Les Courses Finales Sur Le Circuit Paul Armagnac
Les Promosport à Nogaro : Victoires sur le fil !

Quatrième manche des Coupes de France Promosport sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro qui marque le passage du cap de la mi saison. L’ASM Armagnac Bigorre accueille ainsi les pilotes des différentes catégories habituelles ainsi que ceux des Monobikes qui ne participent pas à toutes les manches

FFM
Les courses :
Les Junior Cup ouvrent le bal des finales. Leurs courses sont toujours très disputées avec de très nombreux dépassements. Le premier tour est marqué par le bon départ de Pons et Darre qui évoluent à domicile mais aussi par une chute impliquant trois pilotes : Jordan Lévy, Guillaume Montessuit et Mickael Chartier.

L’endroit de la chute permet aux secours d’intervenir sans avoir besoin de neutraliser la course. Morgan Dalbis et Jonathan Martinez se mêlent à la bagarre pour la victoire. A mi course, Dalbis prend même les commandes mais chutera dans le dernier tour. Darre prend la tête à ce moment là mais ne peut contenir Pons qui le coiffe sur la ligne d’arrivée pour 0,092 seconde. Jonathan Martinez complète ce premier podium qui termine la journée de samedi sous un timide soleil.


Les Monobikes ouvrent le bal du dimanche sous un petit soleil mais avec seulement 10° de température extérieure et une piste forcement bien fraîche. Tony Pernat part bien avec dans sa roue Jocelyn Henry. Les 12 tours de la course vont donner lieu à une bagarre de tous les instants entre les deux hommes qui bouclent chaque tour avec seulement quelques dixièmes de seconde d’écart. Bon départ également de Fouquet mais il est victime d’une casse moteur dans le 3ème tour alors qu’il était 4è.
Le festival des deux premiers se poursuit jusqu’au bout, mais, à deux virages de l’arrivée, alors qu’il est encore en tête, Tony Pernat part à la faute et laisse la victoire à Jocelyn Henry. Il arrive à reprendre la piste et sauve les points de la deuxième place. Rémi Jourdan finit 3ème.


Les 125cc prennent la piste pour leur première finale. Leurs courses sont toujours très animées et Nogaro de déroge pas à la règle. Les écarts entre les pilotes sont souvent minimes et les dépassements très fréquents. Marius Tabaries et Arnaud Restani vont le confirmer avec un duel de toute beauté. Derrière, si les deux hommes de tête se détachent un peu, la place pour la troisième marche du podium est convoitée par Mathieu Sauve, auteur d’un départ canon – 2è au premier tour-, Laetitia Lefevre et Maxime Cudeville. Sauve puis Lefevre (pendant 4 tours) puis de nouveau Sauve vont mener le groupe de chasse. Lancelot Unissart mal parti arrive à rejoindre ce groupe après 7 tours.

Dans le dernier tour, Tabaries résiste à la pression de Restani et le précède sur la ligne d’arrivée pour 0,068 seconde. Pour la 3ème place, ils sont quatre de front à la sortie du dernier virage et Unissart taxe Sauve pour 0,021 seconde et Lefevre pour 0,08 seconde et monte sur son premier podium de l’année.
Le reste de la matinée est dédiée aux consolantes.

Après le déjeuner, le temps reste couvert et menaçant.

Les Juniors Cup reviennent en piste pour leur seconde manche. Adrien Darre part en tête avec dans sa roue Gabriel Pons et Morgan Dalbis. Dès le 2ème tour, ils creusent un écart et sont poursuivis par un groupe de dix pilotes. Dans ces deux pelotons, la bagarre est rude et le leader change à chaque passage. Deux tours avant l’arrivée, Dalbis chute et laisse les deux locaux s’expliquer pour la victoire.

Le groupe de dix est toujours là et c’est un des benjamins de la catégorie, Hamza Chavant qui se hisse sur le podium. Pons coiffe Darre sur la ligne d’arrivée pour 0,045 seconde.

Au classement provisoire, Pons prend le large avec 162 points devant Darre qui a 142 points et Bastien Chevallereau, 106 points.



La course des 500cc confirme la domination de Florent Manniez. Auteur du meilleur départ, il prend les commandes de la course et les gardera jusqu’au baissé du drapeau à damiers. Il obtient ainsi sa 3ème victoire sur quatre courses. Si Manniez n’a pas trop été inquiété pour le gain de la manche, le reste du podium a été durement disputé. Pilot et Mottet sont les mieux placés pendant 9 tours mais ils vont devoir conjuguer avec la remontée incroyable de Benjamin Boudet qui signe le meilleur tour en course et dont c’est la première course dans la catégorie. Les trois derniers tours vont lui suffire pour se faire un beau cadeau d’anniversaire (il fête ses 17 ans ce dimanche) et prendre la deuxième place pour 0,038 seconde à Julien Pilot.

Au classement provisoire, Manniez reprend la tête avec 75 points à Mery qui était absent ce we, et porte son avance à 10 points. Julien Pilot est 3ème avec 61 points.


Pour leur seconde manche, les Monobikes vont retrouver le duel Tony Pernat, Jocelyn Henry. Au fil des tours les positions changent mais les écarts restent minimes : le plus gros écart est de 0,5 seconde, le plus petit de 0,001 seconde sachant que la plus part du temps ils étaient plus près du minima que du maxima. Contrairement à la première manche, Pernat ne commet pas de fautes et arrive à s’imposer devant Henry.

Benjamin Sichel fait la première moitié de course en 3ème position avant de céder sous la pression de Rémi Jourdan qui finit quand même à presque 29 secondes des leaders.
Au classement provisoire, Henry accentue son avance en tête avec 90 points devant Pernat qui a 71 points et Rémi Jourdan 52 points.


Les 1000cc se présentent sur la grille de départ. Claude Lucas et Peter Polesso entrent presque en même temps dans le premier virage suivis par Lionel Richier. Solide aux commandes de la course, Lucas résiste aux assauts de Richier qui a vite dépassé Polesso mais qui doit aussi contenir Jonathan Hardt qui se fait très menaçant. Au 5ème tour, Hardt passe Richier puis, au tour suivant, se porte en tête. Fabrice Holub et Jérôme Danton sont en embuscade, prêts à sauter sur la moindre occasion. Holub en voit une et passe Lucas puis Richier en l’espace de deux tours.

Au 11ème tours, Claude chute violement et oblige la course à arrêter la course. Comme plus des 3/4 de la course ont été parcouru, il n’y aura pas de second départ et les positions du tour précédent donne le classement final : Hardt, Holub et Richier.

Au classement provisoire, Hardt confirme son leadership avec 74 points devant Lionel Richier qui à 64 points et Peter Polesso qui en a 52.


La seconde finale des 125 Promo promet du grand spectacle au vue de la première effectuée ce matin. Le duel de la première manche entre Restani et Tabaries reprend de plus belle mais avec en plus Mathieu Sauve et Lancelot Unissart dans la mêlée. Ils font presque toute la course en paquet et, à deux tours de l’arrivée, Unissart chute. Sa machine est abîmée et ne peut pas repartir. Sauve, Tabaries et Restani restent compacts. Dans le dernier tour, Restani décroche un peu et Sauve vient contrarier Tabaries qui était en tête depuis le début en le privant de la victoire pour 0,053 seconde.

Au classement provisoire, Sauve reste en tête avec 150 points mais seul puisque Restani accuse 2 points de retard maintenant. Tabaries reste 3ème mais réduit l’écart à 30 points avec Sauve.


Pour clôturer cette journée, la finale des Promo 600 avec un show de David Nivière. Il part en tête et lâche instantanément ses poursuivants en roulant 1,7 seconde plus vite au tour. Ce cavalier seul, véritable démonstration de pilotage, va se solder par une victoire avec plus de 13,5 secondes d’avance sur ses poursuivants.

Pour les autres, les places sur le podium sont très chères. Perrault, Sotter, Chabosseau, Salchaud et Grarre font tout pour rattraper Nivière en étant le mieux placé de ce paquet. Perrault puis Chabosseau puis de nouveau Perrault sont en tête du groupe de chasse.

Dans les derniers mètres, Perrault relâche son effort et Chabosseau en profite pour lui griller la politesse et finir 2ème. La pluie se met à tomber lors de la cérémonie du podium.

Au classement provisoire, après la première moitié de la saison effectuée, Frédéric Chabosseau conserve le leadership devant Sotter qui a 10 points de retard, Alexandre Perrault qui en a 11 et Nivière qui revient à 13 points.


Prochain rendez-vous à Croix en Ternois les 27 & 28 juin prochain



Le service Presse Promosport




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 09/06/2008 11:24:59