x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 25.04.11 | 09:07 ESPRIT-RACING.COM | 25.04.11 | 09:07


Pour le deuxième rendez-vous des Coupes de France Promosport, les pilotes étaient attendus par le MC Ledenon sur son circuit vallonné et technique du Gard à Ledenon.


Les Essais Qualificatifs :
C’est donc sous un ciel menaçant que les Promo Découverte prennent la piste. En première série, on retrouve au coude à coude les vainqueurs des deux premières manches, Jannis Van Der Slikke (Triumph) et Fabien Assemat (Kawasaki). Jusque dans les derniers instants de la séance, ils vont améliorer leurs temps pour finir à 161 millièmes l’un de l’autre avec le meilleur temps au crédit de Van Der Slikke en 1:32.193. Derrière eux, on retrouve deux Yamaha, celles de Stéphane Rameil et Dylan Cayroche.
En seconde série, c’est Florian Pichon (Suzuki) qui fait sensation en dominant la séance très largement. Sébastien Loyez (Yamaha) suit à plus de 2,1 secondes devant Christian Cornelis (Suzuki) qui était monté sur le podium à Nogaro.
Au cumul des séries, Florian Pichon prend la pole devant Van Der Slikke, Assemat et Loyez. Les 20 premiers sont qualifiés en groupe A et les autres en groupe B.

En Promo 1000, la première série voit les hommes forts de Nogaro se classer en haut de la feuille des temps avec le meilleur temps en 1:26.395 pour Claude Lucas (Kawasaki), devant Cyril De Laville (Kawasaki), Nicolas Salchaud (Kawasaki) et Charles Geers (BMW).
En seconde série, Clément Marmont (Yamaha) n’a pas su garder la tête du classement qu’il occupait en début de séance et pointe à la 8ème place. Devant, c’est Florent Manniez et Xavier Deletrez qui placent leurs Kawasaki aux premières places. Marc Pasquinucci (Suzuki) et Jeremy Cramer (Honda) complètent le top 4.
Au cumul des séries, la 1ère a été plus rapide et place trois pilotes en première ligne (Lucas, De Laville et Salchaud). Florent Manniez ferme cette première ligne qui rappelle la finale de Nogaro.

En Promo 600, Marius Tabaries (Yamaha) est le seul à descendre sous la barre des 1:28 avec un temps en 1:27.685. Julien Pilot (Yamaha) et Kevin Longearet (Yamaha) sont à moins d’une demi-seconde et séparés d’un dixième. Erwan Quellet (Kawasaki) et Samuel Camier (Yamaha) entrent dans le top 5.
En seconde série, après 15 minutes, Thibaud Bertin (Yamaha) est en tête devant Frédéric Zaragoza (Yamaha) et Alexandre Mottet (Kawasaki). Les pilotes sont en train de chercher à améliorer leurs chronos quand une averse tombe sur le tracé gardois. Tous le monde rentre aux stands : les positions sont figées.
Au cumul des séries, Les huit premiers sont issus de la 1ère série et Bertin prend la 9ème place.

Pour les essais de la Promo 500 Cup, la piste est trempée et Aurélien Chevallier semble un cran au dessus. Très à l’aise dans ces conditions il devance Olivier Gret de plus de 1,6 seconde. Le 3ème est relégué à presque 4 secondes, il s’agit du leader du classement provisoire, Frédéric Besson. La quatrième place synonyme de départ en première ligne est occupée par Dominique Pénicaud.

La matinée se termine sur les essais libres des 125cc. Les pilotes Pré GP sont peu nombreux (2) à cause d’une concurrence de date avec le championnat espagnol dont sont issues ces machines. Dues aux conditions de piste délicates, un tiers du plateau a préféré ne pas participer.

Le départ de la première finale du week-end est donné pour les Promo Découverte groupe A. La piste est très piégeuse avec beaucoup d’endroits mouillés, le vent souffle assez fort et sèche certaines parties de la piste. Dans ces conditions, certains sont partis sans pneus pluie et jouent ainsi leurs va-tout. Florian Pichon prend le meilleur départ et est suivi par Fabien Assemat et Jannis Van Der Slikke. Avant la fin du premier tour,  Van Der Slikke a pris les commandes et emmène Assemat, seul pilote à réussir à suivre le rythme. Pichon est décroché dès le 2ème tour. Dans le 3ème, les premières gouttes de pluie apparaissent à nouveau et le choix des pneus pluie étaient le bon et crée de gros écarts. Fabien Assemat chute et sa moto déverse de l’huile sur la piste : drapeau rouge. Moins de 3 tours ont été effectués par l’ensemble des pilotes, cette partie ne sera pas prise en compte et un nouveau départ est donné sans Assemat. Très à l’aise sous la pluie, Van Der Slikke fait un cavalier seul durant les 10 tours de la course. Derrière, Pichon tient la seconde place durant 4 tours puis part à la faute. Stéphane Chabert et Fabien Raffa héritent des places sur le podium mais finissent respectivement à 50 et 59 secondes du vainqueur.

La finale 1 du Groupe B des Promo Découverte prend la suite. Julien Ben Sadoun (Yamaha) prend les commandes dès le premier tour et et prend dans son sillage Julien Skadarka (Yamaha) et Aurélien Jaquemard (Kawasaki). Juste avant la mi-course, Jaquemard et Ben Sadoun sont partis à la faute. Skadarka reste sur ses roues et file durant la seconde moitié de la course vers le drapeau à damier et la victoire. Marc Schweitzer (BMW) est derrière lui et décroché. Au 15ème tour, alors qu’il restait encore 3 tours, la chute d’un concurrent entraine un drapeau rouge, la course ne repartira pas et donne en classement final Skardarka, Schweitzer et Leygnac.


Les Demi-Finales
Nouveauté cette année, les courses qualificatives de l’an passé sont remplacées par des demi-finales où les trois premiers marquent des points (5, 3 et 1 pt). Pour rappel, ces demi-finales ont lieu lorsqu’il y a trop de pilotes engagés dans une catégorie pour faire deux finales. Ce weekend, les 1000cc et les 600cc sont les seuls concernés par ces demi-finales.

La 1ère série Promo 1000 s’élance sur une piste encore bien humide. Fernand Dos Santo effectue le meilleur départ et emmène Nicolas Salchaud dans sa roue. Claude Lucas est en embuscade et doit conjuguer avec Marc Pasquinucci. A mi-course, Salchaud parvient à doubler Dos Santos alors qu’ils ont réussi à creuser un écart conséquent de 8 secondes. En manque de sensation sur la piste trempée, Lucas ne peut que s’incliner face aux attaques de Deletrez (Kawasaki). Une fois passé, Salchaud renforce son rythme et s’assure les 5 points de la victoire. Dos Santos et Pasquinucci empochent les points des 2ème et 3ème place. Claude Lucas limite les dégâts et finit 5ème.
Pour la seconde série, c’est Cyril De Laville qui accomplit le meilleur départ. Très à l’aise, il impose un rythme que personne ne peut suivre. Second pendant 2 tours, Florent Manniez chute et devra passer par la consolante pour pouvoir rouler en finale. Seul pilote à rouler en dessous des 1:39, De Laville déroule seul jusqu’à l’arrivée. Longtemps 2ème (10 tours), Aymeric Castella Pressburger chute à 3 tours de l’arrivée et offre à Charles Geers et Jean Edouard Aubry (Kawasaki) les places du top 3.
Pour la finale, De Laville partira en pole devant Salchaud, Dos Santos et Geers.

En Promo 600, Kevin Longearet prend le meilleur départ devant Julien Pilot et Marius Tabaries. Longearet commence à s’échapper lorsque la pluie revient arroser le circuit. Dans son 5ème tour, Pilot prend les commandes. Longearet réplique puis recède sa place. La bagarre fait rage pendant plusieurs tours mais c’est Pilot qui prend l’avantage et s’enfuit dans les derniers tours à presque 30 secondes de Longearet qui reste esseulé. Samuel Camier résiste à la montée en puissance d’Hugo Clere qui franchit la ligne d’arrivée avec seulement 218 millièmes de retard sur Camier le  3ème.
En seconde série, La pluie s’intensifie et Bertin prend les rênes devant Alexandre Mottet (Kawasaki) et Quentin Benezet (Kawasaki). Dans le second tour, c’est la chute pour Bertin. Deux tours après, alors que Benezet mène les débat devant Didier Vincent et Benjamin Belloeuvre (Kawasaki), la direction de course stoppe la course pour des raisons de sécurité : la pluie est tellement forte que des coulées d’eau traversent la piste en plusieurs endroits.

Après plusieurs dizaines de minutes d’attente, la décision tombe, le classement est établi sur les 4 tours effectués et la course ne repart pas.
La pluie s’est évacuée du circuit mais il est trop tard par rapport aux horaires imposés par la préfecture. Les 125cc devront donc attendre demain matin pour pouvoir faire leurs essais.

Le dimanche matin, c’est sous les rayons d’un soleil perçant à travers les nuage que les 125 / pré GP entrent en piste pour leurs essais qualificatifs. Le circuit est encore humide par endroits mais l’adhérence semble assez bonne. Après une petite période de tâtonnement, les pilotes finissent la séance avec les 3 premiers en dessous d’1:48. Dans son dernier tour, Alexandre Rodrigues arrache la pole à Charly Halope. Ken Suire et Corentin Brenon complètent la première ligne. En pré GP c’est un peu la surprise avec Hugo Casadesus qui est 5ème et Jules Fourgeaud qui est 12ème.


Les Finales
Première finale de la matinée avec les Promo 500 Cup. Aurélien Chevallier prend le meilleur départ devant Frédéric Besson et Thibaud Doutre. Rapidement, Chevallier s’échappe et laisse Doutre, Besson, Di Gregorio et Gret s’expliquer. Au 4ème tour, le leader baisse de rythme et voit son écart se réduire très fortement. Doutre  mène le groupe de chasse et le double dans le 7ème tour. Chevallier dégringole jusqu’à la 5ème place tandis que Doutre creuse un petit écart d’une seconde devant Di Gregorio. Au 11ème tour Doutre perd l’avant et chute. Il parvient à repartir mais ne pointe plus qu’à la 8ème position. Di Gregorio hérite du commandement tandis que Besson et Gret se disputent les places du podium. Di Gregorio l’emporte devant Besson et Gret (séparés de seulement 1 dixième) et Doutre limite la casse en finissant 5ème.

Le groupe A des Promo Découverte entre en piste sous le soleil. Bon départ de Fabien Assemat devant Florian Pichon et Jannis Van Der Slikke. Assemat tente de se débarrasser de Van Der Slikke mais ce dernier reste en embuscade jusqu’au 7ème tour où il porte une attaque décisive pour le gain de la 1ère place. Le pilote Triumph poursuit son effort et creuse un écart qui grossit au fil des tours. Derrière eux, c’est Christian Cornelis qui tente de garder sa place sur le podium face à Sébastien Loyez et Grégory Joubert (Yamaha). Van Der Slikke est intouchable et remporte la victoire devant Assemat. Cornelis parvient à s’imposer face à Joubert et Loyez.
Au cumul de la journée, Van Der Slikke (50 pts) fait le carton plein avec ses deux victoires devant Stéphane Chabert (29 pts) et Christian Cornelis (23 pts).

La première finale des 125 / Pré GP clôture la matinée. Très bon départ d’Alexandre Golly devant Hugo Casadesus. Dès le premier tour, Casadesus place sa pré GP devant la 125 de Golly suivi d’Alexandre Rodrigues et de Ken Suire. Jules Fourgeaud est 6ème.Les positions se stabilisent peu à peu et l’écart entre le premier et ses poursuivants est porté à 6 secondes. Au 9ème tour, Fourgeaud gagne une place. A l’arrivée, Casadesus l’emporte haut la main avec 7,8 secondes d’avance sur Golly qui a réussi à contenir les derniers assauts de Ken Suire qui échoue pour 45 millièmes de seconde dans sa quête de victoire. Alexandre Rodrigues est un peu décroché mais monte sur le podium des 125.

Le soleil est bien présent et apporte un peu de chaleur pour le départ de la seconde finale des Promo 500 Cup. Avec un très bon départ, Aurélien Chevallier emmène Dominique Pénicaud, Frédéric Besson et Thibaud Doutre sur un rythme élevé. Très vite Chevallier, Besson et Doutre se séparent du reste du peloton pour s’expliquer. Doutre est très en forme et prend les commandes dès le 4ème tour. Chevallier et Besson bataillent ce qui permet à l’Héraultais de creuser un petit écart de 3 secondes dans le 9ème tour. Antoine Bilaude est à la tête du groupe de poursuivants. Une chute intervient et oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge pour nettoyer la piste.
Nouveau départ pour 4 tours et holeshot à mettre à l’actif d’Aurélien Chevallier. Doutre reprend la tête au 2ème tour avec dans son dos Bilaude, Chevallier, Besson et Prunier. La bagarre entre ces 5 là est disputée et Doutre remporte la partie devant Bilaude et Besson qui double Chevallier dans le dernier tour.
Au cumul des parties, Doutre obtient sa première victoire devant Besson et Chevallier.
Au classement provisoire, Besson reste en tête avec 85 points devant Doutre et ses 72 points et Chevallier et ses 70 points.

Le départ des Promo 600 est donné et Quentin Benezet est le premier à virer dans le virage du « triple gauche » devant Julien Pilot, Kevin Longearet et Samuel Camier. Départ spectaculaire de Thibaud Bertin qui partait de la 31ème et qui pointe à la 12ème place à la sortie de ce triple gauche. Après un quart de course, Benezet, Pilot et Longearet ont mis 2 secondes à Camier et le reste des poursuivant. Bertin remonte ses adversaires et se trouve à la 8ème place tout en accusant un retard de presque 9 secondes sur les leaders. A la mi-course, Bertin se retrouve 4ème, avec encore 5,7 secondes de retard sur le trio de tête toujours emmené par Benezet. Le tournant de la course a lieu au 15ème tour alors que Benezet semblait maitriser son sujet, il part à la faute dans le virage du « fer à cheval ». Deux virages plus loin, c’est Longearet qui tombe et laisse Pilot seul en route vers la victoire. Bertin reste sur son rythme élevé même si il vient d’hériter de la seconde place et se retrouve à 3,8 secondes de Pilot à l’entame du dernier tour. Les positions ne bougent pas jusqu’au baisser du drapeau à damiers qui salue la victoire de Pilot devant Bertin et Mottet.
Au classement provisoire, c’est le carton plein pour Pilot qui a marqué 60 points sur les 60 possibles. Bertin prend la 2ème place mais ne possède que 38 points. Mottet glisse sa Kawasaki au milieu des Yamaha en 3ème position avec 25 points.

Seconde finale pour le groupe B des Promo Découverte.  Christophe Dumas prend le meilleur départ devant Clovis Chevalier et Anael Blanchou. Dumas mène la danse et tente de creuser l’écart. Blanchou passe Chevalier et cherche à garder le contact. Dumas est plus rapide et s’échappe petit à petit. Blanchou reste en seconde position et s’esseule un peu face à Kevin Clere. Les positions sont stabilisées et Dumas n’a plus qu’à gérer une course menée de bout en bout. Malgré le meilleur tour en course, Blanchou n’aura pas pu l’inquiéter vraiment.
Au cumul de la journée, Dumas s’impose face à Schweitzer pour 2 petits points. 2 points, c’est aussi ce qui séparent Le 2ème du 3ème Clere.

La finale 2 des 125 / Pré GP ressemble beaucoup à la finale 1 pour Hugo Casadesus puisqu’il réalise le meilleur départ, le meilleur tour en course et qu’il est le premier a franchir la ligne d’arrivée à l’issue de leurs 15 tours de course. Par contre, derrière, le scénario n’est pas du tout le même : une belle bagarre entre Ken Suire, Jules Fourgeaud, Alexandre Golly et Alexandre Rodrigues a tenu les spectateurs en haleine. Si Fourgeaud avait l’avantage au niveau puissance avec sa Pré GP, Golly lui a donné beaucoup de fil à retordre grâce à son pilotage. Si Fourgeaud s’impose, c’est aussi parce que Golly devait composer avec les attaques de Suire qui voulait monter sur la plus haute marche du podium. Seulement Golly a su hausser un peu le rythme et s’est éloigné un peu de la menace Suire qui devait lui aussi faire attention à ses arrières avec Rodrigues prêt à exploiter la moindre faille. A 3 tours de l’arrivée, il la trouve et double Suire. Golly est trop loin pour aller le chercher et c’est donc dans cet ordre qu’ils franchissent l’arrivée.
Au classement provisoire Pré GP, en l’absence de beaucoup d’entre eux, Casadesus et Fourgeaud prennent la première et la seconde place avec respectivement 90 et 72 points. Johan Rousseau, blessé en Espagne la semaine dernière est 3ème avec 50 points.
En Promo 125, Suire parvient à conserver la tête du classement provisoire devant Golly qui réalise un doublé à Ledenon et n’est plus qu’à 5 longueurs de Suire. Corentin Bresson est 3ème avec 50 points.

Dernier départ de la journée, toujours sous le soleil pour les Promo 1000. Profitant de sa pole position, Cyril De Laville s’extrait le premier sous le nez de Nicolas Salchaud et Claude Lucas qui effectue un départ magnifique alors qu’il partait de la 3ème ligne. Accompagnés de Charles Geers, ces trois pilotes vont commencer à partir sur un rythme que le peloton, ne parvient pas à suivre. Geers reste 5 tours au contact mais décroche petit à petit. Devant, Lucas prend la tête dans le 7ème tour. A mi-course, le dépassement des premiers attardés permet à Salchaud de se montrer très menaçant tandis que De Laville perd du terrain. Dans le 16ème tour, Salchaud porte une attaque osée et prend d’autorité le commandement. Lucas reste dans sa roue et cherche la possibilité de le repasser. De La ville est esseulé mais doit rester vigilant car Geers est toujours à quelques encablures. Dans le dernier tour, Salchaud et Lucas vont se livrer à un duel très viril où les carénages se sont touchés et où le plus jeune (Salchaud) a réussi à franchir la ligne d’arrivée en premier. Lucas, De Laville et Geers passent après.
Au classement provisoire, Salchaud en profite pour prendre la tête avec un tout petit point d’avance sur Lucas (50 pts). Derrière on a deux pilotes ex aequo avec 26 points : Geers et Pasquinucci.

Prochain rendez vous les 21 & 22 mai prochains à Croix en Ternois (62).

Le Service Communication FFM



Cliquez pour agrandir l'image
PromoSport Ledenon (D.R.)
PromoSport Ledenon (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Coupes de France Promosport, Ledenon accueille le second round !

  • Week-end difficile pour Clément Marmont

  • Promosport Nogaro, Nicolas Salchaud fait la pole position, le meilleur temps en course et une 3ème place finale !

  • Coupes de France Promosport à Nogaro : nouvelle formule réussie

  • Coupes de France Promosport, Nogaro ouvre le Bal !

Plus de news »

Publicité