Kawasaki Ninja 250r Modèle 2008
Encore une nouveauté 2008 annoncée par l'usine japonaise


Kawasaki Ninja 250R Modèle 2008 - Kawasaki
Kawasaki Ninja 250R Modèle 2008 Photo : Kawasaki


Kawasaki Ninja 250R Modèle 2008

Kawasaki Ninja 250R Modèle 2008
UN TEMPÉRAMENT DOCILE MAIS LA GRANDE CLASSE DES NINJAS

En agglomération comme sur les petites routes sinueuses de campagne, la Ninja 250R se chevauche avec la même facilité !

Doté d’un moteur au tempérament parfaitement exploitable, d’un châssis compact très maniable et d’un carénage intégral supersport digne de son patronyme, ce modèle se propose d’offrir aux conducteurs de tous niveaux les performances d’une sportive de route.

Animée par un bicylindre en ligne de 249 cm3 gorgé de couple à bas et mi-régimes, cette petite Ninja se distingue par ses marques de convivialité, comme la faible hauteur de selle, les commandes très douces et la position de conduite confortable.

Et bien sûr, comme avec ses aînées superbikes Ninja ZX-10R et 6R, le conducteur est seul maître à bord de la Ninja 250R, machine la plus prometteuse de la catégorie.



BICYLINDRE EN LIGNE DE 249 cm3 À REFROIDISSEMENT LIQUIDE ET DOUBLE ACT

Le moteur de la Ninja 250R se veut avant tout convivial : les réglages visent donc à procurer une puissance linéaire et sans à-coups, notamment à bas et mi-régimes.

Pour autant, une exploitation du moteur à pleine charge surprendra agréablement par l'ampleur des performances à haut régime.

Enfin, pour pouvoir apprécier ce modèle de longues années durant, bon nombre des caractéristiques du moteur lui assurent longévité et fiabilité.



UNE PARTIE-CYCLE FACILE À DOMESTIQUER

La robustesse du cadre et du bras oscillant offrent à la Ninja 250R une base solide et bien rigide.

Les suspensions avant et arrière fermes et les roues de 17” complètent cet ensemble très civilisé dont la stabilité rassure, quelle que soit la vitesse.



UNE SUPERSPORT DE TRÈS GRANDE CLASSE

La Ninja 250R arbore un style qui siérait tout autant aux Ninjas Supersport de plus grosse cylindrée.

Le carénage intégral bénéficie d’une exceptionnelle finition et fait aussi bel effet de près que de loin.





Mis en ligne le 26/09/2007 : par Webteam