Doublé Pour Haga !
Superbe weekend pour Yamaha !


Noriyuki Haga - DR
Noriyuki Haga Photo : DR


Carton plein pour Haga !


Noriyuki Haga (Yamaha Motor Italie) n'est vraiment pas un garçon comme les autres. Quinze jours à peine après s'être fracturé la clavicule lors des essais à Salt Lake City la veille de la course, course qu'il a d'ailleurs disputé, le pilote Yamaha marque les esprits du paddock Superbike en remportant le doublé au Nurburgring. Cinquième double victoire de la carrière du Japonais qui inscrit en Allemagne son trentième succès en Superbike depuis 1997. Cette troisième et quatrième victoire du Japonais cette saison lui permet de rester dans la course au titre. Un véritable exploit quand on sait que l'os de sa clavicule droite fracturé en quatre morceaux a reçu une plaque et huit vis il y a à peine plus de treize jours. Ce double succès lui permet de rester à 55 points du leader au championnat Troy Bayliss (Ducati Xerox).

Un Troy Bayliss qui n'aura pas réussi à monter deux fois sur le podium ce week-end. En première course, il doit céder face à Haga. L'Australien va commettre deux petites fautes durant ce duel au couteau qui lui coûte la victoire finale. Il se contente de la deuxième place. Dans la seconde course, l'Australien ne parvient pas à suivre le rythme imposé par les deux Yamaha décidément très rapides ce week-end en Allemagne. Troy Corser (Yamaha Motor Italia) et son compagnon d'écurie Haga vont se livrer à un duel sans merci jusqu'au moment où la pluie va venir perturber les débats et obliger les commissaires à brandir le drapeau rouge cinq tours avant la fin.

A domicile, l'Allemand Max Neukirchner (Suzuki Alstare) qualifié la veille en pole position n'a pas démérité. Il termine par deux fois à la troisième place. Un résultat qui lui permet de reprendre dix point au classement général provisoire à Carlos Checa (Hannspree Ten Kate Honda) pour n'être plus qu'à douze points de l'Espagnol.
Carlos Checa n'a guère brillé ce week-end. L'officiel Honda s'est retrouvé dans la position de limiter les dégâts en course. Il termine par deux fois à la cinquième place et permet à Troy Bayliss de reprendre un peu d'air au classement du championnat du monde sans que le duel annoncé entre les deux hommes n'ait eu lieu.

Déception dans le clan Français, à la fois pour Régis Laconi (Kawasaki PSG-1) qui n'a pu faire mieux qu'une dixième place lors de la seconde course, mais qui reste optimiste pour la suite au regard des progrès du châssis de sa moto. Déception aussi pour Sébastien Gimbert (Yamaha France Ipone GMT 94) dont les deux courses n'ont pas du tout reflétées les excellents essais du pilote Yamaha, puisqu'il ne parviendra qu'à marquer le point de la quinzième place en première course, échouant en seizième place dans la seconde.


Mondial Supersport

Ce week-end au Nurburgring, Andrew Pitt (Hannspree Ten Kate Honda) a remis les pendules à l'heure pour Honda Ten Kate. Inquiété par la concurrence depuis le début de la saison, le team Honda multiple champion du monde a repris la tête provisoire du championnat, grâce à la très belle victoire de l'Australien. Tout avait pourtant bien commencé pour Broc Parkes (Yamaha World Supersport). UItra-dominateur aux essais, le pilote officiel Yamaha a immédiatement pris le commandement de la course. Mais Andrew Pitt en embuscade n'a rien laissé passer. En remportant l'épreuve Allemande, le pilote Ten Kate prend la tête du championnat du monde avec quatre petits point d'avance sur le Français Fabien Foret (Yamaha World Supersport), quatrième de la course. Un résultat plutôt satisfaisant pour le Français qui n'a jamais vraiment été dans le coup lors des essais. Pire, alors que le départ de la course est donné, une chute collective gêne Fabien qui l'oblige à repartir en queue de peloton. Heureusement, le drapeau rouge est hissé et un deuxième départ donné. Un scénario qui profite largement au Français qui va réussir à accrocher le paquet de tête. Tout comme Matthieu Lagrive (Intermoto Czech) auteur d'un excellent début de course. Malheureusement, Robin Harms (Hannspree Stiggy Motorsport Honda) va chuter au bout de la ligne droite à mi-course et entrainer Matthieu dans sa chute. Pitt premier, Joshua Brookes (Hannspree Stiggy Motorsport Honda) deuxième, et Broc Parkes (Yamaha World Supersport) troisième, le classement au championnat du monde est totalement chamboulé. Pitt s'empare du commandement devant Foret et Brookes. Joan Lascorz (Glaner Motocard.com) jusque là leader du championnat, et auteur d'une relative contre-performance au Nurburgring puisqu'il termine la course en douzième position, se retrouve à la cinquième place du général à égalité de point avec Broc Parkes.


Superstock 1000

Deuxième victoire de la saison pour l'Australien Brendan Roberts (Ducati Xerox Junior Team) qui s'impose devant Davide Giugliano (Cruciani Moto Suzuki Italia) et Xavier Simeon (Team Alstare Suzuki). Le pilote Alstare qui n'est encore jamais descendu du podium cette saison, continue d'occuper la tête provisoire du championnat. Désillusion en revanche pour Maxime Berger (Hannspree IDS Ten Kate Honda) une fois de plus largement gêné par une chute collective en début de course. Le pilote Honda, malgré une belle remontée, ne peut faire mieux que septième en course, juste devant un Freddy Foray (Coutelle Junior Team) particulièrement accrocheur. Yoann Tiberio (Team Pedercini) termine la course en dixième position.


Communiqué www.worldsbk.com




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Fred14 - 15/06/2008 20:18:33