x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 13.04.12 | 10:38 • Mis à jour le 13.04.12 | 10:39 ESPRIT-RACING.COM | 13.04.12 | 10:38 • Mis à jour le 13.04.12 | 10:39


L'Autodrome Enzo et Dino Ferrari est un circuit à l'ancienne. Il est adossé à la ville d'Imola à 40 kilomètres de Bologne en Emilie Romagne.


Le site est au cœur d'une région clef pour les sports mécaniques en Italie puisque les usines historiques de Borgo Panigale pour DUCATI et de Maranello pour FERRARI sont situées dans un rayon de moins de 80 kilomètres d'Imola.

Le fleuve SANTERNO ceinture l'autodrome et on trouve en son centre, le parc citadin de l'Acque Minerale parsemé de maisons qui sont donc elles- mêmes dans l'enceinte du circuit.

Pour les promeneurs, il est possible de se flâner sous le chant des oiseaux ou à l'ombre des arbres entre deux rugissements de moteurs, lors des jours de compétition. A la sortie de Tamburello, le premier virage du circuit, contre le grillage séparant le parc de la piste, au pied d'une statue érigée à sa gloire, on trouve encore des bouquets de fleurs,  témoignages et hommages dédiés à Ayrton SENNA décédé ici, il y a bientôt 20 ans.

Vous vous demandez sûrement comment j'ai pu apprendre autant de choses durant le week-end de course ? J'ai, en fait, eu beaucoup de temps pour visiter Imola...

En tout premier lieu, pour arriver à la première course du championnat, nous avons eu un jeudi chargé. Entre le transport, l'installation sur le circuit, les nombreux actes administratifs à accomplir, le briefing des pilotes et la découverte du tracé, nous nous couchons enfin avec bonheur.

Le vendredi matin, je pars pour la 1ère séance d'essais libres de 45 minutes. Je me lance pour découvrir le circuit mais après seulement quelques tours, je m'arrête d'urgence aux stands car le moteur surchauffe. L'équipe ne peut pas faire refroidir la moto et je suis contraint d'arrêter la séance.

Deux hypothèses : un défaut à l'étanchéité de la culasse ou une bulle d'air dans le circuit de refroidissement qui empêche son fonctionnement. Nous n'avons pas le temps de remplacer le moteur avant la première séance qualificative. Les mécanos changent l'ensemble des organes de refroidissement (radiateur, vase d'expansion, pompe à eau) et purgent le circuit.

Hélas, après un tour, je suis contraint de rentrer aux stands en raison de ce problème persistant. La déception est grande puisqu'au terme de la première journée, je n'ai accompli que 6 tours du circuit d'Imola et il me reste seulement une séance d'essais qualificatifs de 3 minutes avant la course.
Nous préparons néanmoins assidûment ce samedi. Je pars à la dernière session d'essais du week-end en m'appliquant pour apprendre le circuit le plus rapidement possible. Je suis malheureusement gêné par des crampes aux avants bras qui ralentissent ma progression.

Au terme de la séance, je suis qualifié bon dernier mais dans le rythme des pilotes devant moi. Je réalise à la course un bon départ et je double quelques pilotes dans les premiers virages. Je maintiens ma place au cours des premiers tours mais très vite, mes crampes aux avants bras reviennent et je ne peux rouler à un rythme plus élevé. A mon grand découragement, je me fais progressivement doubler par les pilotes me suivant et termine la course dernier.

Ce week-end fut très difficile à vivre et pourtant constitue une expérience nouvelle pour moi. Nous avons cependant trouvé les solutions aux problèmes que nous avions rencontrés. Des essais sont prévus pour régler au mieux le châssis de la moto, ce que nous n'avions pas pu faire évoluer lors de week-end malchanceux.

Comme vous avez pu le constater, je n'ai pas encore trouvé de remplacement à Gérard DELIO, mon super photographe. Ce problème devrait être résolu pour ASSEN.

Néanmoins, je souhaitais vous présenter mon équipe constituant le TEAM FP RACING. (Photo ci-contre de gauche à droite)
Fred PROTAT mon team manager, ancien pilote de GP et de SUPERBIKE, champion de France et vainqueur des 24H du Mans, il a fait une carrière sportive qui fait rêver. Il aussi bon pilote que mécanicien. Impossible de lui raconter des cracks.

Votre serviteur.

Alain DENISOFF le responsable administratif et financier du Team est un homme aussi bourru que généreux qui n'hésite pas à lâcher les touches de la calculette pour s'emparer des casseroles. Il se transforme en cuisinier sur les circuits européens.

Adrien PROTAT, fils de Fred. Il disputera quelques courses en 1000 STOCKSPORT.

Alain CANEPARO, mécanicien du Team travaille chez EDF. Il cache dans ses poches quelques produits illicites de la marque HARIBO. Cela fait de lui, l'ami des grands et des petits.

Sur la photo, il manque JF de TOURNAY, père préféré du pilote (oui, je sais .....mais ça lui fait plaisir). Il est en charge de la télémétrie et de mes bleus à l'âme : que du réglage de précision.

Cette année encore, j'ai été soutenu financièrement ou matérielement par la Fédération Française de Moto, Stéfano RADO (RADO LEVAGE), Renaud RUPERT (FAST FROG), Nicolas ROUSSEL (ACTIV BIKE), Guy DELRIEUX (COLORLINE), Dimitri STEVANATO (MTECH), Michel MOREL (LYSEO), Brigitte GIRARDEAU (SOBOTRAM), Chris TAYLOR (KTECH), Paolo NEVIANI (ROBBY MOTO) Katja VAN DEN BOER (KN FILTERS),  Graham BANKS (GB RACING), Stéphane LINGOT (l'homme aux doigts qui font mal pour faire du bien) mon osthéo.

Grand merci à tous. Sans vous, je ne pourrais faire ce que j'aime par-dessus tout : de la moto.


Rendez-vous les 20 et 21 Avril à Assen.


Richard de Tournay



Cliquez pour agrandir l'image
Le TEAM FP RACING ! (D.R.)
Le TEAM FP RACING ! (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Team Brazil by Aspi, coup d'envoi de la saison à Imola

  • Poisson d'avril ...

  • Loris Baz sur le podium Superstock 1000 FIM à Imola

  • European Superstock 600, du positif à Imola pour Sébastien Suchet

  • Le nouveau Pirelli Diablo Supercorsa SC fait ses débuts à Imola

Plus de news »

Publicité