David Perret, Bilan D’une Saison Noire
David Perret Motor Sport

Nous connaissons tous les lois des séries, qui ont parfois eu raison de la carrière de pilotes prometteurs ...

David Perret Motor Sport
La saison 2008 aurait pu ressembler à ce scénario pour le pilote angevin David Perret, engagé en championnat d’Espagne Supersport.

La saison avait très mal débuté, à Valence, avec une énorme chute, dont les images ont fait le tour du Monde grâce à Youtube. Cet accident avait eu pour conséquences, une sérieuse blessure au coude et le fracture du scaphoïde gauche, et une machine totalement détruite qui a sérieusement amputé le budget de fonctionnement.

Deux victoires dans la manche française disputée à Nogaro sont venues à point nommée pour remettre un peu de baume au coeur du pilote de la Kawasaki N°18.

Pendant ce temps la situation ne s’arrangeait pas en Espagne, avec des problèmes récurrents de tenue de route, qui ne lui permettaient pas d’obtenir les résultats espérés.

La série s’est poursuivie sur le circuit d’Albi, avec une chute aux essais qui le contraignait à déclarer forfait, suite à une fracture du poignet droit.



Après les chutes, l’arnaque

Malgré ces résultats calamiteux, une lueur d’espoir est apparue avec l’engagement en championnat du Monde Supersport, avec le team Berry Racing, pour les trois dernières courses du mondial : Vallelunga, Magny-Cours et Portimao.

Le rendez-vous italien, décidé la veille de la course, a permis de faire connaissance avec la machine et l’équipe, et a provoqué de grands espoirs pour Magny-Cours.

Dès les premiers tours de roue, sur le sol français, l’hypothèse d’un bon résultat s’éloignait, dans la mesure où la machine mise à sa disposition s’avérait la plus lente du plateau, pour des raisons que nous ne comprendrons que plus tard.

En effet l’explication est intervenue quelques jours après Magny-Cours, dans la mesure où le team, après avoir encaissé le règlement de la dernière course, ne s’est pas déplacé à Portimao, escroquant ainsi ses deux pilotes Greame Gowland et David Perret.

Malgré tous ces déboires, le pilote angevin a disputé les deux dernières courses du Championnat d’Espagne : Valence et Jerez. Le week-end sur le circuit catalan fut encore très laborieux, avec , toujours les mêmes problèmes de tenue de route et de motricité.



Le coup de colère
Face à cette situation, notre pilote a imposé, au team et aux partenaires, un changement de manufacturier de pneumatiques pour la dernière à Jerez.

Sans essais préalables, il a immédiatement amélioré ses temps de 1 ,5 secondes au tour, ce qui lui a permis de conclure la saison sur une note un petit peu plus positive.



Un programme 2009 varié

Retrouver un guidon après une telle saison, nécessite une observation très attentive de la part des décideurs.

C’est ce qui arrive pour le pilote angevin qui va revenir en France pour disputer le championnat Superbike en catégorie Supersport, en tant que pilote officiel Kawasaki.

Son courage et sa volonté ont été remarqués en Espagne, et il se voit confier le développement de la Kawasaki destinée à disputer le MotoGP2, avec laquelle il disputera deux courses en 2009.

Des pourparlers sont engagés pour étoffer ce calendrier avec un programme en endurance.



Jean-Claude Bruneau



Retrouvez toutes les infos de David Perret #18 sur : www.dpms.fr



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 01/12/2008 14:56:48