x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 17.06.11 | 11:25 • Mis à jour le 17.06.11 | 14:28 ESPRIT-RACING.COM | 17.06.11 | 11:25 • Mis à jour le 17.06.11 | 14:28


Course des Rookies O3Z Dijon-Prenois #67


Départ mercredi soir, direction Dijon !

Avec tout le toutim et les mômes… pas d’embouteillage en ce long weekend de l’ascension, et c’est tant mieux !

Arrivée à 23h30 le paddock est déjà pas mal occupé pour la journée de roulage organisée par teamperformance55. Malgré les chutes un peu répétitives et les drapeaux rouge systématiques du circuit, je réussirais à découvrir la piste sur 2 sessions de 20 mn le matin et 3 l’après midi (merci à l’orga d’avoir négocié la prolongation de la journée)
Résultat de la journée je tourne regul en 1.37 et franchement je trouve le tracé super cool !!!


Jeudi soir, les participants du weekend O3Z commencent à arriver et le paddock ressemble de plus en plus à une fourmilière, les apéros raisonnés démarrent.

Vendredi, 3 sessions de 20 mn me permettront de rouler en 1.35, je me rends compte que je peux encore gratter par ci par là ….mais ce sera pour les qualifications.Petite frayeur au CT il faut que je freine le mélangeur, c’est Jean Michel le #204 qui me sauve la vie grâce au serflex qu’il me donnera (merci à toi), on se rendra vite compte que l’on roule dans les même chronos et on passera notre weekend à se mettre une pression toute amicale.

On se couchera tôt après une excellente soirée en compagnie de MacBob, très raisonnablement arrosée. Samedi, on y est 8h55 pffff c’est trop tôt pour moi et je fais rarement d’étincelles le matin. C’est parti, je pars pneu froid (ca me permettra de chauffer en même temps qu’eux) au bout de deux tours je me fait déboiter par deux 1000 dans la ligne droite (rascal de 1000), je m’y accroche pendant un tour puis c’est au tour d’un R6 de me doubler dans la montée de la ligne droite, je me calle dans sa roue et le rattrape (la vache il est chaud le gus, on est cote à cote jusqu'à la passerelle et là ca roule très très vite, je verrais mon compteur à plus de 270km/h) il prendra les freins un peu plus tard que moi mais plus fort je le recolle dans le droit et j’essaie de le suivre sur un tour…
c’est extraaaa je matte l’alphano, suis en 1.35.5 je décide de rentrer pour économiser mes pneus pour l’autre séance qualif. Contrôle sonomètre, je passe à 96db, moi qui m’attendais à un truc de fou avec mon pot en mauvais état.

En attendant les résultats, j’affine les réglages hydrauliques de la moto, merci à mes potes Boulou et Buzzuck pour les bons conseils. On passe dire bonjour aux potes qui préparent l’endurance de dimanche, Philippe et Frédéric. C’est là que Fabrice, un pilote bien plus rapide me donnera de précieux conseils.

12h35, c’est la deuxième et je décide de ne manger qu’après, car avec la digestion j’arrive jamais à rouler. Je m’élance et essaie de mettre en pratique les conseils…je modifie mes rapports à certain endroit pour essayer d’être plus fluide dans le gauche de la bretelle et dans la courbe des gorgolles….je pense a bien me détendre pour tenir les 25mn qui devrait être la durée de la course !

Damier je regarde l’alphano qui indique …rien …pas allumé Mais grâce au live d’ Easypaddock je saurai rapidement que j’ai tournée en 1.33.01 !

Excellent…les changements et surtout les réglages ont portés leurs fruits en courbe, la moto est bien plus stable notamment dans les grands droits avant la ligne droite ! Y’a plus qu’à attendre la grille officielle mais je ne m’attends pas à être en finale A vue les balles de guerre que j’ai vu passer.

Le verdict tombe, je serai 5 en finale B deuxième ligne.16h35 c’est l’heure H, pregrille, il fait chaud, le soleil est sur nos têtes et malgré les trois représentantes de la gente féminines que compose mon team aucune ne pourra me servir d’umbrella girls, en effet ma moitié avait notre fils de 4 ans à gérer et les deux autres assuraient la billetterie à l’entrée du circuit (elles réussiront à s’éclipser pour me supporter depuis la tribune).Ca y est on est en place, drapeau rouge, les lignes sont lancées une à une et ma simulation de départ n’est pas formidable.

Retour en ligne. Rouge, les moteurs rugissent, Vert ca part fort sur ma droite, je me foire un peu car devant moi la pole woman cale, je l’évite et me retrouve déjà 6 dans l’entrée du droit mais au cul d’Alain # 46 auquel je m’accroche, on boucle le premier tour et je lui fait l’exter dans le droit au bout de la ligne droite, on boucle un second tour et il me double dans la ligne droite mais avec deux autres pilotes, ce coup ci je n’arriverai pas à les coller suffisamment pour les réattaquer au tour suivant, en revanche je me rapproche de la Ducati qui avait fait un départ canon mais qui semble en difficulté tant il ralenti ( j’apprendrais par la suite que le pilote a été pris par une grosse crampe), malgré cela j’accumule deux erreurs dans la parabolique qui permettent à deux pilotes de se rapprocher suffisamment pour eux aussi me doubler dans la ligne droite…pfff

Je suis 9 je fulmine dans mon casque, le plaisir n’y est pas..après un tour je me reprends et recommence à piloter correctement, j’arrive à me rapprocher du Gex 1000 ; au bout de deux tours je suis juste derrière et arrive à le doubler dans la courbe des gorgolles, mais il me retaxera dans la ligne droite, je finirai ma course sur drapeau rouge au bout de 10 tours ( à cause d’une pièce perdu sur la piste) derrière lui à le rattraper sur les courbes mais il me ferme les portes et je n’arrive pas à le doubler, un peu déçu c’est déjà fini mais une petite consolation pointe son nez, mon alphano indique 1.32.77.

C’est au tour des fusées, je rentre au camp de base, me change et pars regarder les courses suivantes.


Conclusion : un excellent weekend au finale malgré une course frustrante mais j’ai adoré ce circuit et je suis certain de pouvoir encore y progresser.

Je remercie tout particulièrement :
- O3Z pour cette belle aventure mécanique et humaine, particulièrement Christelle et Alain.
- Olivier pour nos barres de rire et à Jean Michel et ses potes pour le coup de main.
- Philippe et Frédéric pour leur accueil.
- Boulou et Buzzuck pour les hydro ;-)
- Les gars du THT et les pilotes avec qui j’ai passé ces moments bien agréables.
- Bien sur ma petite famille, mon unique sponsor, sans qui je ne pourrais vivre ça.


Christopher #67



Cliquez pour agrandir l'image
O3Z Diijon-Prenois 2011 (Full Frame)
O3Z Diijon-Prenois 2011 (Full Frame)
  • Dans la même catégorie

  • Première compétition de l’année, 6ème de toute ma vie !

  • Christopher Sabri au pied du Podium

  • christopher sabri : un week-end mi figue mi raisin

  • Organisation o3z, le top pour un podium !

  • victoire pour vincent le quintrec

Plus de news »

Publicité