x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 13.07.11 | 21:53 ESPRIT-RACING.COM | 13.07.11 | 21:53


Cette année, Yann Clairay exerce son talent dans trois disciplines, avec trois voitures et trois horizons géographiques différents. A chaque programme son grand rendez-vous en cette deuxième quinzaine du mois de juillet:


Yann sera d’abord sprinter, pour la manche française du championnat du Monde FIA GT1 au Paul Ricard HTTT, puis rallyman dans les spéciales du 32ème Rallye de la Montagne Noire et enfin pilote d’endurance aux 24 Heures de Spa. Avec 8, 4 ou 12 cylindres, c’est parti pour l’été de tous les défis !

Championnat du Monde FIA GT1 : briller à domicile

L’intense périple juilletiste de Yann a en fait débuté de l’autre côté des Pyrénées sur le circuit de Navarra. Au volant de la Ford GT de l’équipe Belgian Racing, le Lavallois a signé, comme au Sachsenring au mois de mai, d’excellentes performances chronométriques. Hélas, celles-ci n’ont pas été récompensées en course. En Q1, Yann se montre le plus rapide des pilotes Ford avec un remarquable 6ème chrono, mais son équipier Antoine Leclerc est contraint de renoncer à cause d’un capteur capricieux dès le début de la course qualificative.

Le 7ème temps de Yann au warm-up fait renaître un espoir une nouvelle fois déçu lorsque le problème moteur de la veille se reproduit à la 36ème des 60 minutes de la course dominicale. Mais le vainqueur de la manche argentine du championnat du Monde 2010 reste confiant au moment d’aborder un circuit français où, curieusement, il n’a encore jamais couru :
« Nous étions dans le coup en Espagne, je pense donc que si nous sommes épargnés, nous pouvons viser un résultat intéressant ce week-end au Paul Ricard. »

Trophée Clio R3 France : objectif podium

Yann occupe la 3ème place provisoire du Trophée Clio R3 France organisé par Renault Sport. Le leader Kris Princen a pris le large, mais Olivier Courtois n’a que deux points d’avance sur la – magnifique - Clio gris métal et vert fluo du team Revo 6.
« Au Rallye du Limousin, nous avons connu un peu de malchance, notamment quand un capteur d’arbre à cames nous a retardé. Dommage aussi que l’épreuve n’ait pu aller à son terme. Nous continuons à apprendre le dur métier de rallyman ! »

La deuxième demi-saison du Trophée commencera la semaine prochaine au Rallye de la Montagne Noire. Yann, qui sera pour l’occasion copiloté par sa compagne Aurélie Le François, victorieuse de la Coupe de France de Karting Féminines 2002, avait produit une de ses meilleures prestations 2010 du côté de Mazamet. Il était rentré au parc fermé en tête de sa classe au terme des deux premières spéciales. Un ennui de courroie et une crevaison avaient par la suite anéanti toute chance de bien figurer au classement. Il sera gonflé à bloc au moment d’affronter un parcours qui semble lui convenir à merveille…

24 Heures de Spa : pronostic impossible ?

Rares sont les courses qui proposent autant de vainqueurs potentiels et de marques favorites ! Qui de Audi, Ferrari, BMW, Mercedes, McLaren, Ford, Porsche, Lamborghini ou… Aston Martin remportera, le dernier week-end de juillet, cette 69ème édition des 24 Heures de Spa ? Yann, nommé « capitaine de route » de la n°3 qu’il partagera avec Pierre-Brice Mena et Julien Rodrigues, pense qu’il faudra compter avec les DBRS9 V12 de l’équipe française HEXIS AMR :
« nous avons participé à la Journée Test du 6 juillet à Spa-Francorchamps. Pour ma part, j’ai travaillé exclusivement sur le freinage, en pneus usagés, mais l’autre voiture du team a réalisé le 2ème temps absolu. Pour la première fois, les voitures de la catégorie GT3 seront les seules concernées pour la victoire, ce qui rend la course très ouverte, alors pourquoi pas nous ? »

Pour mémoire, Yann avait débuté en GT et en endurance aux 24 Heures de Spa 2003, au volant d’une Chrysler Viper engagée par Paul Belmondo Racing. Il avait pris son premier relais au début de la nuit, parvenant à dompter avec maestria la monstrueuse américaine de 600 chevaux sous une pluie battante. Malgré une longue intervention sur la boite de vitesse le dimanche, l’aventure s’était terminée à la 6ème place du général et sur la troisième marche du podium FIA GT.

Romane Didier / future racing



Cliquez pour agrandir l'image
Yann Clairay (V-Images)
Yann Clairay (V-Images)
  • Dans la même catégorie

  • Le Volant Euroformula 2011

  • Les premiers points ne seront pas les derniers

  • Jérôme Demay encore plus près du podium

  • Une journée chez Euroformula, excès d'émotions !

  • Doublé de Jean-Eric Vergne en Hongrie !

Plus de news »

Publicité