x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 22.06.11 | 07:27 ESPRIT-RACING.COM | 22.06.11 | 07:27


Trois ans après avoir pris la plaque rouge de leader du Mondial MX2, le team NGS pointe en tête du Championnat d’Europe MX2 avec Charles Lefrançois. Un exploit pour les deux parties, qui vont maintenant devoir défendre leur bien dans les trois épreuves restant à courir.


Comme le disait si bien Bruno Losito au soir de cette épreuve « L’Espagne réussit bien à NGS. » C’est en effet dans ce pays, déjà, qu’une Honda NGS n°25 avait pris le commandement du Championnat du Monde MX2. Et c’est en Espagne que Charles a conquis ce week-end cette plaque rouge, dans un Championnat d’Europe MX2 qui réussit aux tricolores puisqu’en quittant La Baneza Charles précède de quelques unités Dylan Ferrandis et Romain Febvre.

Second temps de la séance chronométrée, Charles va avoir quelques soucis en course, comme s’il était perturbé par l’enjeu : la plaque rouge, qu’il savait à sa portée compte tenu du fait que Febvre abordait l’épreuve blessé au pied.

Parti quatrième en première manche samedi, puis en tête de la manche du dimanche, Charles ne se libèrera jamais et ne roulera pas à son véritable niveau ; 5ème et 4ème des manches, il termine quatrième de l’épreuve et c’est grâce à sa régularité qu’il prend la tête du championnat. Avec cinq points d’avance sur Ferrandis et sept sur Febvre, il lui faut maintenant préparer au mieux les trois épreuves restant au calendrier – Lettonie dans 4 semaines, puis Belgique et Allemagne – pour défendre son leadership.

Bruno Losito : « Je suis à la fois content et déçu, car ce week-end je n’ai pas vu rouler en piste le Charles que je connais. Quand je vois ce qu’il sait faire à l’entraînement, je sais qu’il est capable de battre tout ses rivaux s’il parvient à se libérer en course. Ce week-end j’ai eu l’impression qu’il était comme paralysé par l’enjeu ; le fait qu’il ait aujourd’hui la plaque rouge va peut être provoquer le déclic ? C’est à lui de jouer maintenant !

Il a tout en mains, à commencer par une équipe dévouée et une excellente moto pour atteindre son objectif. On se dépouille tous, en permanence, pour joindre les deux bouts et lui donner une moto pour gagner, et bien sûr on attend de nos pilotes la même chose. On va continuer à serrer les boulons et à faire attention à tout, car les épreuves qui arrivent vont coûter cher en déplacement, en espérant que Charles aborde ces dernières épreuves avec hargne et pugnacité. Je termine en remerciant une fois encore nos partenaires, dont les concessionnaires Campeneac Moto et Red Style ; c’est grâce à eux que nous en sommes là aujourd’hui, Honda France et Honda Europe ne nous apportant aucun soutien alors qu’avec nos petits moyens nous plaçons une moto de la marque en tête d’un championnat d’Europe, face à des teams soutenus par des constructeurs.»

Charles Lefrançois :
« C’est quelque part un rêve qui se réalise que d’avoir cette plaque rouge, mais je sais qu’il va falloir se battre pour la conserver. Sans que je ne puisse me l’expliquer je n’ai pas réussi à rouler correctement en course, alors qu’aux essais tout allait bien. En course j’étais à l’arrêt dans les longues ornières, je ne me sentais pas à l’aise du tout alors que c’était quasiment la même piste que lors des essais. Quand je suis parti en tête de la seconde manche je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire, mais j’ai connu les mêmes problèmes qu’en première manche. Je sais ce qu’il me reste à faire, continuer à travailler dur pour aborder les prochaines épreuves avec un maximum de chances de réussite. »

MediaCross



Cliquez pour agrandir l'image
NGS aux commandes de l’Europe MX2 ! (MediaCross)
NGS aux commandes de l’Europe MX2 ! (MediaCross)
  • Dans la même catégorie

  • Searle toujours dans la course au titre Mondial MX2

  • Jonathan Barragan ravit ses fans en Espagne

  • Encore une victoire de manche pour Searle

  • Encore un top huit pour Xavier Boog

  • Troisième podium d’affilée pour Charles Lefrançois

Plus de news »

Publicité