Sébastien Pourcel Domine Le Gp De France Mx1
CHAMPIONNAT DU MONDE EN FRANCE


La famille Pourcel peut être heureuse de ce superbe Week End ! - MediaCross
La famille Pourcel peut être heureuse de ce superbe Week End ! Photo : MediaCross


Cette année encore c’est à Saint Jean d’Angely près de La Rochelle que s’est disputé le Grand Prix de France, septième épreuve du Championnat du Monde. Si dans le passé cette piste sur laquelle il fit ses débuts en GP voilà maintenant six ans ne lui avait jamais réussi, il en fut tout autrement cette fois puisque Sébastien était imbattable et y signa sa quatrième victoire en MX1.


Le rapide tracé Français était plutôt glissant samedi, dans la mesure ou les organisateurs n’eurent pas beaucoup de temps pour travailler la piste entre les nombreuses séances d’essais d’un programme très chargé incluant le Championnat du Monde féminin.
Premier puis second des séances d’essais libres, Sébastien signa le neuvième temps de la séance qualificative, dans la même seconde que le pôle man. La piste était bien préparée pour la course, et fort heureusement les conditions météo furent meilleures que ce qui était annoncé puisqu’il y eut certes des nuages mais pas de pluie dimanche.
S’élançant à chaque fois de la neuvième position sur la grille, Seb se retrouva à chaque fois dans le top cinq et fut très efficace en première manche pour se placer troisième derrière Ramon et Coppins. Le champion en titre chuta au quatrième tour et offrit la seconde place à Sébastien, qui mit la pression sur Coppins qu’il passa à cinq tours de l’arrivée. Après ce quatrième succès de l’année Seb arriva serein pour le second départ, ou il s’élança encore mieux puisqu’il prit le commandement de la course dès le premier tour.
Une fois de plus Ramon et Coppins furent ses principaux rivaux, et durant trente cinq minutes tous deux mirent la pression sur Seb qui ne relâcha jamais son effort et ne leur laissa aucun espoir. Pour la seconde fois de sa carrière après l’Italie l’an passé, il signe un beau doublé pour remporter un nouveau GP sur sa Kawasaki GPKR ; quelques uns de ses rivaux connaissant un mauvais week-end, Seb est maintenant quatrième au championnat a trente points du leader. Son coéquipier Alexandre Rouis se qualifia de son côté pour le troisième fois de rang, ratant de peu son premier point en Mondial puisqu’il termine la première manche vingt et unième avant de prendre la vingt troisième place de l’autre manche.



Saint Jean d’Angely accueillait également la troisième épreuve du Championnat du Monde Féminin, ou Livia signa le second temps derrière la pilote Kawasaki Maria Franke dans la séance d’essais chronométrés.
Livia obtint à deux reprises le holeshot, et mena la première manche durant trois tours avant d’être doublée par Laier. Seconde de cette course, Livia mena ensuite brièvement la seconde manche puis disputa à Prumm la seconde place jusqu’à ce qu’elle cale son moteur dans la partie sablonneuse du circuit, perdant trois places. Cinquième de la manche et troisième de son GP national, Livia est maintenant seconde du championnat à deux points de Prumm a deux semaines de l’avant dernière épreuve du championnat en Allemagne.


Sébastien Pourcel : ‘ Si l’on excepte la journée de samedi ce fut un bon week-end pour moi.
Le sol était dur et je ne suis plus habitué à ces conditions, je n’ai pas réussi à trouver une bonne adhérence. Aujourd’hui dimanche ce fut bien meilleur, et en première manche quelques pilotes comme Philippaerts ou Ramon m’ont facilité la tâche en chutant. Je me suis alors retrouvé en bagarre pour la victoire avec Coppins, à quelques tours de l’arrivée j’ai trouvé l’endroit ou le doubler.
J’ai débuté la seconde manche plus fort, et dès le premier tour j’ai pris la tête de la course. Je me suis appliqué sur mes trajectoires, j’en ai trouvé quelques bonnes qui m’ont permis de creuser un petit écart avec Ramon et j’ai roulé sans commettre la moindre erreur.
Depuis maintenant quelques mois je sais comment gérer une course quand je suis en tête et même quand Ramon a réduit l’écart à mi-course je suis resté confiant. Je suis content parce que dans le passé je n’aurais peut être pas géré cette situation aussi bien. Le public a été super, c’est la première fois que je gagne un Grand Prix en France et il m’a bien aidé, c’était super de voir ces fans si heureux’


Livia Lancelot : ‘ Je suis décue, je venais ici pour gagner et conserver ma plaque tose et finalement je n’ai atteint aucun de mes objectifs.
L’an passé j’étais plus lente que Steffie Laier ou Katherine Prumm, cette année je suis aussi rapide qu’elles mais je fais trop d’ereurs. En première manche j’ai perdu le commandement quand j’ai fait une faute dans la section de vagues, mais j’ai pu conserver la seconde place. Mais en seconde manche j’ai fait trop d’erreurs et je finis cinquième, j’ai vraiment perdu beaucoup de temps quand j’ai calé mon moteur dans le bac à sable mais même avant cet indicent je roulait mal.
Il va falloir travailler dur d’ici l’Allemagne si je veux gagner d’autres épreuves, bien sûr mon week-end a été meilleur que celui des autres leaders des Championnats du Monde mais ce n’est pas ce que j’attendais’


Roger Pourcel : ‘ C’est le plus beau GP que Sébastien n’ait jamais fait, j’ai même été surpris par la manière dont il a géré ses courses.
Samedi il était mécontent de ses essais qualificatifs, la piste était glissante et il n’a pas trouvé ses marques. Dans la soirée nous avons travaillé sur les réglages de la moto et sur les pneus, et dimanche cela allait mieux. Il a superbement bien roulé dans les deux manches, quand il roule comme cela il semble imbattable.
C’est un super résultat pour GPKR, je voudrais remercier tous les membres du team pour le travail qu’ils font depuis l’hiver dernier, nos sponsors et bien sûr Kawasaki dont M.Yasui qui représentait l’usine ce week-end.
Chez les filles Livia Lancelot a fait quelques erreurs, principalement dans la seconde manche ou elle n’était peut être pas assez concentrée. Elle roule bien mieux que cela à l’entraînement dans la semaine, et nous allons continuer à travailler dur car elle n’est qu’à deux points du leader. Alexandre Rouis s’est qualifié pour la troisième fois, il s’est classé vingt et unième en première manche et on le voit progresser chaque semaine. Maxime Emery était notre pilote ‘wild card’ ce week-end, malheureusement il a chuté samedi et s’est classé second pilote de réserve’



MediaCross




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 16/06/2008 07:43:37