x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 17.04.09 | 22:31 ESPRIT-RACING.COM | 17.04.09 | 22:31


Le jeune pilote tricolore de 20 ans raconte comment il a obtenu le premier podium de sa carrière, lors de l'épreuve inaugurale de la saison au Qatar en GP 250.


Bonjour Jules, te voilà de retour du grand Prix du Qatar, un weekend fantastique en tout point.
Bonjour à tous, en effet un weekend incroyable, de bonne augure pour la suite de la saison.

Tu as commencé le weekend avec un petite déception...
En quelque sorte : les essais se sont pas mal passés, mais après Jerez et ma troisième position finale, il est difficile de se contenter de ce classement.
La séance d'essai qualif a bien débutée, j'étais dans les 4 premiers les 45 premières minutes. Par contre, le dernier quart d'heure de qualif a été un peu raté, 13 ème temps, 1,4 seconde de la pôle ( ce qui est relativement peu ) mais une impossibilité de descendre en dessous.
Nous avons beaucoup travaillé entre les essais du samedi et le warm up du dimanche, entre autre en analysant la télémétrie.
Ce travail a été efficace et payant, puisque j'étais déjà mieux lors du Warm Up dimanche.

Des conditions de course un peu particulière s'annonçaient pour la suite !
Oui, nous étions dans l'expectative pour la course. Les conditions météo étaient dantesques et nous ne savions pas si la course allait se dérouler ou non. C'est assez dingue qu'une course soit annulée à cause de la pluie dans le désert ! Finalement, le départ a été annoncé et c'est tant mieux, aux vues du déroulement de la course.

Un départ assez spécial avec une anecdote qu'on gardera tous en mémoire...
Oui ! Phlippe Monneret commence à m'interviewer quand un soucis technique au niveau du mirco fait qu'on s'entend dans tout le circuit, avec quelques larsens en prime ! Impossible de faire l'interview et un fou rire qui nous prend tous les deux. Un bon moment de détente.

Arrive le départ, commente nous ce Grand Prix et son déroulement.
Lors du tour de chauffe, j'ai vu que la piste était sèche, hormis quelques traces d'humidité dans les cassures rapides. Ces traces avaient disparues lors du premier tour mais la piste restait piégeuse à cause de la température et des averses précédentes.
Je prends un départ moyen, je fais un wheeling, je perds un peu de temps et je suis aux alentours de la 15ème place au bout de la ligne droite.
J'avais dans le groupe devant moi moi Pasini que je voyais en difficultés, je me suis placé derrière lui en me disant qu'une porte pouvait s'ouvrir. Et effectivement... il chute, je peux en profiter.
Et j'ai commencé à doubler, je pilotais de façon incisive, avec quelques risques vu les conditions de piste glissantes. Je finis 6 à la fin du premier tour.
Je me sentais bien sur la moto, j'ai continué de pousser et je double encore des concurrents.
( ndlr : Jules était 6 au 1er tour, 4 au 2ème tour, 3 au 3ème tour, puis 1er au tour 4 ).
Une fois dans le top 3, je réalise que j'ai une très bonne position. Je me dis qu'il faut aller encore plus loin, piloter et doubler de façon propre. Je dépasse Alex Debon puis Barbera. Je suis en tête du Grand Prix, et ce pendant 4 tours, avec Barbera Derrière moi.
Je suis panneauté uniquement sur Hector, je ne vois donc pas que l'on creuse un écart conséquent avec la suite du peloton. Je continue à forcer le rythme. Je finis par faire quelques petites erreurs, Barbera me double à ce moment là et fait signe de me suivre. Je vois alors mon panneautage sur le concurrent me suivant, avec un écart de plusieurs secondes.Je comprends qu'il veut que l'on conforte cette échappée, sans se gêner. Je me re-concentre un maximum de façon à ne pas faire d'erreur et à ne pas le lâcher. Je manque un peu de vitesse de pointe ( ndlr : presque 10 km/h, Jules a seulement la 10ème vitesse de pointe en course ) et l'écart de 3 dizièmes entre nous deux stagne. Nous arrivons en fin de course et je décide de faire un avant dernier tour le plus propre possible pour voir si je peux revenir sur lui. Finalement l'écart ne se réduit pas et je coupe dans le dernier tour pour finir en deuxième place tranquillement. Si il y avait moyen de rechercher la première place, je l'aurais fait.

Un résultat tout de même très satisfaisant vu les circonstances de courses !
Bien sûr, ça n'était pas facile de piloter lors de ce grand prix. J'ai su prendre les risques nécessaires aux bons moments et gérer la course de façon correcte.
Cette seconde place est une bonne chose, si j'avais eu la possibilité de revenir sur Hector et de gagner j'aurai essayé. Si j'avais été moins bien placé et qu'il avait fallut assurer une moins bonne place, ça aurait alors été mon objectif.

Et après cette fantastique course, les honneurs
Après le passage de la ligne d'arrivée, tout a été très vite. J'ai rêvé quelquefois de fouler le tapis à l'arrivée ( ndlr: le tapis qui accueille les motos et les pilotes en dessous du podium ), et là, c'était bel et bien la réalité.
C'est à ce moment là que j'ai vu que Mike Di Meglio était 3ème, ce qui est super pour le sport moto Français.
Ensuite le podium, puis la remise des trophées. C'était fantastique de voir tout mon team heureux en bas et de profiter de ce grand moment.

Manquait le champagne...
< rires > Et oui, pas d'alcool au Qatar !

Comment se sont passés les jours suivants : famille, amis, sponsors ?
Ma famille est évidemment ravie, dés mon podium, une quarantaine de personne ont débarqués chez mes parents pour fêter ça !
Depuis je reçois beaucoup de messages et de félicitations ( ndlr : plusieurs centaines de mails ) , je remercie tout le monde pour leur soutien et leurs marques d'affection.
Pour ce qui est des sponsors, une réunion était déjà prévue de longue date entre les responsables de mon team et des sponsors éventuels le 16 avril.
Ils m'avaient d'ailleurs dit pendant toute cette semaine : "Jules, fait nous un beau grand prix, c'est super important pour le team".
4 tours en tête, le reste du temps aux avant poste et une deuxième place à la fin, j'ai dit à mon team manager que j'avais fait mon boulot et que maintenant c'était lui qui avait la pression < rires >
J'en profites pour remercier mes partenaires actuels : Dafy Moto, le conseil général de l'Allier, les Bijouterie Langlois et le Moto Club de Montluçon.

Avec un tel de départ de saison, comment s'annonce la suite ?
Chargée ! N'oublions pas que je recommence en 250 cm3, que nous avons à augmenter notre connaissance de cette nouvelle moto et que ce weekend fantastique sera accompagné d'autres courses beaucoup moins faciles.
L'objectif est simple à décrire mais difficile à réaliser ; nous devons travailler comme nous l'avons fait : tranquillement et calmement. Trouver de bons réglages lors de chaque weekend pour faire de bonnes qualifications et une bonne course, sans chutes.
Dés lors, l'objectif meilleur privé / top dix à chaque grand prix est possible. Et bien entendu, pourquoi ne pas refaire quelques coups comme celui-ci quand la moto et les conditions sont réunies !
Je suis un pilote, je veux gagner des grand prix et devenir champion du monde. Les marches se franchissent l'une après l'autre, ce weekend a été pour moi le franchissement de l'une d'elle.

Un dernier mot sur ta main
Je n'ai plus mal, la fracture est consolidée mais il y a eu un décalement de l'os. ça ne me gène pas et on vera ça plus tard, le cas échéant.

Merci pour cette interview, tu repars mardi pour le Japon, bon courage !
Merci, je vous dis tous à très bientôt, rendez-vous au pays du soleil levant !

Loïc Fourdachon pour julescluzel.com

Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Google Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Digg Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar !à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - GP - Fantastique week end pour Jules Cluzel au Qatar ! à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Jules Cluzel - Team Matteoni (DR)
Jules Cluzel - Team Matteoni (DR)
  • Dans la même catégorie

  • Randy de Puniet termine 10e au Qatar

  • Randy de Puniet 7ème temps des qualifications au Qatar

  • Randy de Puniet démarre sa saison 2009 au Qatar

  • Honda LCR : Coup de Projecteur sur la première course de la saison

  • Honda LCR : La saison 2009 est Lancée !

Plus de news »

Publicité