x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 20.06.11 | 10:02 • Mis à jour le 20.06.11 | 10:41 ESPRIT-RACING.COM | 20.06.11 | 10:02 • Mis à jour le 20.06.11 | 10:41


C'est la première année que le Moto Club Nevers et Nièvre organise une épreuve des Coupes de France Promosport sur le célèbre circuit de Nevers Magny-Cours qui fête ses 50 ans. Le circuit Nivernais accueille ainsi plus de 400 pilotes pour le passage du cap de la mi-saison. Le week-end placé sous le signe de l'alternance entre les averses et les éclaircies, de quoi rendre bien compliqué le choix des pneumatiques.


Les Essais Chronométrés :
Premiers à s'élancer sur la piste, les Promo 500 Cup. La piste est sèche et les chronos sont sérdés en début de séance. On retrouve aux avant-postes les leaders du classement provisoire et c'est Frédéric Besson qui signe le meilleur temps dans les derniers tours devant Thibaud Doutre, Aurélien Chevallier et Arnaud Dejean. A l'issu de ces essais, les commissaires techniques contrôlent le bruit émis par les machines et démontrent que 3 pilotes sont au dessus des normes autorisées. La sanction tombe et le poleman Besson se retrouve déclassé en queue de groupe et devra partir de la 7ème ligne pour les deux finales.

La première série des 600 Promo entre en piste. Après seulement 5 minutes, la pluie se met à tomber sur le tracé nivernais. Les pilotes les plus rapides à se mettre dans le bon rythme vont bénéficier d'un bon placement sur la grille de départ de cet après midi puisque, une fois le circuit mouillé, les améliorations deviennent impossibles. Samuel Camier récupère ainsi la pole devant Eric Courbet et Thibaut Bertin (tous les 3 sur Yamaha) et Didier Vincent (Kawasaki). Julien Pilot (Yamaha), leader du classement provisoire est 9ème tandis qu'Alexandre Mottet (Kawasaki) est 21ème.
Pour la seconde série, la piste est trempée et pour certains, c'est la découverte des pneus pluie. Kevin Rastel (Honda) est le plus rapide devant Maxime Cudeville (Yamaha) qui vient faire une pige en Promosport et qui roule habituellement en trophée Pirelli. Derrière, Dylan Cayroche (Yamaha) et Maxime Bourdon (Kawasaki) devancent Kevin Longearet (Yamaha), second du classement provisoire.
Au cumul des séances, la première série est bien sûr beaucoup plus rapide et les grilles de départ des demi-finales sont établies avec les classements série par série.

La piste est toujours humide pour les Promo 1000. En première série, Xavier Deletrez (Kawasaki) détrône Fernand Dos Santos (Kawasaki) de la pole position alors que le pilote francilien a eu le meilleur temps durant toute la séance. Julien Diguet (Suzuki) et Arnaud Duvigneau (Kawasaki) devancent le leader du classement provisoire, Claude Lucas (Kawasaki).
La seconde série bénéficie de meilleures conditions puisque la piste est séchante et que les chronos vont descendre tout au long de la séance. Dans les derniers tours, Nicolas Salchaud se réveille et signe la pole devant Florent Manniez et Yannick Pierre, trois pilotes Kawasaki. Jérémy Cramer (Honda) complète la première ligne.

La pause déjeuner est l'occasion pour le ciel de déverser une averse, mouillant ainsi la piste pour les essais des Promo Découverte. Pour rappel, cette catégorie est ouverte aux pilotes n'ayant jamais eu de licence compétition et aux motos 600 à 1000cc sans restriction règlementaire de préparation. Dans ces conditions, c'est la découverte des pneus pluie pour la majorité des pilotes. Grégory Ortiz (Suzuki) est le plus rapide en 2:12.720 devant Fabien Assemat (Kawasaki) et Stéphane Ortu (Aprilia). Jannis Van Der Slikke (Triumph) complète la première ligne.

Les Demi-Finales
La première demi-finale des 600 Promo a lieu sur un circuit humide avec une petite bruine au moment du départ. Julien Pilot très à l'aise prend la poudre d'escampette et creuse un écart significatif sur ses adversaires. Derrière ; il faut 4 tours à Thibaut Bertin pour se débarrasser de Didier Vincent (Kawasaki) et partir à la chasse du leader. Pilot garde le cap et voit son avance qui était de 7,6 secondes au 4ème tour diminuer au fur et à mesure. Bertin poursuit son effort et revient à moins de 2 secondes au 10ème tour. Hélas pour lui, un concurrent en chutant a laissé de l'huile sur la piste et la direction de course est obligée de sortir le drapeau rouge qui stoppe la course et fige les positions ; Pilot, Bertin, Vincent et Zaragoza.
Pour la seconde demi-finale, le vent a séché en grande partie la piste. Kevin Rastel fait le début de la course en tête mais doit laisser sa place face aux attaques de Kevin Longearet et Erwan Quellet (Kawasaki). Ces deux là vont batailler pour la victoire pendant plusieurs tours avec toujours un léger avantage pour Quellet. Dans les derniers tours, les positions sont figées et les écarts se creusent. Quellet remporte donc sa demi-finale et les 5 points qui vont avec devant Longearet, Rastel et Bourdon.

La première 1/2 finale des promo 1000 reçoit une petite averse juste avant de partir. Le vent est fort et devrait sécher la piste rapidement. Le départ de Cyril De Laville est superbe et il devance Xavier Deletrez, Gaetan Barouillez (Honda), Emmanuel Thuillez (Kawasaki) et Julien Diguet. Fernand Dos Santos et Arnaud Duvigneau (Kawasaki) chutent dans le premier tour. De Laville mène tambour battant mais chute également dans le 3ème tour. Deletrez hérite des commandes et les conserve jusqu'à l'arrivée. Esseulés, Jean Edouard Aubry (Kawasaki) et Julien Diguet complètent le podium synonyme de quelques points supplémentaires. Dos Santos, Duvigneau et De Laville, tous habitués du top 10 vont devoir passer par la consolante de dimanche matin pour pouvoir participer à la finale.
La seconde demi-finale permet à Nicolas Salchaud de prendre un bon départ avec dans sa roue Florent Manniez (Kawasaki). Au 4ème tour, la pluie refait son apparition sur le circuit et perturbe certains pilotes. Salchaud et Manniez ne s'en laissent pas compter et maintiennent le rythme. L'écart se creuse sur les poursuivants menés par Jérémy Cramer. Au 8ème tour, Jérôme Danton (Kawasaki) et Franck Deneque (Kawasaki) le double. Deux tours plus loin, Deneque prend l'avantage alors que Manniez commence à lâcher prise. Les positions n'évoluent plus et donne la victoire à Salchaud devant Manniez et Deneque.

Les Finales
L'après midi se termine avec la première finale des 500 Promo Cup. Il y a de grosses zones d'humidité sur le tracé qui reste donc très piégeux. Aurélien Chevallier effectue un très bon départ. Frédéric Besson fait un départ exceptionnel puisqu'il partait dernier et qu'il est déjà dans le top 4 après seulement quelques virages. Il a devant lui Patrice Di Grégorio et Christophe Lametrie. En revanche, c'est un mauvais départ pour Thibaud Doutre qui est 7ème mais déjà très loin des leaders. En effet, une chute lors du tour de formation a un peu endommagé sa moto et il ne semble pas en mesure de défendre ses chances. Chevallier est intouchable et enchaîne les tours rapides malgré les conditions. Alors que Besson remonte et double ses adversaires à la mi-course, c'est le mouvement inverse pour Doutre qui dégringole en 13ème position. Au 8ème tour, la pluie refait son apparition quelques instants. Besson tente de revenir malgré tout sur Chevallier mais ce dernier est vraiment trop à l'aise sur ce circuit et remporte la victoire. Besson marque de gros points avec sa deuxième place tandis que Di Gregorio complète le podium. Doutre a réussi à reprendre deux places et finit 11ème.

La matinée de dimanche débute sous un ciel couvert qui laisse passer quelques rayons de soleil. Entre les consolantes 600 et 1000cc, les Promo Découverte partent pour leur première finale. Grégory Ortiz et Fabien Assemat prennent le meilleur départ devant Stéphane Ortu, Sébastien Loyez et Anthony Monteil. Au tour suivant, Assemat prend les commandes et tente l'échappée. Au fil des tours, Assemat est un ton au dessus et seul Ortiz reste au contact. Derrière, Ortu chute, Jannis Van Der Slikke remonte et Sébastien Loyer tente de rester à sa 3ème place. Dans le dernier tour, Ortiz profite d'une ouverture pour se placer devant Assemat et remporter la victoire avec 253 millièmes d'avance. Loyer complète le podium malgré ses 29 secondes de retard.

Après la pause déjeuner, les Promo 500 Cup prennent la piste pour leur seconde finale. Le temps se maintient malgré le vent fort et le passage de nuages parfois menaçants. Aurélien Chevallier réitère un très bon départ mais c'est Thibaut Doutre qui prend les commandes pour quelques virages avant de chuter au " château d'eau ". Frédéric Besson fait un bon départ aussi et se hisse en 8ème position à l'issue du premier tour. Doutre est reparti mais pointe à la 18ème place. Chevallier est très fort et personne ne parvient à suivre son rythme. Un temps accroché, Patrice Di Gregorio doit faire face à la remontée de Besson qui est le seul à rouler dans les même temps que Chevallier. A la mi-course, Besson prend la seconde place mais compte 7,7 secondes de retard. Cette fois ci, il ne parvient pas à revenir sur Chevallier qui signe le doublé. Di Gregorio conserve sa 3ème place.
Au classement provisoire, Besson reprend le commandement avec 138 points devant Chevallier et ses 127 points et Doutre, le grand perdant du week-end, et ses 118 points.

Le temps se maintient pour la finale des Promo 600. Kevin Longearet, Julien Pilot et Erwan Quellet partent en tête au moment où les feux passent au vert. Longearet aux commandes, Pilot et Quellet s'accrochent. Dans la manœuvre, Pilot est victime d'un bris de chaîne qui lui impose l'abandon et son premier résultat blanc de l'année. Quellet n'est pas trop gêné et reste au contact du leader. Derrière, après un départ un peu raté, Thibaut Bertin double successivement Kévin Rastel et Patrick Mageot pour s'emparer de la 3ème place. Au fil des tours Longearet et Quellet creusent l'écart et ne sont plus menacé par Bertin qui se retrouve esseulé dans sa position. Jusqu'au baissé du drapeau à damiers, Quellet reste menaçant mais ne trouve pas la faille et doit se contenter de la seconde marche du podium. Pour Longearet, c'est sa seconde victoire cette année. Bertin complète le podium.
Au classement provisoire, la confortable avance de Julien Pilot n'est plus. Il conserve la tête avec 88 points devant Kevin Longearet qui n'a plus que 11 longueurs de retard et Thibaut Bertin qui en compte 26.

Le départ des Promo 1000 permet à Julien Diguet de passer les premiers virages en tête. Avant la fin de ce premier tour, Nicolas Salchaud et Claude Lucas vont le doubler. Charles Charles Geers prend un bon départ et pointe 7ème lors de son premier passage. Qualifié dans les dernières lignes via la consolante, Cyril De Laville est déjà 13ème. Geers se met vite dans le rythme puisqu'il revient sur le duo de tête en moins de 3 tours. Lucas prend les commandes et laisse Salchaud se débrouiller avec les attaques de Geers. Le pilote du Nord semble avoir trouver la mesure de sa BMW puisqu'il prend les rênes de la course avec autorité au 7ème tour. Lucas reste en embuscade et Salchaud est un peu décroché. Xavier Deletrez en profite pour combler petit à petit son retard sur le trio de tête et revient au contact de Salchaud pour tenter de lui prendre sa place sur le podium dans les derniers tours. Devant, Geers contient Lucas qui ne peut pas faire mieux que second et permet à une non Kawasaki d'occuper la première marche du podium, une première cette année. Dans le dernier virage, l'explication entre Salchaud et Deletrez tourne à l'avantage du Lyonnais mais au prix d'une chicane mangée. Le jury de l'épreuve lui donne une pénalité de 5 secondes qui donne la 3ème place à Deletrez. De Laville finit 5ème.
Au classement provisoire, Claude Lucas accentue encore un peu son avance et se retrouve avec 95 points soit 13 points de mieux que Salchaud et 25 de mieux que Deletrez. Charles Geers remonte à la 4ème place avec 41 points de retard.

La journée se termine avec les Promo Découverte. Comme en première finale Grégory Ortiz et Fabien Assemat effectuent le meilleur départ et prennent le large rapidement Stéphane Ortu puis Sébastien Loyez tente de ne pas les laisser s'échapper, en vain. Devant la bagarre entre les deux novices est superbe. Assemat met la pression à Ortiz qui résiste jusque dans le dernier tour où Assemat trouve la faille et le double avant le virage du " 180° ". Ortiz reste au contact mais quelques virages plus loin, Assemat rate son freinage et part à terre. Il arrive à repartir mais en 6ème position et laisse la victoire à Grégory Ortiz pour un doublé. Loyez maintient le cap et récupère la seconde place avec la chute du leader. Maxime Nestor prend la 3ème place juste devant Jannis Van Der Slikke. Le bon niveau de certains pilotes est tel qu'ils pensent finir la saison en catégorie Promosport...

Les Challenges
La mi-saison est l'occasion pour faire un point sur les différents challenges que proposent les partenaires des Coupes de France Promosport avec la collaboration de la FFM. Chaque challenge est gratuit et implique que le pilote arbore les couleurs du partenaire et équipe sa machine de ses produits. Toutes les inscriptions ont lieu soit en ligne sur le site FFM  (https://www.ffmoto.org/page/coupes-de-france-promosport/2/2B0EC3B1-550EA50A-66166616-EB52D183) soit en ligne sur le site engagement de la FFM en intranet, soit sur place auprès de Jean-Baptiste Nonet auprès de qui les bulletin sont à remettre pour valider l'inscription. Cette année, quatre challenges sont accessibles pour les pilotes :

* Le Challenge France Equipement :
il suffit de porter les couleurs de France Equipement et d'avoir acheté un produit dans l'année pour pouvoir bénéficier des remises, des primes pour les 5 premiers de chaque catégorie (hors Promo 500 Cup) et de bons d'achat (3€ par point marqué dans la saison).
Pour le moment, les 3 premiers en 125 sont Corentin Brenon, Alexandre Rodrigues et Félix Peron ; en 600 sont Thibaut Bertin, Frédéric Zaragoza et Samuel Camier; en 1000 sont Cyril De Laville, Jérémy Cramer et Julien Mathon et en Promo découverte, c'est Jannis Van Der Slikke.

* Le Challenge K&N Filters : là aussi, il suffit de porter les couleurs de K&N Filters et d'avoir acheté un produit dans l'année dans le réseau France Equipement (ils sont distributeurs) pour pouvoir accéder aux remises, aux primes pour les 5 premiers de chaque catégorie et aux dotations produit pour les 3 premiers.
Pour le moment, les premiers en 125 sont Corentin Brenon, Alexandre Rodrigues; en 500 sont Frédéric Besson, Aurélien Chevallier et Thibaud Doutre ; en 600 sont Frédéric Zaragoza, Samuel Camier et Didier Vincent et en Promo découverte, c'est Jannis Van Der Slikke.

* Le Challenge Concessionnaire : chaque pilote inscrit son concessionnaire lors de son inscription et marque un point par course où il est engagé. On additionne les points ainsi marqués pour obtenir un classement. En fin d'année, les 3 premiers obtiennent des lots offerts par les partenaires des Coupes de France Promosport.

* Le Challenge Team Green : c'est un challenge ouvert aux possesseurs de Kawasaki pour les catégories 600 et 1000. De nombreux avantages pour les participants avec notamment des délais de paiement supplémentaires pour régler sa machine, des primes financières...
En 600, les 3 premiers sont Maxime Bourdon, Alexandre Mottet et Erwan Quellet  et en 1000, il s'agit de Claude Lucas, Nicolas Salchaud, Xavier Deletrez.

Prochaine épreuve à Pau (64) les 9 et 10 juillet prochains.

Le Service Communication FFM





  • Coupes de France Promosport Magny-Cours 2/4 » Voir Coupes de...
  • Coupes de France Promosport Magny-Cours 3/4 » Voir Coupes de...
  • Coupes de France Promosport Magny-Cours 4/4 » Voir Coupes de...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Promosport à Magny Cours (Esprit-Racing)
    Promosport à Magny Cours (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Promosport : une première à Magny Cours !

    • Promosport à Croix en Ternois : les pilotes du Nord à la fête !

    • Coupes de France Promosport Round 3 à Croix en Ternois

    • Promosport Ledenon, bilan mitigé pour Johann Plancque

    • Promosport Ledenon, Clément Marmon contraint à l'abandon en finale

    Plus de news »

    Publicité