x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 07.06.11 | 21:03 ESPRIT-RACING.COM | 07.06.11 | 21:03


Ambiance et météo agitées pour ce Grand prix de Barcelone, avec en hors-d’oeuvre la polémique autour de Marco Simoncelli, menacé de mort par les supporters espagnols de Dani Pedrosa et en dessert notre compatriote Johann Zarco privé de victoire…


Heureusement, rien d’aussi violent du côté du Team Matteoni pourtant aux prises tout le week-end avec un boitier électronique de nouveau en détresse.

Les séances d’essais libres et la séance qualificative se sont donc enchaînées dans une sorte de cauchemar pour Louis et toute l’équipe.

On s’attendait bien à ce que le pilote ne désarme pas... mais avec une qualification en 21ème position sur la grille, la partie ne s’avérait pas facile…

Effectivement, au premier tour c’est la catastrophe : Louis pointe à la 28ème place ! Nous apprendrons plus tard qu’il a été pris dans la chute de Dany Webb et Harry Stafford.

Commence alors une de ces remontées dont décidément Louis semble vouloir nous gratifier régulièrement …  Au 8ème tour il a repris 10 places avec en ligne de mire Simone Grotzkyj, Jasper Iwema et Alexis Masbou à 3 et 4,2 secondes devant.

Deux tours plus tard, l’italien et le néerlandais sont dépassés, Louis accélère et s’envole vers Alexis qui vient lui-même de doubler marcel Schrotter.
Au 15ème tour, Louis a fait la jonction ; au 16ème il a doublé l’allemand et Alexis : il est maintenant 14ème !

Dans le stand, toute l’équipe retient son souffle : Alberto Moncayo est à 6’’815 devant… Il ne reste que 5 tours. Louis garde son rythme, il continue à rouler régulièrement en 1’55 malgré l’usure des pneus et se rapproche inexorablement de l’espagnol.

Louis et Alexis se livrent une lutte acharnée. À un tour de l’arrivée les deux pilotes  font la jonction avec Moncayo et Niklas Ajo. C’est alors que Louis, dans un dernier effort, arrache une magnifique 12ème place en avalant l’espagnol et le finlandais !

Louis a fait preuve encore une fois d’une volonté infaillible et de tout son potentiel.

Le mot de Louis : « Dommage que l’on perde autant de temps aux essais sans pouvoir rouler ni de ce fait régler la moto ce qui rend les courses d’autant plus difficiles. Toute l’équipe est mobilisée  et solidaire : je sais qu’ils font le maximum pour m’offrir une bonne moto. »

Prochain rendez-vous en Grande Bretagne sur le circuit de Silverstone dès vendredi !



Cliquez pour agrandir l'image
Louis Rossi en délicatesse avec son électronique au Grand prix de Barcelone (D.R.)
Louis Rossi en délicatesse avec son électronique au Grand prix de Barcelone (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Moto2: A Barcelone, le team Technomag-CIP démontre tout son potentiel

  • Toni Elias marque des points pour son Grand Prix National

  • Déception pour Toni Elias lors des qualifications de son Grand Prix National

  • Toni Elias trouve son rythme sur une piste mixte lors des essais libres du GP de Catalogne

  • Dunlop équipera les catégories Moto3 et Moto2

Plus de news »

Publicité