x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 12.04.10 | 10:55 • Mis à jour le 12.04.10 | 11:00 ESPRIT-RACING.COM | 12.04.10 | 10:55 • Mis à jour le 12.04.10 | 11:00


Second rendez vous de la saison, le Circuit Carole (93) et le MC Motors Events accueillent les Coupes de France Boxer Promosport. Le temps est ensoleillé et les températures de saison (fraiches en Ile de France). Le week-end est annoncé beau et les spectateurs devraient être au rendez-vous.


Retrouvez toutes nos photos des Coupes de France Promosport sur le circuit Carole

 

Les Essais Chronométrés :
Les premiers à s’élancer sont les Promo 500 Cup. En première série, Kévin Rambure continue ses bonnes performances (pour rappel, il a gagné la manche du Mans) et il est le seul à passer en dessous des 1:10. Cyril Fouché et Dominique Pénicaud sont derrières à moins d’une seconde.
En seconde série, Jean Marc Dugat qui roule à domicile signe le meilleur temps en 1:10.662, juste devant Julien Gillet et Patrice Lilloni (ces deux derniers sont séparés de 1 millième de seconde !).
Au cumul des séries, Rambure devance Fouché, Dugat et Pénicaud.

En 600cc, la bonne performance est à mettre au crédit de Sylvain Buffard qui, au guidon de sa Yamaha, passe sous la barre des 1:04 en 1:03.864. Derrière, séparés de 45 millièmes, on retrouve les Kawasaki de Xavier Deletrez et Maxime Bourdon en 1:04 .102 et 1:04.147.
En seconde série, Jérémy Vallon  (Yamaha), passe lui aussi sous la minute zéro quatre, et signe un temps en 1:03.601. Didier Vincent (Kawasaki) se trouve à 6 dixièmes tandis que Mathias Chabany (Yamaha) est à presque 9 dixièmes.
Au cumul des deux séries, Vallon prend logiquement la pole devant Buffard, Deletrez et Bourdon.

Les Promo 1000 prennent la suite. Impérial au Mans, Yann Sotter (Honda) enfonce un peu plus le clou dans la première série avec un très bon chrono en 1:02.666. Claude Lucas (Suzuki) et Julien Diguet (Suzuki) sont à plus d’une demie seconde.
En seconde série, le rythme est moins rapide mais tout autant disputé avec 7 pilotes en moins d’une seconde. Le plus rapide est Fernand Dos Santos devant Cyril Bouffier et Cyril De Laville, tous les trois sur Kawasaki.
Au cumul des séries, les quatre premiers sont issus de la première série : Sotter, Lucas, Diguet et Geers.

Pour les 125cc, les temps sont en amélioration de quelques dixièmes par rapport à l’an passé et le plus rapide en piste est Thibault Gourin en 1:13.026 devant Léo Bauta et Guillaume Raymond. Pour les Conti Cup PréGP 80, 131 millièmes séparent les deux premiers Renald Castillon Gioanni et Pablo Lamas. Ils sont 12 et 13ème au scratch.

Durant la pause déjeuner, le jury de la course a délibéré suite au contrôle sonomètre des machines effectué dans toutes les catégories à l’issue des essais. Plusieurs pilotes déjà avertis au Mans sur le côté « trop bruyant » de leur moto se sont vus déclasser en fin de classement.

L’après midi débute par la séance des Monobike. Cette catégorie longtemps aux mains des deux temps avait commencé sa mutation depuis deux ou trois ans. Aujourd’hui, une majorité du plateau roule en quatre temps comme Olivier Collet (Honda) qui signe le meilleur temps devant Bruno Destoop, pour 6 millièmes de seconde. Eric Lepetit (Honda) et Yves Teinturier (KTM) complètent la première ligne.

Courses Qualificatives :
Lorsqu'il y a trop de pilotes dans une catégorie pour faire deux finales, le règlement prévoit une course qualificative afin que les meilleurs aillent en finale et que les autres aillent en consolante.
Ce we, les Promo 500 Cup, les Promo 600 et les Promo1000 sont concernés par ces courses qualificatives.

Avec les déclassements, la catégorie Promo 500 Cup est le plus touchée avec 5 pilotes bruyants.
En première série, Jean Marc Dugat est ainsi contraint à partir de la dernière ligne (la 6ème). Devant, Kevin Rambure est clairement l’homme en forme de ce début de saison et réalise la course parfaite avec le meilleur départ, meilleur tour en course et victoire avec plus de 6,5 secondes d’avance sur Julien Gillet. Dugat fait une belle remontée et finit la course en 5ème position.
En deuxième série, c’est Cyril Fouché qui est obligé de partir de la 20ème position (5ème ligne). Dominique Pénicaud effectue le meilleur départ avec dans sa roue Aurélien Chevallier. A l’issue du premier tour, Fouché est déjà remonté 6ème. Au second tour, Chevallier prend la tête pour s’échapper petit à petit et laisser derrière lui. A mi course ils sont quatre pour les places d’honneur. Pénicaud résiste bien en finit second devant Fouché, Chamignon et Dieudonné.
Pour la finale de demain, on retrouvera en pole Chevallier suivi de Rambure, Pénicaud et Gillet.

En 600cc, pas de pilote en première ligne de déclassé.
En première série, Jérémy Vallon fait le meilleur départ avec dans sa roue Yoann Gougginsperg. 4 tours après Maxime Bourdon lui ravit la seconde place mais Vallon a déjà commencé à creuser l’écart et Bourdon ne pourra pas remonter sur le leader. Gougginsperg est resté un temps au contact mais finit à une seconde du deuxième.
En seconde série, le premier départ est de courte durée suite à la chute de Marius Tabariès un peu trop optimiste sur un freinage tardif qui l’envoie au tapis et provoque un drapeau rouge.
Nouveau départ et nouveau holeshot pour Sylvain Buffard avec Mathias Chabany et Alex Plancassagne dans sa roue. Au 6ème tour, alors qu’il se trouve 5ème, Amaury Guespin fait une chute spectaculaire (on apprendra le lendemain qu’il a une omoplate cassée). Nouveau drapeau rouge et nouveau départ. Buffard réalise pour la troisième fois le meilleur départ avec les mêmes concurrents à ses trousses. Chabany est très présent mais Buffard résiste et gagne cette seconde partie.
Au cumul des parties, Buffard l’emporte logiquement devant Chabany et Plancassagne.
Troisième série et magnifique course de Florent Manniez qui se retrouve à la lutte avec Aurélien Maire puis Julien Pilot. Ancré solidement en tête, le pilote champenois creuse un peu l’écart pour se mettre à l’abri de ses poursuivants. Pilot confirme sa seconde place devant Xavier Deletrez.
Au cumul des trois séries, Vallon partira en tête devant Buffard, Manniez et Maxime Bourdon.

En première série 1000cc, on s’attendait à un festival Yann Sotter, on n’a pas été déçu. Auteur d’une course parfaite et d’un meilleur tour en course en 1:03.020, le pilote francilien franchit la ligne d’arrivée avec 6,241 secondes d’avance sur le second. Cette seconde place a été chèrement disputée : les passes d’armes entre Jérôme Danton (Kawasaki) et Julien Diguet sont de toute beauté, le tout sous les yeux de la BMW d’Hernani Teixeira dont l’épaule douloureuse suite à la chute du Mans ne permet pas d’aller se mêler à la bagarre. Devant lui, c’est Danton qui à le dernier mot sur Diguet.
En seconde série 2, Claude Lucas fait un très bon départ et emmène avec lui un petit groupe de 5 qui va assez vite se détacher du peloton. Si le pilote Suzuki s’échappe pour finir sa course en solitaire avec presque 6 secondes sur le 2ème. La lutte pour la première ligne est rude entre Jérémy Cramer, Cyril De Laville, Cyril Bouffier, Lionel Braun, Charles Geers, chacun veut la meilleure place. A l’issue de mano à mano parfois un peu virils, c’est Charles Geers qui s’impose dans ce groupe devant Lionel Braun et Cramer.
Au cumul des deux séries, Sotter prend la pole devant Lucas, Geers et Danton.

La journée se finit avec les essais chronométrés des Junior Cup qui roulent avec la Race Bike Academy (les premiers roulent sur des Honda 125 CBR 4 temps et les seconds sur des Honda 100cc 4 temps). Beaucoup de nouveaux visages dans cette catégorie et c’est Maxim Pellizotti qui boucle le tour le plus rapide en 1 :27.356 devant Rémi Navarro et Jean François Demoulin. Le premier RAC est 5ème, il s’agit de Martin Bellembois.

Les Finales :
La journée de dimanche débute avec les Junior Cup et la Race Cup Academy et leur première finale.
Dès les premiers tours, Maxim Pellizotti et Rémi Navarro creusent l’écart et se livrent à une bagarre de tous les virages. Derrière, Jean Fançois Demoulin est à la lutte avec deux machines de la Race Bike Academy, celles de Martin Bellembois et Hugo Casadesus.
Au 4ème tour, les premiers arrivent sur les derniers et Pellizotti est gêné et perd le contact. Quelques tours après, il recolle tandis que Demoulin se détache un peu de ses poursuivants. Au prix d’un freinage très tardif, Pellizotti double Navarro dans le dernier virage et remporte sa première victoire. Demoulin complète le podium.
En Race Bike Academy, Cassadesus chute dans le dernier tour alors qu’il était en tête et laisse Bellembois l’emporter devant Hefort et Julian Loison.

Au tour des Monobike d’effectuer leur finale. Bruno Destoop effectue le meilleur départ
Enorme remontée du champion de l’an dernier Jocelyn Henry qui partait de la dernière ligne et qui dès le 3ème tour prend la seconde place et part en chasse de Bruno Destoop.
Les écarts s’amenuisent et Henry est dans la roue de Destoop mais au 9ème tour, Vincent Vissac chute et entraine un drapeau  rouge.
Nouveau départ et Destoop récidive avec un excellent départ juste devant Henry. Dès le tour suivant, ils ont mis 3,2 secondes à Eric Petit et poursuivent leur mano à mano. Dans l’avant dernier tour, avec un écart de 41 millièmes, Henry passe Destoop et franchit la ligne d’arrivée avec 0,114 secondes d’avance.
Au cumul des parties, Destoop l’emporte pour 5 centièmes devant Henry et Petit.

La première finale des Promo 125 et des Conti Cup Pré GP80 part avec Thibault Gourin en tête et Léo Bauta et Guillaume Raymond dans sa roue. Le premier Conti, Pablo Lamas, est 8ème. Au 3ème tour, Bauta Chute et repart dernier. Alexandre Golly en profite pour passer Raymond. Déjà trop loin, Gourin ne peut être rattrapé. Au 6ème tour Valentin Grimoux chute et entraine un drapeau rouge.
Nouveau départ et Gourin se place immédiatement en leader. Un tour et demi plus tard, une nouvelle chute impliquant un accrochage entre Romuald Genty et Pablo Lamas qui entraine un nouveau drapeau rouge.
Suite à l’intervention de plusieurs pilotes indiquant qu’ils n’avaient pas assez d’essence pour pouvoir parcourir 5 tours (le nombre de tours minimum obligatoire pour une course), le Directeur de Course, pour des raisons de sécurité évidente, n’a pas pris le risque de faire repartir la course avec des machines qui tomberaient toutes en panne d’essence.
Le règlement stipule que pour qu’une manche puisse être comptabilisée, au moins 50% de la course doit être parcourue. Avec 38%, la course est donc considérée comme nulle. Aucuns points ne sont attribués.

La matinée se finit avec les consolantes et l’arrivée d’un public nombreux (plus de 3 000 personnes). Les nuages s’amoncellent mais l’impression de beau temps perdure.

Reprise des finales avec la seconde course des Junior Cup et de la Race Bike Academy. On retrouve Maxim Pellizotti et Rémi Navarro aux avant postes dès le début de la course. Ils creusent l’écart sur Martin Bellembois (un RBA) et Jean François Demoulin. Pénalisé de 10 secondes pour départ anticipé, Navarro met les bouchées doubles pour s’assurer le podium. Au 8ème tour, il est aux trousses de Pellizotti mais va partir à la faute. Bellembois et Demoulin font le spectacle en se doublant dans tous les sens. Seul en tête, Pellizotti remporte cette manche loin devant Bellembois et Demoulin.
Sur le podium Junior Cup, on retrouve Pellizotti, Demoulin et Benoît Klein
En RBA, Bellembois l’emporte devant Herfort et Casadesus.
Au classement provisoire Junior Cup, Pellizotti mène devant Demoulin et Hertzberg.

Seconde manche pour les 125 Promo et les Conti Cup avec un superbe départ pour Thibaut Gourin et Léo Bauta. Le premier Conti est 7ème, c’est Renald Castillon Gioanni. Gourin est le plus rapide et effectue une course parfaite : très régulier il creuse l’écart sur Léo Bauta qui lui se détache de Guillaume Raymond. Au fil des tours les positions se figent pour finir dans cet ordre sur la ligne d’arrivée. Côté Conti, malgré des différences de gabarit pilote, Castillon Gioanni parvient à bien garder son rang en finissant 8ème.
Au classement provisoire, Léo Bauta conserve la tête mais voit Gourin revenir à 5 points. Hugo Clere consolide sa 3ème place.

Place à la course des Promo 500 Cup, avec un bon départ de Dominique Pénicaud et, après trois virages, avec une grosse chute très spectaculaire de Cyril Fouché. Le pilote se relève indemne mais hors course. Pendant ce temps, Kevin Rambure a pris les commandes laissant Pénicaud, Julien Gillet, Aurélien Chevallier et Frédéric Besson se battre pour les places sur le podium. Dans le 10ème tour, Gillet chute et Pénicaud reste leader du groupe de chasse. Rambure continue à creuser l’écart qui est de plus de 5 secondes à 3 tours de la fin. Pénicaud résiste bien et prend la seconde place devant Chevallier.
A noter la belle remontée de Thomas Consoli qui, alors qu’il était passé par la repêche pour pouvoir participer à la finale et qu’il partait de la dernière ligne, finit 5ème.
Au classement provisoire, Rambure possède 70 points devant Consoli 52 points et Fouché ex æquo avec Pénicaud avec 36 points.

En 600cc, Sylvain Buffard fait le meilleur départ avec dans son dosseret Jérémy Vallon et Florent Manniez. Vallon passe et Mathias Chabany se mêle au groupe en bagarre pour le podium. Vallon a creusé un petit écart mais Manniez prend les commandes du groupe de chasse et revient inexorablement sur le pilote picard. A coup de petits dixièmes, il met 7 tours pour lui passer devant et tenter de s’échapper. Calé à 3 dixièmes d’écart, Vallon ne peut revenir et le menacé. Manniez l’emporte donc devant Vallon. Chabany finit 3ème devant Alex Plancassagne qui double dans le dernier virage Sylvain Buffard.
Au classement provisoire, Manniez prend les commandes à Erwan Quellet (il finit 11ème) pour 2 points. Vallon est second ex æquo avec 30 points.

Seconde finale pour les Monobike. Parti dernière ligne, Jocelyn Henry sait qu’il doit faire vite si il ne veut pas que Bruno Destoop parte trop loin. Comme prévu, Destoop fait un excellent départ et Henry aussi, mais avant la fin du premier tour, il s’accroche avec deux autres pilotes et par à la faute. Pas de blessure mais un bris de chaine qui l’empêche de repartir. Devant Destoop fait un festival et colle 13 secondes au second, Rémi Jourdan qui a coiffé sur le fil Eric Lepetit.
Au classement provisoire, Destoop devance Jourdan de 17 points et Lepetit de 18 points.

Dernière finale de la journée avec les Promo 1000. Yann Sotter effectue un excellent départ et se détache rapidement du peloton. Seul à suivre le rythme, Claude Lucas reste en embuscade. Sotter semble facile tandis que Lucas semble se dépouiller pour rester au contact. A mi course, Sotter est clairement détaché et Lucas possède 7 secondes d’avance sur le groupe en lutte pour la troisième place mené par Charles Geers. Au 13ème tour, l’avance de Lucas fond suite à un petit souci mécanique, il reste second mais avec Geers dans sa roue. Ce dernier le passe mais ne peux plus revenir sur Sotter qui ne commet pas d’erreur.
Dans le 22ème tour, Geers chute et permet à Jérôme Danton de passer Lucas pour le gain de la seconde place.  Hernani Teixeira (BMW) est derrière eux mais ne peux se mêler à la lutte pour le podium. Les trois derniers tours confortent les places de chacun et c’est un triplé de pilotes locaux qui montent sur le podium avec sur la plus haute marche, Sotter, suivi de Danton et Lucas.
Au classement provisoire, avec son début de saison parfait et ses deux victoires, Sotter mène les débats devant Lucas qui accuse 18 points de retard et Jérémy Cramer (timide 9ème) qui en a 6 de retard sur Lucas.

Prochain rendez vous à Ledenon (30) les 1er et 2 mai prochains.

Le Service Communication FFM


Retrouvez toutes nos photos des Coupes de France Promosport sur le circuit Carole



Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Google Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Digg Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses !à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Promosport sur le circuit Carole, du vent et de belles courses ! à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Yann Sotter impérial sur ses terres ! (Esprit-Racing)
Yann Sotter impérial sur ses terres ! (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Yann Sotter assure sur le Bugatti !

  • Promosport Carole, deuxième round des Coupes de France Boxer 2010

  • Mickaël Pibolleau : La Moto n'a rien !

  • Ouverture Promosport au Mans (72), Yann Sotter impérial

  • PromoSport Le Mans, Circuit Bugatti, que la saison 2010 démarre !

Plus de news »

Publicité