x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 11.05.10 | 07:43 ESPRIT-RACING.COM | 11.05.10 | 07:43


Une grosse déception pour Cyril, de beaux résultats pour Steven et Matthieu : la vie des teams est ainsi faite, mélange de moments heureux et de peines !


Superstock 1000 :
Lors de la 1ère séance qualificative, la piste est mouillée et Matthieu, comme on le sait... très à l’aise sous l’eau, garde la pôle position pendant près de 20mn. Il rentre au stand avec un pneu totalement détruit et finit 4ème.

Le lendemain, la grille se jouera sur le sec et là encore Matthieu reste en 4ème position. Malgré une amélioration en fin de séance, il se classera finalement 6ème en 2ème ligne sur la grille de départ.

Après un briefing de la part de son team manager et père, l’objectif est de partir avec le bon groupe, de marquer des points pour concrétiser les bonnes séances d’essais. Matthieu est confiant, détendu mais il veut aussi faire le mieux possible ...

Manquant d’être percuté dès la 1ère chicane, il ne concède qu’une place et repasse très vite 6ème puis 5ème suite à la chute de Sylvain BARRIER.

Il restera «sagement» dans le groupe des 4 pilotes se battant pour la 2ème place.

Dans le dernier tour, Maxime BERGER rate son freinage et reprend la piste en coupant quelque peu la trajectoire de Matthieu qui est obligé de s’écarter et perd ainsi la chance de se battre pour un podium.

Il finira à une honorable 4ème place à seulement 4 dixièmes du second ce qui est le meilleur résultat qu’il ait obtenu dans cette catégorie très relevée du STK 1000.

« Ce week-end, j’ai travaillé mes séances d’essais, je n’ai fait aucune erreur et je me sentais particulièrement à l’aise aussi bien aussi bien sur le sec que sur le mouillé. Je voulais vraiment concrétiser en course d’autant plus que Serge, mon concessionnaire BMW de Strasbourg venait sur cette épreuve. Je suis content d‘avoir pu lui offrir un bon moment même si «parait il» il a eu quelques émotions fortes pendant les 11 tours de cette course ...»



SUPERSTOCK 600:
Cyril n’a pas vraiment été chanceux ce week-end.

Au vu de la 1ère séance d’essais libres, on aurait pu croire que tout allait se passer pour le mieux.

Une 7ème place à 2 secondes de Florian MARINO ayant roulé à Monza la semaine précédente était de bon augure.

Cyril n’arrive pas à descendre ses chronos en qualification et il force plus que le matin sans vraiment comprendre pourquoi. Il fait plus chaud et il semble que la moto glisse plus.

Le lendemain, il chute dès le 1er tour abandonnant toute chance de pouvoir ainsi améliorer sa place. En course, il se rate au 1er tour sans tomber et repart dernier.

Alors que de nombreuses chutes se produisent , il est revenu 11ème au 4ème tour et peut prétendre à ramener quelques points même s’il ne peut plus revenir dans la course.

Et soudain, il veut essayer de faire un chrono pour «atténuer» sa contre performance: mais, une erreur et le manque de roulage du matin ne lui feront pas de cadeau et c’est la chute !

Très déçu, il a compris par la suite qu’il faut quelquefois mettre sa fierté de côté ( même si c’est difficile pour un pilote) et qu’il vaut mieux rentrer au stand avec points et moto que sans rien !
 
Une course à oublier mais une leçon à en tirer pour l’avenir.



Très bonnes performances pour Steven qui se sent à l’aise dès la 1ère séance en signant le 6ème temps même s’il est très impressionné par ce circuit où la vitesse de pointe est si élevée.

Une chute au 1er tour de la séance qualificative le privera de temps chrono: les commissaires n’ayant pas voulu qu’il reparte.

Heureusement, il se rattrapera l’après-midi. Le début de séance n’est pas très bon mais après un petit arrêt au stand, il repartira ayant pour consigne de s’appliquer et de se concentrer. Il gagne ainsi de précieux dixièmes et peut se classer en 12ème position.

Il gagne déjà trois places au 1er tour et puis deux et finalera terminera 6ème de cette course où il y a eu de nombreuses chutes.

C’est aussi le meilleur résultat de Steven, très encourageant pour le début de cette 1ère saison en Europe.

Ayant marqué à toutes les courses, Steven est actuellement 9ème du classement général.


Trêve de 5 semaines ... Après ce rythme soutenu depuis fin mars, celà va faire du bien. Rendez vous de nouveau en Italie à Misano à partir du 26 juin.


Patricia LUSSIANA pour le Team ASPI sur team-aspi.com



Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Google Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Digg Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie...à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - SuperStock - Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... (D.R.)
Le Team ASPI à Monza, larmes de tristesse et de joie... (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Coupe FIM Superstock 1000, belle 6ème place pour Michaël Savary à Monza

  • Ayrton Badovini et Sylvain Barrier assurent le doublé pour BMW à Monza

  • Garnier Racing Team, piste semi-humide à Monza pour la coupe FIM Superstock 1000

  • Assen Dutch TT, c’est en faisant des erreurs qu’on apprend …

  • Garnier Racing Team, Sylvain Barrier cinquième de la Coupe FIM Superstock 1000

Plus de news »

Publicité