x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 22.06.11 | 07:48 • Mis à jour le 22.06.11 | 21:55 ESPRIT-RACING.COM | 22.06.11 | 07:48 • Mis à jour le 22.06.11 | 21:55


Deuxième année de suite sur le circuit de Dijon Prenois et un max de plaisir en perspective. La 128 bouclera sons meilleur tour à 145 Km/h de moyenne et un record de vitesse au Starlane en bout de ligne droite de 221Km/h, pas mal pour un twin poussif de 80ch.


Les essais libres du jeudi et du vendredi vont bien se passer avec un chrono lors de la dernière session de 1’35’’10, de bon augure pour les qualifs du lendemain.

Samedi, Q1-Q2 : La première qualif sera remplacer par une séance libre du a un manque de commissaire, pas cool pour Marc Mothré l’organisateur et heureusement, tout va revenir dans l’ordre pour la 2ème session avec  tout le plateau, le couteau entre les dents.
Pour ma part, la session va bien se passer sans plus, car je ne chope aucune roue pour l’aspi de la ligne droite et me contente d’un 1’35’’29 ce qui me place 9ème sur la grille (à 1’’8 de la pole), un peu loin, mais on va faire avec.

Samedi, Vitesse : On prend 10’ de retard pour le départ et on voit un gros nuage noir arrivé sur nos têtes. Pas grave la procédure est lancée et dans le premier tour, Fred Bellut (#113) chute dans le premier gauche juste devant moi et Damien Vasseur (#9) le leader du championnat fait de même en sortie de parabolique, à ce moment-là : Drapeau rouge, on rentre au stand.

Le nuage commence à faire des siennes et la piste est déclaré humide avec 10’ pour changer de roues. Je m’attends à une petite averse qui va vite sécher et je chausse un pluie à l’avant et un sec à l’arrière. Cela ne va pas s’avérer payant, mais il fallait bien jouer pour pouvoir gagner !

Arrivé en bout des stands, on est plusieurs à être bloqué au rouge, car on a soi-disant dépasser les 10’ (Ce qui est faux à mon sens, mais c’est la décision des officiels), et on nous annonce que suite au tour de chauffe, nous partirons en fond de peloton. Je vais donc me placer à l’arrière du peloton en compagnie de Cedric Dejeux (#17) alors que certains ne respectent pas la consigne et regagne leur place sur la grille. J’en repère un qui était juste à côté de moi et rumine dans mon casque à l’injustice.

La course va bien se passer, mais avec l’averse qui redouble dans les 4 premiers tours, avec mon sec à l’arrière, je suis obligé de doser les gaz un maximum, une petite équerre  à un moment ne va pas entamer ma motivation et je descends mes chronos à chaque tour avec la piste qui s’assèche de plus passer la mi course (10t). Je passe la #12 dans le dernier tour et échoue à 7 dixièmes de la 23 au drapeau à damier. 10 tours ça fait juste pour revenir, et les 15 prévus initialement auraient surement validé mon choix. Je termine 9ème et entier, content d’avoir dompté mon pneu arrière !

A ce moment je vais voir un officiel de la FFM pour l’histoire de la grille et on me répond qu’il faut porter réclamation. C’est nul, d’une part parce qu’ils ont tout vu et savent pertinemment qui a triché et d’autres part parce que j’en ai vu qu’un et que les autres vont s’en tirer sans sanctions. Je décide de porter réclamation, c’est la première et la dernière fois que je le fais. En résumé, les officiels sont emmerdés parce qu’ils vont devoir traiter le cas, et par la suite, certains pilotes vous tombent dessus en vous traitant de salaud.

Pour moi, l’épisode est clos et je passe à autre chose. La sanction appliquée est surement disproportionnée, mais c’est la FFM qui a décidé ;Ils auraient pu reprendre la vidéo et faire pareil avec les autres pilotes, ils n’ont pas voulu. Cela veut dire que les règles ne sont pas appliquées justement pour tous. Le pilote est disqualifié de la 4ème place et je termine 8ème.


Dimanche, Course longue 1h :
Le matin, la piste sèche des petites averses de la nuit, mais la bonne nouvelle c’est que l’on va rouler sur le sec. Tout le monde est présent sur la grille et dès le premier virage l’attaque est au max pour tous, Je garde ma place et suis pendant plusieurs tours le poleman (#9) qui s’est un peu raté au départ. On a fait le trou avec le groupe derrière nous et on revient fort sur la tête de course.
Après 5 tours dans son sillage, il finit par hausser encore son rythme et je le laisse partir, ne pouvant suivre à ce moment de la course après avoir doublé Charly Giraud (#16) je suis 7ème. Mon stand m’arrête un peu après car je me retrouve seul en piste. L’arrêt est bon sans plus et je ressors juste derrière la #24 qui est 3ème à ce moment-là. Je m’accroche pour la suivre et à deux nous rejoignons la 22 (Fabien Reynaud) et la 38 (Eric Pellegrino) qui sortent des stands pour former un groupe de 4.
Au tour suivant, pour ne pas laisser échapper la 24 qui est partie devant, je passe mes deux autres compagnons dans la ligne droite, il me refond les freins au bout et en entrée de courbe la 38 perds l’avant et va finir au bac, je l’évite comme je peux et la 22 écarte également, à partir de ce moment-là je serais seul à essayer de revenir sur François Gilles (#24) pour essayer de monter sur le podium, ça ne sera pas possible et a 5 tours de la fin, Yann Pasco (#111) et Eric Della Vecchia (#11) vont me passer avec un rythme d’une seconde au tour plus vite. Je ne pourrais les suivre et finirait 6ème et content de ma course.  (J’avais terminé 13ème de la course longue l’année dernière).

Pour ma part la prochaine course sera la finale du WERC en TWINCUP au Vigeant les 4 et 5 septembre.

Ça va faire long à attendre !!



WERC DIJON 2011 – 18 et 19 juin – Le Squale, Richard Echevarria, www.wix.com/rechevy/lesquale128





  • WERC Dijon Prenois 2/8 » Voir WERC Dijon...
  • WERC Dijon Prenois 3/8 » Voir WERC Dijon...
  • WERC Dijon Prenois 4/8 » Voir WERC Dijon...
  • WERC Dijon Prenois 5/8 » Voir WERC Dijon...
  • WERC Dijon Prenois 6/8 » Voir WERC Dijon...
  • WERC Dijon Prenois 7/8 » Voir WERC Dijon...
  • WERC Dijon Prenois 8/8 » Voir WERC Dijon...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Le Squale, Richard Echevarria (Esprit-Racing)
    Le Squale, Richard Echevarria (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Den's en Twincup, naissance d'un Pilote !

    • Richard Echevarria #128 alias Le Squale apprécie son week-end à Pau-Arnos

    • 2011, Didier Kerbrat s'engage en Twin Cup, une nouvelle expérience !

    • 2008 twin cup : le challenge des petits twins énervés !

    Plus de news »

    Publicité