x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 25.05.09 | 21:48 ESPRIT-RACING.COM | 25.05.09 | 21:48


Alors que le Grand Prix de France de Motocross approche à grand pas, les ultimes préparatifs battent leur plein sur le circuit Raymond Demy qui accueillera les 6 et 7 juin prochains la huitième épreuve du Championnat du Monde 2009. Et si les hommes engagés dans les catégories MX1 (450cc 4 temps) et MX2 (250cc 4 temps) ont encore le GP d’Angleterre à leur programme le week-end prochain, les filles sont elles ‘au repos’ jusqu’au GP de France. On est donc assuré de voir au moins un(e) tricolore arriver en Mayenne aux commandes d’un championnat, puisque Livia Lancelot mène la danse dans cette catégorie féminine.



Seconde campagne Mondiale

Ce n’est guère que la seconde édition de ce championnat du Monde féminin à laquelle nous assistons cette année, puisque cette catégorie n’a obtenue le label mondial que l’an dernier, après trois éditions de la Coupe du Monde féminine.
Le succès remporté par cette Coupe a poussé la Fédération Internationale à mettre les femmes au même niveau que les hommes, même si pour des raisons essentiellement économiques les filles ne disputent que sept épreuves (Bulgarie, Portugal, Espagne, France, Allemagne, Suède et Pays Bas) contre quinze pour les hommes. Se disputant sur deux manches (une le samedi en fin de journée et une le samedi en fin de matinée) de vingt minutes plus deux tours, cette compétition remporte un grand succès côté participants comme côté public. Qui n’a jamais assisté à une telle épreuve sera d’ailleurs bien surpris de voir à l’ouvrage ces jeunes filles (d’une moyenne d’âge de 19 ans), qu’aucun obstacle ne rebute et dont le style n’a, tout du moins pour les meilleures d’entre elles, rien n’a envier à celui des hommes.


Livia Lancelot aux commandes

Première femme à avoir remporté le titre Mondial, Livia Lancelot arrivera en Mayenne aux commandes du championnat, avec la plaque rouge de leader sur sa Kawasaki 250 du team KRT officiel. Sur le podium des trois éditions de la Coupe du Monde, la jeune Parisienne âgée de 21 ans n’a pas laissé passer sa chance l’an dernier, s’imposant à l’Allemande Steffie Laier qui est depuis toujours sa principale rivale. Comme la frêle Larissa Papenmeier (troisième du championnat) enrôlée par le team officiel Teka Suzuki, Steffie et Livia ont-elles aussi un statut de pilotes ‘officielles’ confirmant l’intérêt grandissant pour cette catégorie. Intégrée au team KTM Steffie bénéficie de coachs de luxe en la personne d’Harry et Stefan Everts, alors que Livia a pour équipier Sébastien Pourcel et comme coach Roger Pourcel. Les deux rivales sont les femmes à battre dans cette catégorie, aucune rivale n’ayant en ce début de saison pu rivaliser avec elles. Et si Livia reste le porte flambeau du cross féminin Français, il faudra surveiller de près la jeune Justine Charroux (16 ans) qui sur sa petite 125 Yamaha gravit rapidement les échelons comme l’atteste sa onzième place en première manche Espagnole.


Egalité parfaite

Avec trois victoires de manches pour chacune d’elles, Livia et Steffie sont à égalité de ce côté-là, même si au championnat la Française a quelques longueurs d’avance (seize) suite notamment à la disqualification au Portugal de l’Allemande qui après avoir chuté en première manche à demandée l’aide d’un spectateur pour pouvoir repartir. Vainqueur des GP de Bulgarie puis du Portugal, Livia a du céder la victoire à Steffie en Espagne après avoir chuté lors de la première manche. ‘ Ma moto ne marchait pas correctement et j’ai pris un mauvais départ, avant de chuter sur une botte de paille alors que j’étais quatrième. La chute a été violente mais j’ai eu la chance de ne pas me blesser et de ne pas endommager la moto, terminant la course cinquième. Les mécaniciens ont travaillé tard samedi soir pour trouver ce qui n’allait pas, et pour la seconde manche dimanche tout a été mieux ; je suis partie dans le groupe de tête, j’ai rapidement doublée Laier et ensuite le plus difficile a été de se faufiler au milieu des attardées. J’ai réussi à ne pas perdre trop de temps, et comme promis j’ai offert au team une troisième victoire de manche en l’espace de trois courses,’ confiait-elle au soir du GP d’Espagne. Livia arrivera donc à Ernée dans les meilleures conditions, avec l’espoir de s’imposer devant son public. ‘L’an dernier à St Jean d’Angely je suis passée à côté de mon GP national, y perdant la plaque de leader du mondial. Cette année j’arriverais dans d’autres dispositions, car avec mon entourage nous travaillons beaucoup le mental qui était jusque là mon point faible. Rouler devant son public et ses fans est toujours un grand moment, et j’espère bien pouvoir offrir au public d’Ernée une nouvelle victoire.’


Réservez vos places !

Rappelons au public qu’il est encore possible de réserver ses places à l’avance, par correspondance (MC Ernée, 19 Avenue Carnot, 53500 Ernée) ou sur le site internet du club (www.motoclubernee.com). Une réduction d’une valeur de 10€ par personne – correspondant à l’entrée au paddock pendant tout le week-end – vous sera offerte, sachant qu’il sera bien sûr possible d’acheter ses billets sur place le 6 ou le 7 juin. Il vous en coutera alors 50€ (adultes) et 25€ (14-17 ans) pour le week-end, 35€ (adultes) et 20€ (14-17 ans) pour la journée du dimanche, l’entrée étant gratuite pour les moins de 14 ans. Outre les multiples séances d’essais du samedi et les six manches du GP (deux chez les filles, deux en MX2 et deux en MX1) un show freestyle est également au programme, tout comme un concert qui se tiendra le samedi soir à proximité du circuit. N’hésitez pas à visiter le site du club (www.motoclubernee.com) pour tout savoir du programme de ce GP de France 2009.


Le classement provisoire du Mondial Féminin avant Ernée :

1. Livia Lancelot (FRA, Kawasaki), 135 pts
2. Steffie Laier (ALL, KTM), 119
3. Larissa Papenmeier (ALL, Suzuki), 106
4. Maria Franke (ALL, Kawasaki), 103
5. Elin Mann (SUE, KTM), 99
6. Nathalie Kayne (IRL, Suzuki), 87
7. Marianne Venstraa (PB, Suzuki), 82
8. Ashley Fiolek (USA, Honda), 80
9. Elien De Winter (BEL, Honda), 65
10. Marielle De Mol (PB, KTM), 59
21. Justine Charroux (FRA, Yamaha), 20


MediaCross




Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Google Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Digg Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Fémininà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - MXGP - Livia Lancelot aux commandes du Mondial Féminin à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Livia Lancelot (MediaCross)
Livia Lancelot (MediaCross)
  • Dans la même catégorie

  • Ernée retrouve le Mondial de Motocross

  • Marvin Musquin et NGS en tête du Mondial MX2

  • Troisième podium consécutif pour Livia Lancelot, top ten pour Gareth Swanepoel

  • Steven Frossard à deux reprises dans le top six

  • Marvin Musquin et le team NGS en tête du Mondial MX2 !

Plus de news »

Publicité