x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 12.05.11 | 19:26 • Mis à jour le 12.05.11 | 19:30 ESPRIT-RACING.COM | 12.05.11 | 19:26 • Mis à jour le 12.05.11 | 19:30


Ce nouveau week-end de FSBK était placé sous le signe du travail. Le team se structure et les pilotes progressent, mais l’issue d’une course laisse un goût très amer…


 

Johan Nigon en catégorie Pirelli 600 est rapidement dans le coup. Il se classe quatrième dès la première séance d’essai qualificative. L’après midi il améliore significativement son chrono en 1’32’9 et est troisième de sa séance.

Ce temps le place en quatrième position sur la grille de départ.
En Supersport Mickael Varesco, pour cette deuxième manche de FSBK, fait une meilleure entame de week-end qu’au Mans. Et c’est plutôt bon signe de le voir progresser. Car il n’a pas l’habitude des pneus qualif et doit travailler pour mieux les sentir et les exploiter.
Il se classe onzième de ses deux séances qualif, son chrono le positionne en treizième place sur la grille.

La première course Supersport à lieu dimanche matin. Mickael s’élance, en bouclant son premier tour il a rétrogradé en quinzième position. Il remonte puis rétrograde de nouveau. Malgré tout il s’accroche et retrouve ensuite un meilleur rythme. Il double des pilotes un à un et avance dans le classement. A quatre tours de l’arrivée il s’empare de la douzième position et contient les assauts de son poursuivants. Il marque ses premiers points au championnat.

Le déroulement de la deuxième course de Mickael est assez proche de la première. Le moteur a connu des problèmes de surchauffe le matin et le phénomène se reproduit l’après-midi. Mickael arrive tout de même à gérer et termine treizième de cette seconde manche.



Gérer une course, c’est précisément ce qu’a fait Johan au cours de la sienne. Il prend un départ canon et c’est en deuxième position qu’il passe le premier tour. Son poursuivant l’attaque et finit par le dépasser. Johan reste au contact, les trois hommes de tête creusent l’écart et commencent à s’échapper. Devant les deux premiers se bagarrent et Johan commence à faiblir légèrement le rythme. De plus son poursuivant remonte un peu sur lui. Johan se reprend et commence à le distancer.
Tour après tour, il creuse puis maintient cet écart, tout en remontant au contact du duo de tête. Il signe le meilleur temps en course et passe la ligne d’arrivée troisième, c’est son premier podium ! La joie est cependant de courte durée.
Convoqué au jury avec son père et son team-manager, Johan est déclassé pour un support de haut de carénage non conforme et absence de ventilateur radiateur. Johan est très déçu et peiné, il ne fera pas appel.


 


Ce week-end à Nogaro a montré le potentiel des pilotes du PoweRacing dans deux catégories très disputées. Les points techniques non conformes relevés sur la moto de Johan ne peuvent en rien enlever le panache de son résultat, ni même avoir joué sur sa performance. Cependant le règlement existe pour être appliqué, nul doute que Johan aura à cœur de faire une aussi belle course au Vigeant les 28 et 29 mai prochains.

 

 


Karine Avon – Ka de Com’



Cliquez pour agrandir l'image
Le Team PoweRacing passe de la joie à la déception à Nogaro ! (Photopress)
Le Team PoweRacing passe de la joie à la déception à Nogaro ! (Photopress)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité