x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 24.04.09 | 20:54 ESPRIT-RACING.COM | 24.04.09 | 20:54


Doni Tata Pradita sur sa Yamaha R6 a utilisé la première séance d’essais libres pour apprendre le circuit d’Assen et les réglages nécessaires pour cette course du mondial Supersport.



Alors que la plupart des pilotes connaissaient la piste dans cette catégorie, le jeune pilote indonésien effectuait son apprentissage. Il réalisait le 29ème temps de la séance, mais progressera à coup sûr demain samedi.

C’est l’Espagnol Joan Lascorz sur sa Kawasaki qui était le plus rapide, devant les deux Yamaha de Cal Crutchlow et de Michele Pirro. Suivait ensuite la mieux placée des Honda, pilotée par Eugene Laverty, avec derrière elle la Triumph Daytona de Garry McCoy.

Doni Tata Pradita : «Je ne suis pas content de ce résultat. Ce n’est pas vraiment bon. Le circuit me pose des problèmes, je suis très lent dans certains virages.
J’avais les mêmes problèmes l’année dernière en 250 dans les courbes rapides de la fin du circuit et dans la chicane où je perdais environ 3 secondes. J’ai essayé de réaliser un bon temps au tour mais chaque tour était identique. J’ai discuté avec mon coach Steve Martin et je suis certain d’être plus rapide demain. Il nous faut également trouver un bon réglage pour la suspension. »

Martial Garcia, team-manager : “Ce fut une séance laborieuse pour Doni qui découvre en même dans cette catégorie le circuit et les réglages appropriés pour sa moto. »


24 Heures du Mans : Bravo au Y.A.R.T.

Félicitations au Yamaha Austria Racing Team dirigé par Mandy Kaintz pour la victoire aux 24 Heures du Mans de Steve Martin, Gwen Giabbani et Igor Jerman. MG Compétition est fier d’avoir contribué à cette superbe performance en fournissant à cette équipe le moteur de la Yamaha R1 victorieuse, ainsi que l’assistance technique assurée par l’ingénieur Ludovic Reigner. Un bravo particulier est adressé à Steve Martin par toute le Team YZF Yamaha, et en particulier par Doni Tata Pradita dont Steve est le coach sur les circuits du mondial Supersport.


Assen et le Circuit van Drenthe

C’est un circuit très intéressant et rapide qui comporte de beaux enchaînements très homogènes entre les virages à gauche et à droite.
Il peut y pleuvoir souvent, mais il y a du grip même quand il pleut. Le Circuit van Drenthe est situé à 2 km au Sud de la ville d’Assen et à 110 km au Nord-est d’Amsterdam. Sa position géographique relativement proche du Royaume-Uni permet chaque année à de nombreux fans britanniques de venir assister à la manche néerlandaise du Championnat du Monde Superbike.
C’est en 1925 que fut organisé le premier Dutch TT, renouvelé chaque année depuis à l’exception des deux Guerres Mondiales. Le circuit actuel est utilisé essentiellement pour les compétitions motocyclistes, seules quelques épreuves automobiles s’y déroulant chaque année.


Cette piste offre une bonne adhérence. Le drainage est excellent et les traces d’eau résiduelles sont minimes. C’est un gros avantage en cas d’intempérie. La caractéristique principale d’Assen est la présence de nombreuses enfilades.
Cette piste a toujours mis en valeur les pilotes de grand talent. La combinaison des virages successifs pose en effet des problèmes difficiles à résoudre au niveau des trajectoires. C’est pourquoi les pilotes qui découvrent pour la première fois ce circuit ont logiquement besoin d’un certain temps d’adaptation.
Très souvent, la course se joue dans la chicane qui précède la ligne d’arrivée lors du dernier tour. C’est l’endroit où un pilote peut réussir à s’imposer grâce à un freinage plus incisif. Tout se joue alors sur le fil du rasoir et il faut faire preuve d’un grand sens de l’équilibre pour éviter l’accrochage ou la chute.


Il existe très peu d'autres circuits ayant un revêtement aussi adhérant que celui d’Assen, surtout par temps de pluie. Sur le sec, les pilotes ont tendance à prendre de plus en plus confiance.
Les pilotes qui ont l'habitude de faire glisser leur pneu arrière souffrent parfois à Assen, car il leur est difficile de le faire glisser. Il faut avoir un style très fluide et coulé. Sur une Superbike, l'autre gros problème, c'est de garder l'avant en contact avec la piste.
L'avant a tendance à se lever à l'accélération en sortie de virage. Un des passages les plus délicats est l'enchaînement rapide droite-gauche, juste avant la dernière chicane. La vitesse est telle, à cet endroit-là, que les pilotes ont du mal à balancer la machine de droite à gauche, surtout quand il y a du vent.


Résultats de la première séance d’essais libres :

1 26 Lascorz J. (ESP) Kawasaki ZX-6R 1'41.650
2 35 Crutchlow C. (GBR) Yamaha YZF R6 1'41.869
3 51 Pirro M. (ITA) Yamaha YZF R6 1'42.081
4 50 Laverty E. (IRL) Honda CBR600RR 1'42.164
5 24 McCoy G. (AUS) Triumph Daytona 675 1'42.168
6 13 West A. (AUS) Honda CBR600RR 1'42.427
7 54 Sofuoglu K. (TUR) Honda CBR600RR 1'42.428
8 77 Veneman B. (NED) Suzuki GSX-R600 1'42.490
9 1 Pitt A. (AUS) Honda CBR600RR 1'42.655
10 8 Aitchison M. (AUS) Honda CBR600RR 1'42.659
11 99 Foret F. (FRA) Yamaha YZF R6 1'42.688
12 14 Lagrive M. (FRA) Honda CBR600RR 1'42.738
13 69 Nannelli G. (ITA) Triumph Daytona 675 1'43.021
14 117 Praia M. (POR) Honda CBR600RR 1'43.032
15 127 Harms R. (DEN) Honda CBR600RR 1'43.090
16 105 Vizziello G. (ITA) Honda CBR600RR 1'43.324
17 21 Fujiwara K. (JPN) Kawasaki ZX-6R 1'43.390
18 53 Polita A. (ITA) Suzuki GSX-R600 1'43.507
19 55 Roccoli M. (ITA) Honda CBR600RR 1'43.545
20 96 Smrz M. (CZE) Triumph Daytona 675 1'43.766
21 28 Vos A. (NED) Honda CBR600RR 1'44.105
22 30 Günther J. (GER) Honda CBR600RR 1'44.274
23 7 Vostárek P. (CZE) Honda CBR600RR 1'44.705
24 9 Dell'Omo D. (ITA) Honda CBR600RR 1'44.895
25 83 Holland R. (AUS) Honda CBR600RR 1'45.087
26 94 Van Nieuwenhuizen M. (NED) Honda CBR600RR 1'45.536
27 57 Bos K. (NED) Yamaha YZF R6 1'45.830
28 32 Lai F. (ITA) Honda CBR600RR 1'46.008
29 5 Pradita T. (INA) Yamaha YZF R6 1'46.010
30 88 Guerra Y. (ESP) Yamaha YZF R6 1'46.280
31 27 Van Poppel T. (NED) Yamaha YZF R6 1'46.579


Championnat du Monde :

1- Crutchlow / Sofuoglu, 54 points
3. Laverty / Pitt / West, 43
6. Lagrive, 25
7. Aitchison, 24
8. Pirro, 18
9. Roccoli / Veneman, 17


Statistiques Assen Supersport

Record des essais (2008) : 1’40.895 Broc Parkes (Yamaha) 162,530 km/h

Record du tour (meilleur temps en course en 2007) : 1’42.096 Kenan Sofuoglu (Honda) 160,610 km/h

Résultats course 2008 : 1- Andrew Pitt (Honda), 2- Jonathan Rea (Honda), 3 Joan Lascorz (Honda), 4- Fabien Foret (Yamaha), 5- Broc Parkes (Yamaha)


5ème manche du Championnat du Monde Supersport à Monza (Italie) le 10 mai 2009



Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Google Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Digg Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythiqueà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - WSPS - Team YZF Yamaha, Découverte d’un circuit mythique à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Doni Tata Pradita sur sa Yamaha R6 (D.R.)
Doni Tata Pradita sur sa Yamaha R6 (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité