x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 28.04.11 | 14:35 ESPRIT-RACING.COM | 28.04.11 | 14:35


Nogaro est toujours un rendez-vous à part pour Jean-Philippe et Paul Lamic. Cette course à domicile a souri au premier nommé, auteur d’excellents débuts en Super Copa Seat Leon, tandis que le résultat des deux courses de GT a été moins favorable que prévu pour le second.


Paul en championnat de France FFSA GT
On s’attendait à voir les Aston Martin lutter aux avant-postes à Nogaro, sur un tracé a priori plus favorable que celui de Lédenon. Paul Lamic et Frédéric Gabillon avaient malgré tout tiré leur épingle du jeu dans le Gard, en entrant dans le Top 8 au terme des deux courses. Hélas, malgré leurs efforts, ils n’ont pu inscrire de nouveaux points au championnat de France dans le Gers.

Le programme de la catégorie reine des meetings du GT Tour comporte une première course de 1h15 puis un sprint de 45 minutes.
Sous la pluie de samedi, Paul se trouve confronté à une voiture difficile à inscrire dans les courbes et il se qualifie en 15ème position pour la course dominicale. Les cieux se montrent plus cléments et le pilote local effectue un premier tour transcendant: il fait gagner 7 places à la 007 !

Paul culmine même en 6ème position avant d’être retardé par un tête à queue puis une mésentente avec une Audi. Bilan: une 10ème place pour l’équipage Lamic/Gabillon.

« Nous avons remis les réglages en question pour la course 2 et revu ma position de conduite car la visibilité n’était pas optimale. »

Les gradins sont copieusement garnis sous le soleil de ce lundi de Pâques, mais un violent orage éclate à quelques minutes de l’arrivée d’une course que Fred et Paul terminent à la 11ème place.

«Il nous a encore manqué une petite seconde au tour pour rivaliser avec les Audi, Porsche, Ferrari, BMW, Lamborghini et Mercedes de pointe. Le championnat de France semble encore plus relevé que l’année dernière. A nous de travailler pour redresser la barre avant Dijon ! »

La puissance du V12 Aston Martin devrait avoir voix au chapitre dans la longue ligne droite et les courbes rapides du circuit bourguignon.
Nous le vérifierons les 14 et 15 mai prochains.


Jean-Philippe en Super Copa Seat Leon
Une fois n’est pas coutume, la Clio Cup ne figurait pas à l’affiche de Nogaro, alors cap sur la Copa ! Jean-Philippe Lamic découvre l’espagnole survitaminée en même temps que l’équipe Speedcar et… le freinage du pied gauche.

«L’auto n’a pas de pédale d’embrayage, l’équipe m’a donc conseillé de m’adapter.»

Aux essais qualificatifs, Jean-Philippe avoue ne pas se sentir très à l’aise, ce qui ne l’empêche pas signer le 7ème temps sur 27, devant ses cinq coéquipiers ! Les ingénieurs espagnols sont aux petits soins, d’autant que notre Gersois parle la langue de Cervantès.

Admis parmi les dix qualifiés pour la « Super Pole »,il glisse au 9ème rang pour le départ de la course 1.

« Je suis revenu à la 7ème place avant de céder à Pascal Destembert, le patron du team Speedcar. Il est clair que le freinage pied gauche est plus efficace avec cette auto, mais il faut de la pratique. Je faisais trop de petites fautes, alors dans les derniers tours, je me suis remis à freiner du pied droit, comme en Clio. Idem lundi pour la course 2. »

Celle-ci se dispute en deux manches de 15 minutes. Dans la première, Jean-Philippe passe à travers les échauffourées du peloton de tête et prend une
superbe 2ème place.

« La Seat Leon est équipée d’un système automatique pour le départ. On choisit une programmation pour éviter de toucher le rupteur, qui fait perdre de la puissance avec un moteur turbo. A l’extinction des feux, un excès de patinage des roues avant m’a fait perdre deux places. J’ai fini 4ème mais avec le 2ème temps en course. Les résultats de ce week-end sont très au-delà de mes espérances. Maintenant, j’ai hâte de retrouver le volant de ma Clio pour la première
course internationale de la saison à Spa-Francorchamps, un autre circuit que j’adore ! »


Renault Sport a en effet décidé de réintroduire un championnat européen dans la discipline cette saison. Lédenon, Motorland, Nogaro et Spa les 30 avril et 1er mai: Jean-Philippe prendra part dans les Ardennes belges à son quatrième week-end de compétition d’affilée !

Romane Didier / Future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Paul Lamic (Future racing)
Paul Lamic (Future racing)
  • Dans la même catégorie

  • Premier podium pour Nelson Panciatici

  • Début de saison prometteur pour Greg Guilvert et son Audi R8

  • C'est la rentrée pour l'équipe de France FFSA Circuit !

  • Yann Clairay: L’éclectisme et la performance

  • Tristan Papavoine se rebiffe !

Plus de news »

Publicité