x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 21.03.11 | 07:31 • Mis à jour le 28.03.11 | 08:59 ESPRIT-RACING.COM | 21.03.11 | 07:31 • Mis à jour le 28.03.11 | 08:59


Dans tout sport, il est important de jauger le potentiel physique et mental du sportif avant chaque début de saison. Cette année, nous avons choisi d’organiser un stage de préparation physique à la montagne.


Jonathan Martinez et Guillaume Dietrich étaient présents lors de ce séjour à Argentière (Haute-Savoie).
Cette année, Jonathan roulera en 600 Supersport et Guillaume en Superbike, catégorie qu’il a remporté à 4 reprises. L’objectif de la semaine est de préparer les pilotes à surmonter les difficultés qu’ils pourraient rencontrer durant la saison. C’est aussi l’occasion de renforcer les liens avec le team. Une synergie dans l’équipe est nécessaire afin d’éviter toute tension !
J’ai fait appel à mon fils Kévin, 22 ans sportif aguerri, doté d’une excellente condition physique et d’un mental d’acier. Il pratique le sport au quotidien depuis l’âge de 7 ans (football, course à pied, VTT, escalade, alpinisme…..). Je lui confie donc l’organisation de cette semaine de préparation.



En difficulté

Après une courte visite chez Sportech (location de matériel) à Argentière. Les pilotes débutent la journée par du ski alpin pour se détendre, suivi d’un footing de nuit, sur neige chaussés de baskets et crampons : le ton est donné.
Le lendemain on attaque deux disciplines plus difficiles techniquement et physiquement : ski de randonnée ou «peau de phoque» et ski de fond. Sur la piste de rando de la forêt verte à Vallorcine, la montée durera une heure, une grimpette avec 400 mètres de dénivelé et un rythme imposé par Kévin de 6 km/h. «Mortel ! mais c’est bon quand tu arrives au sommet, le rythme cardiaque a atteint 180» explique Guillaume.
La descente s’effectuera en moins de 10 minutes... Maintenant direction la piste de ski de fond d’Argentière pour une boucle de 11 kms. Il neige, le parcours est superbe dans la Moraine, beaucoup de sportifs de haut niveau s’entrainent ici. La technique n’est pas parfaite, mais les pilotes donnent tout pour finir ce tour. Les premiers signes de fatigue apparaissent, et Jonathan lâche prise sur Kévin et Guillaume à mi-parcours, il faut qu’il s’accroche cette semaine car ce n’est pas finie !
Kévin et Guillaume sont là pour l’encourager. Le programme du lendemain, ski alpin et course à pied sera moins intense.

Le jour suivant, ski de fond et travail en salle au centre sportif de Chamonix. Le rythme et le style commencent à venir, Guillaume et Kévin sont à l’aise, Jonathan motivé par ses deux complices s’accroche et donne tout. Il parviendra au sommet d’une montée impossible encouragé par ses partenaires. L’après midi sera consacré au travail en salle avec du gainage et des exercices visant à faire travailler le haut du corps. Dans de tels moments la cohésion du groupe est importante : être bien entouré, motivé et conseillé est indispensable. Jonathan l’a bien compris, il faut travailler encore et encore… Beaucoup de jeunes vont vite sur la piste, mais ne travaillent pas suffisamment le physique, la mise au point de leur moto et certains font un peu trop la fête... Les jeunes pilotes ne se rendent pas toujours compte des sacrifices financiers supportés par leur famille (de 30 000€ à 100 000€ en fonction de la catégorie). Parfois ils investissent tout ce qu’ils ont dans la course car ils sont passionnés. Quelquefois trop présents, les parents voient en leur progéniture le pilote qu’ils auraient voulu être !
Les minots, ne réalisent pas toujours la difficulté de monter un budget pour la saison. C’est pour ça qu’il leur faut tout donner, ces efforts se traduisent par le sport, le respect, la rigueur. La course c’est aussi l’école de la vie. L’équilibre est vraiment important, regardez Florian Marino, il est chez Ten Kate en Mondial Supersport, lui tous ces paramètres il les a très vite assimilés !



Qu’en pense Guillaume Dietrich

Sur Orléans je fais beaucoup de course à pied, de la musculation, du vélo de route et je vais à la piscine. Lors de cette semaine de préparation en montagne j’ai découvert avec plaisir la pratique de sports en milieu naturel. J’ai kiffé le ski de randonnée car c’est exigeant, tu repousses tes limites. Le ski de fond est plus technique, tu travailles d’autres muscles. Le footing de nuit dans la neige avec les crampons c’est génial, tu pars à l’aventure avec ta lampe frontale. La montagne ça vous gagne ! On fait des choses différentes, c’est sympa, c’est certain, j’y retournerais !


Stéphane Coutelle pour www.coutellejuniorteam.com





  • FSBK Le Mans 2/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 3/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 4/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 5/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 6/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 7/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 8/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Guillaume Dietrich à l’attaque, il montre l’exemple à Jonathan Martinez. Présage d’une belle saison. (D.R.)
    Guillaume Dietrich à l’attaque, il montre l’exemple à Jonathan Martinez. Présage d’une belle saison. (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Dark Dog Academy : ouverture du Championnat de France Superbike au Mans.

    • Etienne Masson est prêt pour l'ouverture du FSBK au Mans

    • Freddy Foray en essai avec le LMS et le SERT

    • Grégory Leblanc prêt pour la bagarre

    • Cédric Tangre 3ème séance d’essais FSBK 2011 au Mans

    Plus de news »

    Publicité