x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 24.01.11 | 22:15 ESPRIT-RACING.COM | 24.01.11 | 22:15


Honda. Pour tout amateur de sport moto, ce nom est prestigieux et synonyme de qualité et de performance. Titré dans toutes les disciplines – moto vitesse, endurance, trial, Dakar, enduro, motocross – au cours des deux dernières décennies, la firme Japonaise reste une référence dans les sports mécaniques, y compris en formule un.


Pour leur retour officiel en Motocross, c’est Valence que les « rouges » ont choisi pour y baptiser leur team officiel les 19 et 20 février prochains.


Honda enfin de retour
Ce n’est qu’en Décembre à l’occasion du salon de Birmingham que Honda a officialisé son retour, un retour attendu depuis longtemps par tous les amoureux de la marque à commencer par un certain Paolo Martin. Manager Italien de renom, ce dernier porte les couleurs Honda depuis toujours et attendait patiemment cette décision qui fait de son équipe le seul team officiellement soutenu par l’usine. « Ces dernières années nous louions des motos officielles chaque saison, mais cela n’a rien à voir avec ce qui va se passer cette année.
L’usine est impliquée derrière nous, et nous sentons une dynamique nouvelle qui va nous permettre de briguer les premiers rôles dans les années à venir. Nous sommes allés passer une semaine au Japon avec nos deux pilotes pour tester une multitude de pièces, et définir les motos que nous utiliserons en GP. Les ingénieurs sont très motivés, certains étaient venus sur quelques courses en 2010, et une osmose s’est rapidement créée entre nos techniciens » confie Lorenzo Resta, le manager sportif de l’équipe.


Un Russe au sommet
Depuis que Michael Pichon a quitté le team Martin après leur avoir offert de nombreux succès, deux places de vice-champion du Monde et une multitude de podiums, le team Martin n’a plus trop eu d’occasions de fêter des victoires.
Pour cette équipe Italienne regroupant de véritables passionnés, l’espoir est donc de retour avec une nouvelle paire de pilotes qui ont été embauchés directement par Honda. « Nous sommes fiers d’avoir convaincu le jeune Russe Evgeny Bobryshev de rester chez Honda, car il était courtisé par beaucoup d’autres constructeurs. Boby s’est révélé cette année sur des Honda, et le conserver avec nous était important car trop de talents nous ont échappé ces dernières années. Rui Gonçalves sera un parfait équipier ; il a été vice-champion du Monde en 2009, et sa grande expérience de metteur au point a été appréciée des ingénieurs Japonais.
Nos deux pilotes ont signé des contrats de long terme avec l’usine, et notre but final est bien sûr d’être champions du Monde MX1 dans les années à venir» confie Roger Harvey, ancien pilote de GP aujourd’hui responsable du programme cross chez Honda Europe.


Entrée en lice à Valence
Quels arguments a pu développer le club Valentinois pour attirer l’usine Honda chez lui plutôt qu’ailleurs ? On ne le saura sans doute pas, mais l’important reste que ce coup d’envoi d’une nouvelle ère pour le constructeur Japonais – détenteur de 24 titres mondiaux en Motocross, le dernier en date étant celui conquis par Frédéric Bolley en 2000 – se fasse dans la Drôme, un département ou les sports mécaniques sont les bienvenus !
Et pour prêter main forte au team Martin qui se prépare actuellement en Sardaigne, la structure Belge LS Motors qui dispose du soutien de Honda Europe, sera présente à Valence avec ses nouveaux pilotes. Le géant Ken De Dycker et l’Ecossais Shaun Simpson disposeront eux aussi de 450 CR développées dans leurs propres ateliers, alors que les motos du team Martin seront de véritables prototypes.
Et l’équipe Italienne aura même un troisième homme en piste à Valence, puisque Pascal Leuret qui officie désormais en tant que pilote d’essais viendra faire une pige sur une piste qu’il connait bien. Verra-t-on enfin une Honda triompher à Valence ? Réponse les 19 et 20 février prochains !


Retrouvez toutes les informations pratiques sur www.mx-valence.com


Ben Townley forfait.

Régulièrement engagé depuis plusieurs semaines, le Néo Zélandais Ben Townley ne sera finalement pas à Valence. Blessé à la hanche lors d’une épreuve en fin de saison, Townley a différé d’un mois son retour en Europe et ne s’alignera en compétition qu’une fois parfaitement prêt, à savoir courant mars.



MediaCross



Cliquez pour agrandir l'image
Honda choisit Valence pour son grand retour (D.R. MediaCross)
Honda choisit Valence pour son grand retour (D.R. MediaCross)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité