Manu Debray Tient Ses Objectifs !
6ème Manche de la Coupe de France Promosport 1000


Manu Debray - DR
Manu Debray Photo : DR


Le week-end dernier se déroulait la sixième manche de la Coupe de France Promosport 2008, sur le mythique circuit du Mans (72). De retour de cette course, je tiens à vous informer de son déroulement.


Jeudi et vendredi : essais libres. Objectif : régler la moto

Dès la première séance, je retrouve mes marques sur cette piste que je connais bien et me porte parmi les pilotes les plus rapides.
Toutefois, je rencontre des soucis de dribble au niveau de l'avant de la moto dans quelques courbes (sorte de tremblement qui tend soit à faire élargir la trajectoire, soit carrément à faire chuter). Je tiens donc à remédier à ce problème avant de rehausser le rythme.

Seulement, nous n'avons que très peu de séances et je n'arriverai à trouver une solution que lors de l'ultime session libre, vendredi après-midi. Entre temps mes adversaires ne m'ont pas attendu et ont pu, eux, continuer à aller de l'avant.


Samedi matin : séance qualificative. Objectif : Top 8

Dans la nuit, la pluie s'est abattue sur le circuit et c'est donc sur une piste humide que se déroule la « qualif ».
Je décide alors de partir dans la roue de mon coéquipier, Jonathan Hardt, afin de me mettre tout de suite dans le bon rythme. J'y parviens alors et, après quelques tours, je le dépasse même. Nous descendons donc les chronos ensemble, lui m'ayant tiré en début de séance, et moi par la suite : du vrai travail d'équipe !

Au final, j'accroche la 5ème place au général (les 87 concurrents étant répartis en deux séries) : satisfaisant dans ces conditions toujours délicates !


Samedi après-midi : course qualificative. Objectif : finir dans les 4 premiers

Une demi-heure avant le départ, une importante averse s'abat à nouveau sur le circuit. La course est alors lancée sur une piste humide mais tendant à sécher. Au départ, ma moto patine et je perds plusieurs places. Je ne boucle le premier tour qu'en 10ème position. J'entame alors une grosse remontée : à la mi-course, je pointe 4ème. Seulement, la piste s'assèche rapidement et je ne parviens pas à rehausser la cadence, gardant un rythme « pluie », tandis que mes poursuivants, eux, sont de plus en plus rapides. Certains me dépassent alors sans que je parvienne à les contrer et je franchirai la ligne d'arrivée en 7ème position, déçu.

Au cumul des deux séries, cela me fera partir de la 13ème place sur la grille de départ de la course finale du lendemain.


Dimanche : la course. Objectif : finir dans les 8 premiers

16h00, les feux rouges s'éteignent et je prends un bon envol. Au premier virage, je fais ma place. Au premier tour, je suis déjà 9ème : j'ai tout de suite accroché le bon paquet et je me sens assez rapide en ce début de course.

Je remonte au classement tour après tour et, à la mi-course, je pointe 6ème.

Seulement, le groupe qui me précède a pris une avance significative et je ne parviendrai pas à le remonter. En revanche, mes poursuivants m'ont en point de mire et forcent pour me revenir dessus. Je vois mes mécaniciens en bord de piste me faire signe que mon avance se réduit, mais je ne parviens pas à rehausser le rythme.
A 3 tours de la fin, un pilote me passe. Je dois riposter immédiatement si je ne veux pas qu'il s'échappe. Mais il manque de chuter juste devant moi et je dois rendre légèrement la main pour l'éviter : trop tard, cela lui permet de prendre l'avance suffisante pour que je ne l'attaque pas.

Au dernier tour, un concurrent me passe à son tour. Cette fois je ne me fais pas avoir et je le redouble aussitôt. J'arrive à le contenir et je passe la ligne d'arrivée en 7ème position, toutefois content de tenir mon objectif.


Bilan

Au final, je suis bien entendu content de ce résultat (le meilleur de la saison), d'autant que j'avais quelque peu stagné avec mes problèmes de réglages durant les essais libres.

En revanche, je me rends compte que je n'arrive pas toujours à rehausser le rythme en course, soit lorsque les conditions de piste s'améliorent, soit lorsque mes concurrents se font plus menaçants. Je pense que cela peut venir du fait que, l'an dernier, je n'ai couru qu'en endurance et j'ai quelque peu perdu le petit grain de folie parfois nécessaire dans une course de vitesse. A cogiter et, surtout, à solutionner !



Prochain rendez-vous, la septième épreuve de la Coupe de France Promosport, les 30 et 31 août, sur le circuit Carole (93), avant le Bol d'Or, les 13 et 14 septembre.



A très bientôt pour des nouvelles de ces événements et, d'ici là, un grand merci à mes partenaires : Honda Europe, Honda Profil à Saint-Mandé, Education Racing Team, le Conseil Général du Loiret, France Equipement, Sologne Karting, Moto Expert Orléans, Souchard Publicité, Six Motion, Mundaka Optic, Clavithèque, Cofob, www.Esprit-Racing.com, Mecatland.



Manu Debray




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Fred14 - 31/07/2008 20:51:46