x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 04.05.10 | 20:26 ESPRIT-RACING.COM | 04.05.10 | 20:26


Pour ma première participation à une course du championnat de France de Superbike 2010, je dois bien avouer que les choses ne se sont pas déroulées de la manière la plus facile. Après les 24 heures du Mans, je n’ai pas eu le temps de remonter entièrement la YAMAHA R1 2009 que me prête Michel GARNIER.


Donc pour ne pas manquer une nouvelle manche du championnat, il a fallu trouver une solution alternative. Thomas mon mécanicien avait racheté une de mes YAMAHA R1 2009. Il a très gentiment accepté de me prêter sa moto pour cette épreuve de NOGARO. Bien évidemment, ce changement de dernière minute ne nous a pas permis de modifier cette moto 100% stock.

Les essais du vendredi se déroulent sous la pluie et dans ces conditions je décide de ne prendre aucun risque et j'effectue seulement quelques tours de piste histoire de reprendre mes marques d'autant plus que le beau temps était annoncé pour le week-end.

Les premiers essais du samedi se sont déroulés sous un beau soleil et une température clémente. J’aurais dû recevoir une fourche préparée par Öhlins directement à Nogaro, mais le nuage volcanique Islandais n’a pas permis de garantir le délai de livraison. C’est donc avec une fourche 100% d’origine que je me suis élancé. Malgré différents réglages, la moto est restée difficile à piloter et beaucoup trop souple de l’avant.

A l’issue de la séance je suis en 17ème position avec un chrono très modeste de 1’33’’530.

Lors de la séance d’essais qualificatifs, je n’arrive pas à améliorer mes réglages de suspension. Le manque de roulage y est certainement aussi pour quelque chose en ce début de saison tardif. J’ai du mal à trouver un bon feeling et dans un ultime effort, je réussi à décrocher le 20ème temps en 1’32’’962, synonyme de qualification pour la Superpole.

Les choses deviennent sérieuses à l’entrée de la Superpole. Il faut hausser le rythme si je veux espérer figurer parmi les 8 pilotes de la seconde séance. Très vite mes problèmes de suspension s’aggravent et la fourche descend en butée quasiment à tous les freinages, ce qui occasionne des dribbles importants de l’arrière. Malgré tous mes efforts je ne peux faire mieux que le 20ème temps en 1’32’’815. Je ne suis donc pas qualifié pour la dernière séance et je ne partirai qu’à la 20ème place sur la grille de départ.

Pour le Warm-up du dimanche matin, les problèmes de fourche sont toujours présents. Heureusement, je m’entends bien avec Anthony DOS SANTOS qui accepte très généreusement de me prêter une fourche équipée de ressorts Öhlins. En moins d’une heure, avec l’aide de Thomas, nous changeons la fourche et attendons avec impatience le début de la première manche.En course 1, je fais un bon départ et je pointe rapidement a la 16ème place, en bagarre avec les YAMAHA de Kenny FORAY (GMT94) et d'Anthony DOS SANTOS. Malgré le changement de fourche, nous n'avons pas eu le temps d'y apporter de réglages et sur un freinage violent, j'arrive en butée de suspension et je ne peux éviter un "tout droit" a l'entré de "l'escargot".

Après avoir perdu près de 40 secondes, je remonte sur 7 concurrents pour terminer à la 21ème place, avec un meilleur tour en course de 1’31’’954.

Le scénario de la course 2 semble identique. Là encore je réussi un bon départ et je remonte sur Anthony DOS SANTOS. Je tente plusieurs attaques, mais je me fais 2 grosses frayeurs avec un dribble très violent de l'arrière qui manque de m'éjecter de la moto. La mort dans l'âme, je décide de réduire le rythme, hésitant même à rentrer au stand car cela devenait très dangereux. Je reste tout de même en bagarre avec Patrick PIOT (APRILIA) que je réussi a dépasser dans la dernière ligne droite du dernier tour pour terminer dans les points a la 13ème place. Mon meilleur tour en course dans cette manche est de 1’31’’820.

Je souhaite dire un grand merci à Anthony DOS SANTOS pour son aide si précieuse. J’espère être en mesure de me présenter au Vigeant avec une moto parfaitement préparée et ainsi pouvoir me bagarrer dans le Top 10.

Je remercie également l’ensemble de mes partenaires pour leur soutien et leurs encouragements, en particulier, Michel GARNIER, YAMAHA, MOTO PERFORMANCES, PIRELLI, SPIDI, MOTUL, MKPS, SHOEI, FRANCE EQUIPEMENT, DAYTONA 2000, SINIBALDI, SP INGENIERIE, David WARLET, TEXTO, CARECO, MEDIAIDEA TECHNOLOGIES et le RACING MOTO CLUB 25.


A suivre ...

Julien Millet #25 c'est sur www.julien-millet.fr



Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Google Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Digg Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Milletà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet (D.R.)
FSBK 2010, Nogaro reprise difficile pour Julien Millet (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • FSBK Supersport - Anthony Loiseau est insatisfait mais garde la pêche !

  • FSBK Nogaro : week-end difficile pour Alexandre Perrault

  • BRT : Week End en dents de scie

  • Le Coutelle Junior Team en constante progression !

  • 4 podiums en 4 courses de FSBK pour Grégory Leblanc

Plus de news »

Publicité