x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 28.04.10 | 09:48 ESPRIT-RACING.COM | 28.04.10 | 09:48


Bonjour ! A peine remis de ces douloureuses 24h, on remet le couvert pour le second rendez-vous du Championnat de France Superbike à Nogaro. Encore blessé, je n’espère pas le podium, mais simplement reprendre confiance en moi, en ma moto et limiter les dégâts au championnat.


Ici je reste sur de bonnes bases car en essais hivernaux, j’avais réalisé de bons chronos malgré un froid saisissant et des pneus d’endurance.

Vendredi : Les essais,
Ce Vendredi, le soleil, lui n’est pas au rendez-vous et c’est sur une piste trempée que nous faisons nos tours de roues.
Dans ces conditions piégeuses, cela ne sert pas à grand-chose de rouler à la limite, j’enchaîne donc les tours en testant différentes choses sur la moto au cas où les prévisions de beau temps pour la suite du week-end seraient un mensonge.

Samedi : La qualification,
La pluie de la veille laisse encore ici et là la trace de son passage, mais la trajectoire est sèche. Les hostilités vont donc pouvoir enfin commencer avec la séance d’essais libres matinale.
Pendant celle-ci j’ai toujours le même problème, à savoir : je ne parviens pas à faire tourner la moto. Cela vient principalement du fait que je n’arrive pas à me lâcher et à forcer la moto à prendre l’angle max !
Impossible d’aller aussi vite qu’il y a 1 mois et demi, mais ce n’est que la première séance.

Après discussions de mon problème avec Matthieu et Rémy (mon mécano et mon responsable acquisition de données), on modifie tout de même les réglages pour la séance qualif de l’après midi.
La séance qualif se déroule en trois temps cette année : une première série de 30min au terme de la quelle les 20 premiers sont qualifiés. Ces 20 pilotes disposent de 15 min supplémentaires au terme desquelles les 8 premiers sont retenus pour une dernière séance de 15min.

Pour ma part je me qualifie dans les 20 premiers. Puis pendant la séance et bien que j’ai eu l’impression de forcer vraiment, je ne réussi qu’à obtenir le 12ème temps en 1’30’6. Certes c’est mieux qu’à Ledenon mais cela manque encore beaucoup.


Dimanche :

Course 1 : C’est avec une légère appréhension que j’entame la procédure de départ… Les feux rouges sont allumés. Le commissaire muni du drapeau rouge s’écarte… Les feux rouges s’éteignent… GAAAZZZ je prends un bon départ et j’essaie de me faufiler vers l’extérieur pour ne pas être enfermé dans le premier gauche… Mais je me fais passer à l’extérieur, ça se bouscule, je perds tout le bénéfice de mon départ.
Je me retrouve donc dans le peloton aux alentours de la 15ème place juste derrière thomas Metro. J’ai un peu de mal à me mettre dans le rythme, du coup les pilotes devant moi s'échappent.
A partir du 3ème tour, mes chronos enfin descendent et je remonte sur Thomas Metro. Je le double peu de temps après car il est victime d’un petit problème sur sa machine.
Assez loin devant moi se trouve Patrick Piot. En roulant en 1’31’0, je le ramarre, puis parviens à prendre le meilleur sur lui au freinage du premier virage. Je poursuis sur ma lancée, et il est encore possible de revenir sur deux pilotes. Je sais que je ne pourrais pas remonter plus, alors je conserve mon rythme et reviens progressivement.
Cyril Brivet à l’air en difficulté avec son pneu arrière, je le double alors qu’il reste encore 5 tours. Il ne reste d’atteignable devant moi « que » David Muscat, et croyez moi ce ne sera pas simple.
Je l’attaque au bout de la ligne droite des stands, mais le lascar ne se laisse pas faire il relâche les freins et se resserre sur moi… on se touche mais il reste devant. A la sortie de la grande ligne droite, il commet une erreur, je le dépasse. Mais au freinage il reprend l’avantage…
Je lui colle aux basques, j’essaie de nouveau une attaque mais ça ne passe pas. Deux virages plus loin, il laisse un petit écart, j’en profite immédiatement et me faufile dans le trou.  Malheureusement, encore une fois il s’impose au freinage au bout de la ligne droite…
Avec tout cela, on perd du temps et j’entends l’autre Bicylindre de Thomas Metro qui arrive dans ma roue arrière. Je tente alors vite une autre attaque mais je perds du temps et Thomas Metro en profite. Dans la ligne droite Thomas déboîte Muscat qui tente un freinage suicidaire et tire tout droit. Enfin débarrassé de ce pilote j’essaie de revenir sur Thomas Metro alors que nous entrons dans le dernier tour. Je commets une petite erreur, c’est trop tard, je ne pourrais plus revenir, j’assure donc cette 10ème place.

Course 2 : Pour cette deuxième manche, je réalise un moins bon départ. Je me retrouve encore une fois aux alentours de la 15ème position. Je me retrouve encore une fois derrière Cyril Brivet et David Muscat. Je parviens à me mettre plus rapidement dans le rythme et garde le contact. Je déborde un pilote, puis je fais tout pour doubler Muscat le plus rapidement possible. Alors j’essaye de remonter sur Cyril qui a pris un peu d’avance.
Je poursuis ma remontée derrière Cyril, et arrive à prendre sa position à mi-course. Loin devant j’aperçois Laurent Brian et Thomas Metro. Je sais qu’ils sont à ma portée. Je roule très régulier en 1’31’0 et reviens petit à petit. Mais Laurent Brian se fait distancer par la Ducati. Il faut que je me dépêche si je veux avoir le temps de dépasser les 2 pilotes. Je tente l’intérieur sur le pilote Honda, mais je m’élargis et il reprend sa position. Je me place donc bien dans son aspi à l’entame de la ligne droite et le déborde au freinage. Alors que j’essaye de revenir sur Thomas Metro, je suis gêné par les attardés dans l’avant dernier tour. Mais j’ai réussi à creuser un écart suffisant pour m’assurer la 8ème position.

Conclusion : C’est clair que ce n’est toujours pas dans mes objectifs de début de saison, mais il y a du mieux. Je me sens de mieux en mieux et commence à reprendre confiance. J’ai hâte de me retrouver au Vigeant sur mon circuit préféré pour continuer cette progression.

En ce qui concerne mes blessures, cela s’améliore, sauf pour mon genou, mais cela risque de durer un moment, je vais voir dans les prochains jours les solutions qui s’offrent à moi pour améliorer la situation…

Au championnat je remonte à la 10ème place avec 19 points au total.

Un grand merci à toute l'équipe qui s'est comme à chaque fois démenée pour que le week-end se passe le mieux possible : Matthieu, Rémi, Fabien, Sébastien, Mouss, François, Murielle, mes parents, Ornella, Robin, Badis et tous nos partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI FRANCE, DUNLOP, YACCO, MCT distribution, YOSHIMURA, BIHR, EMC 37, AFAM, SPORT BIKE TRAINING, JMF menuiserie, SHoei, IXON, Transport Gaillard, Skeed, molex, MC Lesigny, EMOTO.COM, Bulles Mra.

La prochaine course aura lieu au Vigeant les 15 & 16 mai prochains.

Merci de votre lecture.

Salutations sportives et amicales.

Cédric TANGRE #4 c'est sur www.cedrictangre.com.matsoft.fr



Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Google Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Digg Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ...à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... (D.R.)
FSBK Nogaro, Cédric TANGRE, ça revient ... (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • FSBK Clément Marmont ne trouve pas ses règlages chassis

  • FSBK, Etienne Masson en constante progression

  • Freddy Foray #78, reste combatif après le FSBK Nogaro

  • Bilan mitigé mais encourageant pour Clément Dunikowski au FSBK de Nogaro

  • Randy Pagaud, belle deuxième place au FSBK Nogaro

Plus de news »

Publicité