x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 05.04.10 | 10:41 ESPRIT-RACING.COM | 05.04.10 | 10:41


Nous voilà de retour, non sans un grand plaisir, sur les paddocks du Championnat de France Superbike pour une nouvelle saison. Je fonde beaucoup d’espoir pour cette saison, en effet nous avons beaucoup travaillé sur la moto, et une nouvelle organisation du team avec un responsable acquisition de donnée prénommé Remi qui relèvera les données et les analysera afin d’optimiser les réglages de la moto, Fabien (un ancien pilote très véloce) qui sera présent pour m’observer et me conseiller sur la piste.



Malheureusement, un accrochage lors des derniers essais avec un pilote en proie à un problème de freins, m’a fait une luxation de l’épaule gauche. Déjà en difficulté avec mon genou gauche, j’espère que je saurai surmonter ce handicap physique…


Vendredi : Les essais,
Ce Vendredi, je roule avec des pneus d’endurance qui ont une très bonne durée de vie et qui me permettent tout de même de bien régler la moto.
Les essais se déroulent plutôt bien, je repars sur les bases de mon roulage d’il y a 10 jours. L’épaule reste douloureuse, je la sens « bouger » en sortie de virage mais ce n’est pas trop dérangeant.
Je réalise des chronos raisonnables puisque je termine la journée en 1’25’’8, ce qui n’est pas si mal avec ces pneus là.


Samedi : La qualification,
Le matin, la séance n’est plus qualificative comme l’an dernier, c’est donc une séance libre de plus, ainsi tout se jouera l’après midi… Nous continuons à progresser sur la mise au point de la moto, et vers la fin de séance je passe enfin un pneu neuf avec une gomme de course… Je suis immédiatement rassuré et prends la 8ème position de cette séance libre en 1’24’’8, en ayant effectué à peine 2 tours, afin de l’économiser pour l’après midi...

Pour la séance qualif’ c’est une grosse déception pour moi. Après tant de travail cet hiver, tant d'investissements pour arriver au top à cette première course, tout cela tombe à terre, comme moi, lors du 2nd tour de cette unique séance qualif.

Effectivement, certainement en raison d'une température froide, d'un vent soutenu et d'un premier tour un peu lent, j'ai perdu brutalement l'avant de ma moto dans le virage du camion sans réellement comprendre ce qui m'arrivait. Par chance la moto d'un pilote qui a commis la même erreur que moi, fuse à peine à 20cm de mes pieds à plus de 100km/h...

Cette chute arrivée au tout début de la séance qualif' m'oblige à m'élancer demain de la 6ème ligne en 22ème position. Car oui cette année le règlement change, et la séance du samedi matin n'est plus une séance qualificative...

Demain ce sera forcément peu évident, d’autant plus que je me suis créé une douleur au coude…gauche. Mais je ne perds pas espoir, il y a pleins de places à gagner...


Dimanche, Course 1  : La moto a pas mal souffert, et grâce aux prêts de Damien Saulnier et Cyril Brivet et à l’efficacité de mon mécano Mathieu je pourrais prendre le départ des courses…
Pour la première manche, les conditions sont tout à fait ce que je redoutais : Une piste séchante, un choix difficile à faire : Slick, pluie ou mixte ? Eh bien je n’ai pas prévu de mixtes… pas de bol c’était je pense le choix le plus approprié…

Alors je me décide pour un pneu pluie à l’avant et slick à l’arrière… Un choix un peu bâtard qui ne m’aide pas à récupérer la confiance perdue ces derniers temps.
En fait j’ai peur…  Je me sens un peu comme un lion en cage…

…Une cage dont les barreaux fictifs sortent de mon imagination… Le lion blessé que je suis s’approche prudemment des limites de cette cage virtuelle. Mais plus je m’approche, plus les barreaux brillent… Tout autour l’obscurité règne, c’est le masque qui m’est imposé par ma confiance… Ainsi je n’ose pas prendre de l’élan et franchir ces barreaux comme si ce n’était qu’une illusion… trop peur que dans cette obscurité entourant ma cage, un piège me guette et que je ne puisse le discerner.
J’essaie tout de même de m’approcher encore de ces barreaux, mais ils redoublent de luminosité. Je fais un pas en arrière, les barreaux se rapprochent… Boitillant,  je recule encore… Autour de moi l’étau se resserre, je m’allonge, ferme les yeux et attends de m’endormir…
Quand le lion s’endort enfin, la réalité reprend sa place. Celle-ci est dure à digérer, 20ème loin… Très loin…


Course 2 : Le soleil est de retour et j’ai bon espoir de mieux figurer malgré un moral ébranlé. Je réalise un très bon départ de la 22ème position et me retrouve très vite aux alentours de la 15ème place. Mais après 4 tours, alors que je commence à peine à prendre mon rythme, des gouttes tombent d’un pauvre nuage esseulé au milieu de ciel… Un pilote chute et la course est arrêtée…
Re-départ d’une course qui ne durera que 12 tours. Je prends de nouveau un bon départ, mais ce coup-ci je suis gêné au 1er virage. A la fin du tour je suis 13ème. Je double 2 concurrents en 3 tours. Mais je n’arrive pas à rouler dans les mêmes chronos que la veille… Je ne parviens pas à faire mieux que 1’25’’2… Même si en fin de course je remonte sur deux pilotes, ce sera loin d’être suffisant et je termine donc à cette 11ème place décevante. Au cumul' des deux manches (avant et après le drapeau rouge), je suis 12ème.

Conclusion : Inutile de déblatérer sur les raisons de cet échec cuisant, vous avez lu le compte rendu…
Maintenant pour moi je vais me concentrer sur un autre objectif vital pour moi : la semaine prochaine je passe l’agrégation de Génie Mécanique, un concours qui demande beaucoup d’investissements et où seulement 15 personnes seront récompensées…

Ainsi juste ces quelques mots en guise de conclusion : le lion est blessé, beaucoup blessé... Mais il n’est pas mort.

Un grand merci à toute l'équipe qui s'est démenée pour préparer toutes les motos à temps et surtout réparer mes bêtises : Matthieu, Rémi, Fabien, Sébastien, Mouss, François, mon papa, Delphine, Ornella, Robin, Badis et tous nos partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI FRANCE, DUNLOP, YACCO, MCT distribution, YOSHIMURA, BIHR, EMC 37, AFAM, SPORT BIKE TRAINING, JMF menuiserie, SHoei, IXON, Transport Gaillard, MC Lesigny, EMOTO.COM, SKEED, Bulles Mra.


Cédric Tangre #4



Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Google Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Digg Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouvertureà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture (D.R.)
FSBK Ledenon, Cédric Tangre à la peine pour l'ouverture (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité