x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 26.03.12 | 21:49 ESPRIT-RACING.COM | 26.03.12 | 21:49


Pole position, meilleur tour en course, 2e et 3e place sur le podium : un bon début de saison pour Michelin en Championnat italien de Vitesse


Avec une pole position lors des qualifications, le meilleur temps au tour en course et la deuxième et troisième place sur le podium, Michelin ouvre la saison de compétition moto avec de bonnes performances. Dès la première manche du Championnat italien de Vitesse, sur le circuit du Mugello, en catégorie Superbike, Michelin s’empare de la deuxième place avec Gianluca NANNELLI de l’équipe Grandi Corse ainsi que de la troisième avec Fabrizio LAÏ de l’équipe Althéa Racing by Echo, qui signe le meilleur temps au tour en 1’52.556.

Podium ! Après une course « sprint » de 14 tours, Gianluca NANNELLI s’arroge la deuxième place en catégorie Superbike, catégorie reine de la discipline. Au guidon de la moto N°69, une Ducati 1098, équipée de pneumatiques Michelin, il réalise une très belle performance sur le mythique circuit toscannien : le pilote du Grandi Corse enregistre son meilleur chrono lors du dernier tour, en 1’52.646.

Cette excellente performance illustre la technicité des pneumatiques Michelin, dont le un grip et la constance se sont révélés exceptionnels sur la première manche de la saison.

« Nous travaillons main dans la main avec Michelin. La victoire nous échappe à 0,033 seconde près. Cependant, le résultat d’aujourd’hui est très prometteur pour la suite de la saison » confie Gianluca NANNELLI.

Fabrizio LAÏ offre au manufacturier français la troisème place du podium. Le pilote milanais, sur la Ducati N°32, signe le meilleur temps au tour en course en 1’52.556, après avoir décroché la pole position la veille. Cette performance démontre ainsi le savoir-faire de pointe détenu par Michelin en matière de pneumatique compétition. Les ingénieurs de Michelin ont travaillé sur de nouvelles gommes, spécifiquement conçues pour s’adapter aux particularités du circuit du Mugello et pour le court format des courses de vitesse. Michelin démontre ainsi sa capacité à proposer des pneumatiques faciles à prendre en main dont la performance progresse constamment saison après saison sur les circuits italiens. Fabrizio LAÏ déclare : « Je remercie Michelin pour le très bon travail réalisé ce week-end ! ».

Pole position ! Samedi, lors de la deuxième séance de qualification, le pilote milanais de l’équipe Althéa Racing by Echo, enregistrait le meilleur temps au tour en 1’51.619. Le record du Mugello est détenu par Michelin en 2011 et reste la propriété de Federico Sandi en 1’51.383. Fabrizio LAÏ commentait : « Cette pole position laisse présager une belle saison, d’autant que tout est nouveau pour moi cette année : c’est une nouvelle équipe, une nouvelle moto et de nouveaux pneus » .

Nicolas GOUBERT, Directeur Technique de la Division Compétition Michelin, souligne l’importance du Championnat italien de Vitesse pour le manufacturier français : « Il y a quatre raisons pour lesquelles le CIV est une discipline particulièrement importante pour Michelin. Tout d’abord, le CIV est une compétition ouverte à plusieurs manufacturiers. Elle nous permet de se confronter à la concurrence.

De plus, par sa médiatisation, ce championnat est capital pour la notoriété et l’image de marque de Michelin en Italie. C’est ensuite un engagement significatif pour la recherche et le développement de nouvelles solutions, pour faire progresser nos pneumatiques. L’expérience engrangée sur chaque circuit italien, les données techniques obtenues, enrichies par les retours des pilotes, s’avèrent déterminantes pour accélérer notre capacité d’innovation et développer les passerelles technologiques entre les pneumatiques de compétition et les pneus commerciaux. Le dernier né de cette synergie est le tout nouveau MICHELIN Power Cup, d’ores et déjà accessible dans notre réseau de distribution en Italie. Dès les premiers essais, ici au Mugello, en octobre 2011, ce pneu a été adopté par les pilotes italiens les plus exigeants. Avec ce nouveau pneumatique, Michelin réaffirme son engagement constant pour le transfert de technologie pour être toujours plus proche des attentes des motocyclistes.
»


Un communiqué Michelin



Cliquez pour agrandir l'image
Matteo Baiocco & Gianluca Nannelli (D.R. StudioZac.net)
Matteo Baiocco & Gianluca Nannelli (D.R. StudioZac.net)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité