x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 11.05.11 | 22:17 ESPRIT-RACING.COM | 11.05.11 | 22:17


Pour cette deuxième manche du FSBK dans le Gers, les pilotes du Team Planet Motor Racing auront goûté à tous les sentiments procurés par le sport moto.


Retour sur une course riche en rebondissement.
Samedi les essais qualificatifs ne sont pas à la hauteur des attentes de Grégory Di Carlo et Maxime Cudeville. Le matin ils se qualifient respectivement sixième et dixième. Greg  a des problèmes depuis le début du week-end avec sa moto. Elle n’est pas stable et aucune des solutions essayées ne fonctionnent.

Dans la deuxième séance samedi après-midi, l’équipe réussit à faire une meilleure moto. Grég réduit l’écart sur le premier et est de nouveau sixième de la séance, ce qui devient sa position sur la grille de départ. Maxime lui aussi améliore nettement son chrono et se classe huitième de la séance. Nicolas Chaillou vient de rejoindre le Team Planet Motor Racing, Nogaro est sa première course de vitesse. En effet, ce nouveau pilote engagé lui aussi en Pirelli 600, a déjà un palmarès en Bi-Cross et en Moto-Cross, mais n’avait fait jusque là que du roulage sur piste. Il découvre le championnat, tout comme Caroline Locussol une manche à peine avant lui.

Les deux « rookies » de l’équipe progressent à chaque séance, emmagasinant du roulage et de l’expérience. Malheureusement ils ne pourront pas disputer la course… En effet, si Greg part très bien et passe le premier tour en tête, Caroline se fait sortir dans ce même tour. Alors qu’elle est dans une courbe, la moto sur l’angle, un concurrent - qui visiblement manque complètement son freinage - vient la taper par derrière. Caroline chute sans se blesser, en revanche la course est finie pour elle. Le tour suivant c’est Nicolas qui part à la faute. Il garde des habitudes du moto-cross qui lui ont joué un tour !

Il est blessé au poigné et est conduit à l’hôpital. Maxime s’empare dès le début de la course de la septième place. C’est à la bagarre qu’il réussit à la conserver jusqu’en milieu de course. Il sait qu’il doit se montrer plus incisif dans son pilotage et démontre qu’il peut l’être. Ensuite il rétrograde petit à petit dans le classement pour finir onzième. Sur le bord de piste on ne comprend pas trop pourquoi, on s’interroge. C’est à l’arrivée et voyant l’état de Maxime que l’on comprend mieux. Max n’est pas bien du tout et se sentait mal sur la moto, il était à la limite du malaise ! Le jeune étudiant en sport qu’il est ne sait d’abord pas pourquoi. Mais voilà, il a participé au marathon de Paris il y a tout juste un mois (huitième de sa catégorie sur 341 arrivants, ce n’est pas rien !) et force est de constater que son organisme n’est pas encore remis…

Greg, parti en tête donc, se fait dépasser dans le deuxième tour. Il tente d’abord de voir s’il peut suivre le rythme et, voyant que c’est le cas, analyse le pilotage du premier. Il trouve une faille et le dépasse. Greg tient le commandement de la course et son adversaire le dépasse de nouveau. Greg se montre patient, attend la fin de la course et porte une attaque à trois tours de l’arrivée. Dans le dernier tour son poursuivant prend le meilleur, mais Greg récupère sa première place. Toujours deuxième, son poursuivant manque un freinage et vient taper Greg. Tout en roulant, les deux motos sont entrainées au-delà des vibreurs, mais réussissent à rejoindre la piste ! C’est Greg qui passe en vainqueur la ligne d’arrivée. Le Team Planet Motor Racing est ravi de cette première victoire… dès la deuxième course de Greg en 600cc qui plus est !



Grégory Di Carlo : « C’est probablement l’un des week-ends de course où j’ai le plus travaillé, ça donne à cette victoire une saveur particulière !
J’ai eu des problèmes sur la moto dès vendredi matin et nous ne trouvions pas de solution. A la première séance qualif ça n’allait toujours pas, j’étais frustré et énervé. Nous avons passé 1h30 entre les deux qualif, avec les mécanos et Eric Delcamp, à analyser la télémétrie et chercher des solutions pour que la moto soit plus stable. Samedi après-midi ça allait mieux, mais je n’avais pas pu travailler mon pilotage, du coup j’étais un peu loin sur la grille de départ. Dimanche matin nous avons peaufiné les réglages au warm’up et la moto pour la course n’était plus du tout celle des essais ! Entre cela et ma seulement huitième place au Mans, à Nogaro je voulais gagner. Et là c’est ma plus belle victoire ! Je remercie sincèrement l’équipe du Team Planet Motor Racing et Eric Delcamp car ils ont vraiment beaucoup travaillé pour m’aider. Mes parents également car ils sont toujours là depuis des années. »


Le Team Planet Motor Racing remercie ses partenaires :
MCT Distribution, Yacco, JV Design, Axo, Suomy, Delcamp Energie, AFAM, FERODO Racing, Pirelli,  Bullster, PP Tuning, Yoshimura, Bazzaz, Arlen Shop, A+ Rénovation, MFA Peinture, Team 4 You, Ka de Com’



Karine Avon - Ka de Com’



Cliquez pour agrandir l'image
FSBK, très belle victoire à Nogaro pour Grégory Di Carlo et le Team Planet Motor Racing (PhotoPress)
FSBK, très belle victoire à Nogaro pour Grégory Di Carlo et le Team Planet Motor Racing (PhotoPress)
  • Dans la même catégorie

  • fSBK Nogaro, Clive Rambure limite les dégâts

  • Etienne Masson à la recherche des bons reglages à Nogaro

  • Manque de chance pour Xavier Demarey lors de la 2ème manche du fSBK à Nogaro

  • Nouvelle victoire et de belles performances pour le Team Race Bikes!

  • Premier Podium de la saison pour le Coutelle Junior Team !

Plus de news »

Publicité