x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 12.01.11 | 11:29 ESPRIT-RACING.COM | 12.01.11 | 11:29


En première mondiale, la prestigieuse Rofgo Gulf Collection : un plateau de 14 voitures de renommée internationale : Deux Mirage, dont la première Gulf à courir au Mans en 1967, trois McLaren, trois Porsche dont la 917 (2e au Mans en 1971 avec Attwood et Muller), deux Aston Martin, une Ford GT40, une Brabham BT26, une Courage C65 LMP 2 et une Lamborghini Gallardo…


Gulf : la marque de tous les superlatifs Depuis plus de 50 ans, la marque Gulf aux couleurs orange et bleue est intrinséquement liée au circuit du Mans, grâce aux nombreuses courses gagnées, mais aussi à travers le film ‘Le Mans’ (1971), dont la vedette, Steve McQueen, reconnaissable à sa combinaison estampillée Gulf, conduisait une Porsche 917K… aux couleurs de la marque.

En 1966, le vice-président de la Gulf Oil Company, Grady Davis achète une Ford GT 40. C'est le début de la grande aventure de Gulf dans la compétition. Au fil des années et surtout durant l'âge d'or de la compétition automobile, ce partenariat commercial emblématique avec les plus grands constructeurs va permettre de récolter le plus grand nombre de victoires en endurance.
Gulf s'attache les services des plus grands pilotes dont : Jacky Ickx, Jo Siffert, Derek Bell, Denny Hulme, Jody Schekter, Pierce Courage, Chris Amon, Pedro Rodriguez….. Ce dernier avec Jo Siffert va cumuler les exploits à Brands Hatch, au Mans, à Spa, au Nürburgring et à Daytona, au volant de la mythique Porsche 917.
Gulf s’illustre aussi en 1975 avec Jacky Ickx et Derek Bell. En 1994, ce sera le tour de la Porsche Kremer K8 avec Derek Bell. Puis viennent les Mc Laren F1 GTR de Gordon Murray avec Pierre-Henri Raphanel, Lindsay Owen Jones et Jean-Marc Gounon. En 2001, Gulf fête son centenaire avec les Audi R8 qui vont dominer les "Le Mans series", ainsi que les Aston DBR9, LMP1 et Lamborghini Gallardo.


Mazda fête le 20e anniversaire de sa victoire aux 24h du Mans avec une exposition inédite.
Le 23 juin 1991, Mazda, l’outsider, remportait, devant les favoris Jaguar et Mercedes, l’épreuve d’endurance la plus prestigieuse au monde, concrétisation d’une perseverance sans faille depuis le début des années 70. Mazda reste à ce jour le seul constructeur japonais à avoir remporté l’épreuve mancelle, qui plus est avec un moteur rotatif. L’histoire de Mazda en sport automobile est d’une incroyable richesse avec des modèles, des technologies et des palmarès éloquents.

Mazda 787 B

Le prototype 787B sera sans conteste la star du stand Mazda. Seront également exposés, une Chevron B16, modèle de la première participation de la marque aux 24h du Mans en 1970 en tant que motoriste, un RX-7 type IMSA, un roadster MX-5 Open Race pour le côté circuit, un RX-7 Groupe B, une 323 4WD en configuration rallye africain. Cette exposition sera complétée par la présentation de vidéos d’époque et de photographies qui raviront tous ceux qui se souviennent avec nostalgie de la sonorité unique du quadrirotor Mazda.

Présentés pour la 1ère fois au monde, les quatre véhicules à avoir couru au Mans avec une mécanique de 4 CV Renault Sur le stand Gazoline
- les deux dernières survivantes de la célèbre lignée des 4 CV 1063 : la n°3 - 1951 (n°50 - Equipage Landon/Briat) et la n°70 - 1952 et 1953 (n°55 - Equipage Lecat/Senfftleben).
- la Deutsch & Bonnet à moteur Panhard, Le Mans 1954 (n° 64 Equipage Storez/Vidilles), seule des trois barquettes à avoir échappé à la destruction et revenue en France, après une longue carrière sportive aux Etats-Unis.
- La 4 CV Vernet-Pairard (le Mans 53 et 54), appelée la 1064, qui dépasse les 165 km/h et bat huit records de catégorie, accomplissant notamment 2 000 km à 166,090 km/h de moyenne.
Un moteur de 1063, dans sa configuration du Mans 1952, sera également exposé avec l’ensemble de ses pièces spéciales.


Sans oublier …
…une Delage de course
Le samedi 25 juin 1911, Delage alignait quatre voitures lors de la première "Coupe de l'Auto" des voitures légères sur le circuit de Boulogne/Mer. A l'arrivée, trois Delage type X figuraient parmi les quatre premières ! C'est le pilote Paul Bablot qui remporta la victoire après 7h 2mn et 52s de course, à la moyenne de 88,2 km/h.
…la Lorraine-Dietrich victorieuse aux 24h du Mans en 1926.
…Citroën sera aussi dans la course
Une douzaine d’automobiles de compétition seront exposées, notamment, la Rosalie des records de 1933, une Traction Avant 15.6 du Monte Carlo historique, une 2 CV 24 h de Spa et une DS 21 compétition de 1972.
…l’hommage à Fangio avec quatre de ses plus célèbres automobiles …et beaucoup d’autres surprises encore…


Du 2 au 6 février 2011
Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris – Pavillon 7.3
Horaires - Mercredi:11h-22h, jeudi, samedi et dimanche:10h-19h, vendredi:10h-22h


Prix : 13 Euro, 10 Euro pour les groupes, 7,50 Euro pour les moins de 12 ans, gratuit pour les moins de 6 ans.


Site Internet : www.retromobile.fr



Cliquez pour agrandir l'image
Rétromobile : un salon dans la course ! (Esprit-Racing)
Rétromobile : un salon dans la course ! (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Isola 2000 Trophée Andros Électrique: rentrée contrastée pour Soheil AYARI.

  • GT Prestige au printemps sur le circuit de Montlhéry

  • Les 50 Ans de la baroudeuse et populaire Renault 4L

  • 22ème Trophée ANDROS à LANS EN VERCORS, les 14 et 15 janvier 2011

  • Trophée Andros Électrique de l’Alpe d’Huez : Bilan satisfaisant pour Soheil AYARI

Plus de news »

Publicité