pourtant l'impression d'attaquer...

Je suis donc très déçu de cette nouvelle 11ème position !

Nous verrons donc si je trouve sur la piste des solutions pour améliorer mes performances !


Dimanche, les courses :
Le warm up se déroule plutôt bien grâce à des modifications réalisées sur la moto ! Cela me redonne un peu confiance pour la course...


Course 1 :
Je me concentre pour réussir au mieux mon départ et le seul objectif que je me suis fixé est de tenir le rythme du groupe devant moi durant les 1ers tours, puis de me donner à fond !
Enfin je réussis un départ correct, je gagne même une position. Mais rapidement Nicolas Pouhair me fait les freins. Je me cale donc dans sa roue. On ne perd pas grand-chose sur les leaders, et malgré un pneu arrière qui met du temps à être à 100%, je tiens la cadence. Au 3ème tour, je passe même en 9ème position suite à la chute d'Hugo Marchand.

S'en suit une bagarre sympa avec Nicolas Pouhair, dont je parviens à me débarrasser à la mi-course. J'augmente alors mon rythme. Je roule presque une seconde plus vite qu'aux qualifs ! Cela me permet de remonter légèrement un groupe de 3 pilotes. Mais le grip commence à diminuer et même si l'adhérence me permet de conserver ce rythme rapide, je ne parviens plus à améliorer.

Je maintiens donc mes chronos en 1'24''0 en espérant qu'ils baissent de rythme en fin de course. C'est le cas pour un pilote en difficulté avec son moteur et la chute de Matthieu Gines me permet de passer 7ème ! Le drapeau à damier s'abaisse, je franchis donc la ligne à une position que je n’avais pas atteinte depuis longtemps !


Course 2 :
Remis en confiance par cette 1ère course plutôt encourageante, j'espère encore mieux pour la seconde.
Encore une fois je réalise un départ correct, je suis 11ème au 1er tour. Je me mets rapidement dans le rythme, mais je suis bloqué par Hugo Marchand. Je le double seulement après 3 tours et les autres ne m'ont pas attendu!

Devant moi il y a un trou que je comble assez rapidement. Mais la chaleur beaucoup plus forte que le matin donne du mouvement à ma moto. Je parviens tout de même à dépasser Anthony Delhale pour prendre la 8ème place.
Ma monture continue de se rebeller et dans ses assauts pour me désarçonner, je rate plusieurs fois des rapports ! La sanction est immédiate ; je perds deux positions en 1 tour.
Le temps de me ressaisir, je reste quelques tours derrière mon coéquipier. J'essaie de comprendre comment stabiliser la moto et je repars à l'attaque. Je fais le freinage à mon équipier Juju. Je remonte sur Anthony Dos Santos, mais ce sera trop tard. Sous le damier je suis 9ème !

Conclusion :
Cela faisait longtemps que je n'avais pas fini 7ème et même si ce n'est pas un très bon résultat, cela fait du bien. Surtout, je ne termine cette course qu'avec 16secondes de retard sur le vainqueur (en 19 tours). J'ai ainsi un peu moins d'une seconde au tour sur le vainqueur et j'ai retrouvé un rythme pour être en bagarre pour le podium !
La deuxième manche a été plus compliquée, mais de la même façon, je me suis prouvé que je suis capable de réaliser les mêmes chronos que les pilotes jusqu'à la 4ème place.

Je suis donc peut être enfin sur la bonne voie, et j'espère qu'en poursuivant à régler la moto dans cette direction, nous pourrons nous battre rapidement pour le podium !

Un grand MERCI à toute l'équipe d'UP RACING et MICHELIN pour leur investissement, malgré les résultats décevants jusque là, ils sont toujours derrière nous ! Un grand merci également à tous nos partenaires : KAWASAKI, IXON, SKEED, SHOEI, GAERNE, TRANSPORT GAILLARD, YACCO, SEMC, TOURNAY DISTRIBUTION, MAGNY-COURS, AFAM, L’ECOLE DE LA PERFORMANCE, PFP RACING, GBR Racing, ROBBY, CAPIT.

Je vous donne rendez-vous le 1er Juillet à Magny-Cours pour la 5ème épreuve du championnat de France Superbike.

Merci de votre Lecture.

Salutations sportives et amicales.

Cédric TANGRE



Cliquez pour agrandir l'image
Cédric TANGRE, FSBK Ledenon, retour aux affaires ! (PhotoPress)
Cédric TANGRE, FSBK Ledenon, retour aux affaires ! (PhotoPress)
  • Dans la même catégorie

  • Episode V du FSBK à Magny Cours

  • Gregory Di Carlo fait sensation en Supersport et se lance en Endurance

  • Entre réussite et amertume pour Kevin Jacob à Ledenon 1

  • Xavier Demarey revient de ledenon avec un moral encore plus au top !

  • Salles et Ocana entre victoires et infortunes, Mathieu Conserve l'avantage au provisoire

Plus de news »

Publicité