x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 24.01.11 | 17:02 • Mis à jour le 02.02.11 | 17:44 ESPRIT-RACING.COM | 24.01.11 | 17:02 • Mis à jour le 02.02.11 | 17:44


80 ans d’aventure et de compétition, 14 véhicules ayant participé à des épreuves sportives seront exposés sur l'espace Marque et par les clubs Citroën ...


- La fameuse Rosalie des records qui a parcouru 300.000 kilomètres entre le 5 mars et le 17 juillet 1933 à la moyenne de 93,5 Km/h, un exploit pour l’époque !
- Les DS, SM ou CX de compétition,
- En avant-première, la DS 3 WRC 2011 qui fera son entrée dans le championnat du monde des rallyes en Suède, une semaine après Rétromobile,
- Sans oublier la C4 WRC championne du monde en titre avec Sébastien Loeb.

Une autochenille P17 sur base C4 de la Croisière Jaune célébrera ses 80 ans. Cette croisière, troisième expédition organisée entre le 4 avril 1931 et le 12 février 1932, porte aussi le nom de Mission-Asie. Surnommé "Scarabée d'Or III", ce véhicule a rallié Beyrouth à la porte ouest de Pékin en 315 jours. André Citroën démontrera ainsi la fiabilité de ces modèles.

Un autocar U 23 de 20 places datant de 1947, en cours de restauration, intégrera une fois celle-ci terminée, le Conservatoire Citroën à Aulnay-sous-Bois.

Pour les 50 ans de l'Ami 6, l'Amicale des clubs Citroën montre une version berline de cette voiture étonnante. La première Ami 6 date de 1961, elle comble le vide entre la 2 CV et la DS 19. Elle apparaît plutôt comme une super 2 CV. Son châssis provient d'ailleurs directement de la 2 CV, dont elle reprend la suspension et le moteur bicylindre à plat refroidi par air mais poussé à 602 cm3, pour 3 cv fiscaux. L'originalité de l'Ami 6, dont le nom est déjà un jeu de mots, la Missis, s'exprime dans son dessin signé Flaminio Bertoni, à la lunette arrière inversée et au faciès tourmenté grimaçant !

La berline Ami 6 achève sa carrière en mars 1969, tandis que le break est proposé jusqu'en 1971 ; il y aura eu un million d'Ami 6 construites tous modèles confondus sur dix années de production.

Les clubs Citroën présents : Amicale des Clubs Citroën, Amicale Citroën Internationale, Association des 2 CV Clubs de France, Automobile Club André Citroën, DS Club, Révolution 55, DS ID Club de France, IDéale DS France, SM Club de France, La Traction Universelle, CX Club de France, Citromini, Euro SM Club, Club Citroën France, Méhari Club de France.


Peugeot : un siècle de performances et de records
Après avoir fêté son bicentenaire en 2010, Peugeot et son service historique entament 2011 sous le signe des performances et des records : 21 véhicules exposés, d’un châssis de Type 7 datant de la fin du XIXe siècle (une type 7 a gagné la course Paris-Bordeaux- Paris en 1885) à l’EX1, voiture électrique qui vient de battre de nouveaux records.
Parmi les autres modèles présentés : une 301C qui a battu de nombreux records dont celui des 24h, de la classe F, à 110,417 Km/h sur l’autodrome de Miramas en 1932, une 402 Andreau de 1938, une 404 diesel monoplace, une 205 Turbo 16, championne du monde des rallyes et plusieurs deux roues.


125 bougies pour Mercedes-Benz
Le 29 janvier 1886, Carl Benz déposait auprès du Bureau des Inventions de Berlin un brevet pour un « véhicule à propulsion par moteur à gaz ». Ainsi est né le Benz Patent considéré comme la première automobile de l'histoire en raison du moteur à explosion qui constitue son système de propulsion.
6 voitures emblématiques en provenance du Musée de la marque à Stuttgart retracent cette épopée unique sur un stand de 400 m2 :
- 1886 : Benz Patent
- 1910 : Mercedes-Benz 37/90 PS « Bill Evans »
- 1935 : Mercedes-Benz 500 K Luxusroadster
- 1957 : Mercedes-Benz 300 SL roadster
- 1975 : Mercedes-Benz 450 SEL 6.9
- 2010 : Mercedes-Benz F800
La 300 SL roadster et la 37/90 PS illustrent le savoir-faire de la marque en matière de restauration  via le Classic Center de Stuttgart et son antenne française de Stains. Ces deux voitures seront à vendre ! Le Club Mercedes-Benz France sera présent.


Une première à Rétromobile, la nouvelle série 6 cabriolet de BMW

Du patrimoine historique à l’affirmation d’une personnalité, la notoriété de BMW est issue de ses produits, de ses technologies, de son histoire et de ses ingénieurs qui ont su cultiver l’ADN de la marque et le parfaire à travers les époques et les différents modèles. En témoignent la plupart des coupés et des cabriolets de la marque allemande.
La nouvelle BMW Série 6 Cabriolet est présentée pour la première fois en France à Rétromobile. Elle est accompagnée de trois voitures du Musée BMW à Munich : une 503 Coupé, une 635 CSi et une 3.0 CSL. Ce coupé de rêve des années 70 avec son style de course, fut la voiture de tourisme la plus couronnée de son époque. Entre 1973 et 1979, elle s’adjuge six titres de championne d’Europe des voitures de tourisme et pendant près d’une décennie domine les compétitions internationales.

La BMW 1500 Neue Klasse, qui a ramené l’entreprise sur la voie du succès, fête ses 50 ans : les succès sportifs qu’elle remporte donnent des ailes aux autres modèles de la marque et notamment à la 2002 Turbo.

Skoda, constructeur automobile d’Europe de l’Est : rétrospective au salon Le constructeur tchèque propose une rétrospective axée sur les 116 ans de la marque et les 20 ans du rachat par Volkswagen à travers une sélection de véhicules rares issus du musée de !koda Auto à Mlada Boleslav.
Riche d’un passé méconnu, Skoda naît dans l’Empire Austro-Hongrois, grandit en Tchécoslovaquie, traverse l’ère soviétique, pour s’épanouir aujourd’hui en République Tchèque. L’histoire de Skoda alors dénommée Laurin & Klément (du nom de ses 2 fondateurs) commence par la production de cycles. C’est une des raisons pour lesquelles la marque est aujourd’hui partenaire officiel du Tour de France.
Il faut attendre 1905 pour voir le premier modèle, la Voiturette Type A prendre la route. S’ensuit une série de berlines luxueuses et la production d’Hispano Suiza sous licence, au milieu des années 1920. Dans les années 30, naît la Skoda Superb, ancêtre de l’actuelle berline de la marque. Enfin, la sportive barquette 1100 OHC de 1957, inscrite au patrimoine national tchèque.

40 ans de Nissan : joli portrait de la famille Z
Si les premiers Coupés et Roadster Datsun - nom d'origine de Nissan - remontent au début des années 40, c'est en 1958 que la S 211 fait son apparition au salon de Tokyo. Ce cabriolet confidentiel annonce la lignée des Fairlady, nom alloué aux sportives Datsun sur le marché américain et qui y restera attaché au fil du temps, il serait né dans l'imaginaire du président de Nissan de l'époque, grand admirateur d'Audrey Hepburn... Ce cabriolet a été la voiture de sport la plus produite au monde avec près de deux millions d'unités assemblées depuis 1958.

Le prototype Z
Baptisé « type Z », il entre, fin 1960, sur les rails de la production avec un moteur développant 150 cv et capable d'atteindre les 215 km/h. Le premier Z, le 240, est un coupé au long capot, très élégant, qui s'affiche deux fois moins cher que les Porsche ou les Jaguar à la même époque.
En course, le Z se distingue sur tous les terrains à travers le monde ; au Monte-Carlo 1972, il est piloté par l'équipage Aaltonen/Todt qui l'emmène à la 3e place ; au Grand Prix du Suzuka, il remporte trois fois de suite la catégorie GT ; aux Etats-Unis, il domine sa catégorie en Championnat SCCA et en France, un 260Z remporte sa catégorie aux 24 Heures du Mans 1975.

Six cylindres, mais en V, sur le 300ZX

Au début des années 90, la nouvelle génération de 300ZX - dont le V6 développe désormais 280 cv - fait entrer ce modèle dans le club fermé des meilleures GT d'Europe. Cette quatrième génération de Fairlady termine sa carrière fin 90.

350 puis 370, les dignes héritiers...

C'est après l’alliance Renault-Nissan, fin 1999, qu'apparaît la génération actuelle des « Z ». S'inspirant des modèles originels, le 350Z est totalement inédit, à la fois contemporain et rétro, compact et hypersportif, incarnation de l'historique 240Z.

Présenté au salon de Genève 2003, le 350Z se vend à 9.000 exemplaires en à peine un an. Son digne héritier, le 370Z lancé en 2007 vient compléter le prestigieux palmarès de la lignée de la Fairlady Nissan.


Les autres constructeurs
Renault et les 50 ans de la baroudeuse et populaire 4 L,
Jaguar et les 50 ans de la mythique type E,
Mazda et ses voitures de course sur circuit et sur piste ...


Du 2 au 6 février 2011
Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris – Pavillon 7.3
Horaires - Mercredi:11h-22h, jeudi, samedi et dimanche:10h-19h, vendredi:10h-22h


Prix : 13 Euro, 10 Euro pour les groupes, 7,50 Euro pour les moins de 12 ans, gratuit pour les moins de 6 ans.


Site Internet : www.retromobile.fr





  • Rétromobile Paris, du jamais vu ! » Voir Rétromobile...
  • Rétromobile, un salon dans la course ! » Voir Rétromobile,...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Salon RétroMobile, les constructeurs en piste. (D.R.)
    Salon RétroMobile, les constructeurs en piste. (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • 1400 kilomètres de vélo en dix jours !

    • Un nouveau site internet pour une nouvelle saison ?

    • BMW Motorrad : une saison 2010 exceptionnelle à tous points de vue

    • Salon RétroMobile 2011, Auto Moto Passion !

    • Stunt Bike Show 2010, chez vous avant Noël !

    Plus de news »

    Publicité