Bilan De La Fin De Saison De Manu Debray
Coupes de France PromoSport 1000cc


Manu Debray Promosport 1000 Honda CBR - Esprit-Racing
Manu Debray Promosport 1000 Honda CBR Photo : Esprit-Racing


Les dernières semaines ont été, pour moi, relativement chargées, puisque j'ai enchainé trois courses en moins d'un mois : les deux dernières épreuves de la Coupe de France Promosport 1000 et le Bol d'Or. Je tiens donc à vous informer du déroulement de ces courses.

Manu Debray Promosport 1000 Honda CBR
30 et 31 août : septième manche de la Coupe de France Promosport, au circuit Carole (93).

Objectif : Finir dans le Top 5


J'arrive à Carole en n'ayant cessé de progresser et je compte bien continuer dans cette voie sur un tracé que je connais relativement bien.
D'autre part, Emeric Jonchière, pilote orléanais en Championnat d'Europe, est venu me coacher pour m'aider à évoluer sur mon gros point faible : les entrées dans les courbes à gauche.

Ainsi, en essais libres, avec son aide et en faisant avancer les réglages de la moto, j'arrive progressivement à descendre les chronos et à me sentir à l'aise sur la moto. Toutefois, une suspension arrière un peu dure me limite sur certaines portions du circuit.

En qualifications, je cherche à réaliser rapidement un chrono correct afin de ne pas trop user mes pneus. Un temps de 1'04''7 me créditera de la 8ème place, synonyme de première ligne sur la grille de départ de la course qualificative.

En course de qualification, après un départ moyen, je remonte à la 2ème place. Le leader est trop loin pour revenir mais j'essaie de garder l'avantage sur mes poursuivants.
Seulement, à 2 tours de l'arrivée, je me fais écarter par un pilote qui tente un dépassement « viril » et je perds 3 places. Je n'arrive pas à combler l'écart avant la fin de course et je dois terminer 5ème, ce qui me place en 9ème position sur la grille de départ de la course finale du dimanche.

Au départ de la course, je prends un départ correct mais, au premier virage, je me fais percuter par un concurrent et je manque de chuter en étant propulsé dans l'échappatoire. Tous mes espoirs de bien figurer s'envolent alors puisque je repars avant-dernier, soit 27ème. J'entame alors une grosse remontée, le couteau entre les dents. Tour après tour, je dépasse mes adversaires et je termine la course 10ème, loin de mes objectifs, mais toutefois satisfait d'avoir effectué ce retour inespéré dans le top 10.


Bilan : cette remontée confirme que je suis désormais capable, si je n'ai pas d'ennuis, de me battre aux avant-postes, mais il reste à mieux gérer ma course de qualification afin d'être directement bien placé sur la grille de départ pour suivre directement le bon groupe dès le premier virage.
D'autre part, notamment grâce aux conseils d'Emeric, j'ai progressé sur les entrées à gauche, dans lesquelles je garde plus de vitesse. Merci à lui !



20 et 21 septembre : dernières manches de la Coupe de France Promosport 1000, à Lédenon (30).

Objectif : finir parmi les 8 premiers.


Le circuit de Lédenon a la singularité de tourner dans le sens antihoraire ; on y rencontre donc plus de courbes à gauche qu'à droite et c'est pourquoi je sais, en arrivant, que ce sera difficile de faire un gros résultat car j'ai toujours du travail à faire sur ce type de virages.

D'autre part, autre particularité pour cette course : il n'y a pas de course qualificative mais deux finales pour lesquelles la grille de départ est directement établie suite au résultat de la série de qualification.

En essais libres, j'essaie de travailler sur mes vitesses de passage en courbe, tout particulièrement à gauche. En parallèle, je recherche les bons réglages de partie cycle : la moto a considérablement évolué depuis la première course de la saison, qui s'était courue sur ce tracé, et les settings utilisés à cette occasion ne sont plus du tout adaptés !

Le samedi, en qualifications, je suis confiant : la veille, j'ai tourné une seconde plus vite que mon chrono de début d'année.

Seulement, je passe presque toute la session englué dans un paquet et cela m'empêche de réaliser de bons temps au tour. A quelques minutes de la fin de séance, j'arrive à avoir 2 ou 3 tours clairs mais, crispé sur la moto, je ne les mets pas à profit.
Au final, je réalise le même chrono que la veille (alors que j'ai passé des pneus neufs), soit 1'30''1, qui me crédite de la 16ème position sur la grille de départ… je suis passé à côté de cette série de qualification et je risque de le payer en course.

Le dimanche matin, le départ de la première manche est donné, pour 20 tours. Je sais que ce sera dur physiquement pour tout le monde et je compte sur ce facteur pour la fin de course.

Je prends un bon envol mais je n'arrive pas à m'imposer au premier virage. Résultat, je me fais enfermer et dépasser par beaucoup de pilotes. Au premier tour, je suis 22ème… ça va être dur d'aller chercher les points (attribués aux 15 premiers).

Toutefois, je ne panique pas et m'efforce de m'appliquer pour remonter au classement. Je passe les pilotes un à un et me retrouve 15ème à quelques tours de l'arrivée.
Comme prévu, en fin de course, je profite du fait que j'ai su m'économiser physiquement pour remonter encore deux places et terminer en 13ème position. Bien sûr, je ne suis pas satisfait du résultat, mais la remontée est encourageante, d'autant que j'étais en train de rattraper un paquet de 4 pilotes ; il a manqué quelques tours. Revanche en deuxième manche !

L'après-midi, le départ de la dernière course de la saison est donné. Cette fois, je rate complètement mon départ et me retrouve à nouveau 22ème au premier passage !
A nouveau, je commence une grosse remontée. En passant parfois trois pilotes dans le même tour et en jouant à nouveau sur ma résistance à la fatigue (ça a du bon de faire de l'endurance !), je parviens à terminer la course à la 8ème position, soit une remontée de 14 places !

Je suis bien entendu content d'être aussi bien revenu, sur un tracé que je n'affectionne guère, et en ayant au passage amélioré mon temps de qualifications d'une seconde.


Bilan : cette course a montré que j'avais encore progressé sur ma vitesse de passage dans les courbes à gauche, mais ceci surtout dans un climat « course ». Il va falloir désormais travailler sur les qualifications pour réussir à réaliser de bons chronos tout seul, sans lièvre devant moi, ce qui me permettra d'être mieux placé sur la grille et de ne pas avoir à tout miser sur le départ et le premier virage.



Bilan de la saison : Au final, je suis content de ma progression constante tout au long de l'année.
J'ai réussi à me hisser progressivement vers les avant-postes, sans pour autant chuter. J'ai progressé sur un certain nombre de mes points faibles, notamment avec l'aide de l'Education Racing Team, qui m'a intégré à sa structure en courant de saison.
La preuve la plus significative de cette progression à Lédenon : en début d'année, j'y ai fini 20ème, alors que j'y ai terminé 8ème le weekend dernier, en améliorant mon meilleur chrono de 2 secondes entre les deux !

Il reste toutefois de nombreux points sur lesquels j'ai à progresser, mais je compte bien les travailler cet hiver pour arriver affuté dès le début de saison 2009.

Je vous informerai bien entendu de mon évolution durant l'intersaison.

Un grand merci à l'ensemble de mes partenaires : Honda Europe, Honda Profil à Saint-Mandé, Education Racing Team, le Conseil Général du Loiret, l'Université de Technologie de Compiègne, France Equipement, Sologne Karting, Moto Expert Orléans, Souchard Publicité, Six Motion, Mundaka Optic, Clavithèque, Cofob, www.esprit-racing.com , Mecatland.



Sportivement,

Manu DEBRAY #45



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 25/09/2008 16:26:58