x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 09.07.11 | 11:03 ESPRIT-RACING.COM | 09.07.11 | 11:03


Prometteuse au Portugal, l’association Jérôme Demay / Dino Lunardi a concrétisé en Grande-Bretagne en inscrivant ses premiers points au championnat d’Europe FIA GT3… et cette montée en puissance s’est prolongée en Espagne, où les deux pilotes Saintéloc Events ont crânement lutté pour le podium. Les 9ème et 4ème places obtenues à Navarra ouvrent de belles perspectives pour la deuxième moitié de la saison.


L’édition 2011 du championnat d’Europe FIA GT3 tient, elle aussi, toutes ses promesses, avec un plateau où se côtoient Porsche, Ferrari, Mercedes, BMW, Ford, Lamborghini, Aston Martin et Audi. Vingt nationalités sont représentées parmi les pilotes. Dino Lunardi et Jérôme Demay constituaient l’unique équipage 100% français au départ de ce troisième rendez-vous, disputé sur un circuit de Navarra inondé de soleil.

L’optimiste est de rigueur dans le clan Saintéloc Events au terme des essais libres. L’Audi R8 LMS n°15 pointe à la 1ère et à la 4ème place sur les feuilles de temps des deux séances. Jérôme, qui découvre le tracé, réussit samedi matin sa meilleure qualification de la saison en se hissant en septième ligne.
Mais la course 1 commence de façon rugueuse. Tout de suite après le départ, les pilotes abordent un triple virage à droite. La première partie est rapide, la deuxième un peu moins et la dernière est très serrée. Jérôme a pris une bonne impulsion et il s’est déjà faufilé en 11ème position quand il se fait tasser sur le vibreur intérieur par une Mercedes.
Déséquilibrée, l’Audi part en tête à queue. Le Francilien regagne une dizaine de places pour laisser le volant à son équipier au 14ème rang. Malheureusement le changement de pilote se passe… trop bien. Le règlement prévoit que 65 secondes doivent s’écouler entre l’entrée et la sortie des stands, or, il manque 3 dixièmes et Dino doit observer un stop and go. Malgré ce deuxième contretemps, les deux Français ajoutent les quatre points de la 9ème place à leur total !

Une averse orageuse est tombée en début de matinée et la piste est encore partiellement humide à l’heure où les grid girls quittent la grille de départ dominicale.
La course 2 est donc lancée après quelques tours de chauffe derrière la voiture de sécurité. Lorsque feux et drapeaux se mettent enfin au vert, Dino conserve sa 3ème place et s’accroche aux basques des deux BMW de tête, jusqu’à ce que l’une d’elles ne parte à la faute. La deuxième marche du podium est en ligne de mire, mais deux voitures reviennent fort en fin de course et malgré une résistance farouche, Jérôme doit rendre les armes.
« L’auto peinait à s’inscrire dans les virages sous l’effet de la dégradation des pneus, et de mon côté, j’ai encore une marge de progression. Cette 4ème place reste un bon résultat dans un championnat relevé.
L’équipe a encore fait un super boulot et nous sommes dans une bonne dynamique. Nous arriverons donc avec un capital confiance renforcé au Paul Ricard HTTT, où j’avais signé la pole position en championnat de France il y a deux ans.
 »

L’épreuve à domicile de notre duo tricolore aura lieu les 16 et 17 juillet.



Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Jérôme Demay encore plus près du podium (Romane Didier / future racing commm)
Jérôme Demay encore plus près du podium (Romane Didier / future racing commm)
  • Dans la même catégorie

  • Une journée chez Euroformula, excès d'émotions !

  • Doublé de Jean-Eric Vergne en Hongrie !

  • Un week-end malgré tout positif pour Nelson Panciatici

  • Pescarolo Team Autovision 7ème au général, 3ème des essences, aux 6 Heures d’Imola

  • Première victoire pour le « Volant Euroformula » Paul Loup Chatin

Plus de news »

Publicité