Top Six Pour Gregory Aranda
Septieme Epreuve Du Championnat Du Monde Mx2 En France


Top six pour Gregory Aranda - MediaCross
Top six pour Gregory Aranda Photo : MediaCross


La série de bons résultats continue pour le team CLS, qui a vu ses trois pilotes se mettre en évidence lors du GP de France qui s’est disputé sur le circuit de Saint Jean d’Angely. Gregory Aranda y a décroché une excellente sixième place, Loic Larrieu et Steven Frossard se classant onze et douzièmes de l’épreuve suivie par plus de 20000 spectateurs.

Fidèle à la belle réputation des GP de France, cette épreuve restera dans les annales de la discipline en raison de l’excellent résultat d’ensemble des pilotes tricolores qui en MX2 se sont retrouvés à treize – sur trente – au départ de l’épreuve, et ont placé six des leurs parmi les huit premiers du GP ! Jamais une nation n’avait obtenu un tel résultat, et le nombreux public de St Jean est reparti avec de bien belles images en tête.


Les courses qualificatives du samedi n’allaient être qu’une formalité pour les trois pilotes CLS, qui se retrouvaient tous dans la même série. Un problème de frein arrière empêchait Steven Frossard de lutter jusqu’au bout pour une marche du podium, mais il se classait cinquième devant Gregory Aranda revenu de la quatorzième place. Pour son entrée en GP Loic Larrieu faisait une belle prestation en revenant de la treizième à la huitième place.


Le premier départ était perturbé par plusieurs chutes, Steven se trouvant impliqué dans l’une d’elles et se retrouvant en queue de peloton juste devant Loic, alors que Greg pointait lui en douzième position. Si Steven n’allait pouvoir jouer un rôle intéressant dans cette manche, se retirant après deux nouvelles chutes, Gregory et Loic allaient regagner du terrain pour aller décrocher les septièmes et douzièmes places !

Sur la lancée de sa meilleure perf’ en GP Greg allait faire un superbe départ en seconde manche, se retrouvant quatrième dans le sillage des trois leaders du championnat. Une petite faute lui coûtait quatre places, et permettait à Steven de la déborder pour aller chasser le quintet de tête alors que Loic entreprenait un nouveau chantier de longue haleine pour revenir de la dix septième place. Longtemps dixième il allait perdre deux places en fautant dans le dernier tour, laissant ses deux équipiers dans le top huit avec Steven cinquième et Greg huitième. Au classement de la journée Greg, Loic et Steven se classent six, onze et douze, améliorant notoirement leurs positions au championnat.



Steven Frossard : ‘ Aux qualifs je pensais finir deux mais j’ai tordu ma pédale de frein, si bien que j’ai du baisser de rythme et je termine cinquième.
En première manche je me suis retrouvé dans une chute collective, puis je chute tout seul ; je suis remonté quinzième mais j’ai chuté une troisième fois, il faut dire que cette semaine j’étais malade et je m’en suis ressenti.
Après cette dernière chute j’avais mal aux bras, j’ai préféré arrêter plutôt que de me faire mal. J’ai fait une très bonne seconde manche, on m’a rapporté que j’étais passé seizième devant la cellule au premier tour mais très vite je suis revenu septième derrière Sword. Je n’ai pas réussi à le passer et j’ai perdu pas mal de temps derrière lui, jusqu’à ce qu’il chute.
A ce moment là j’ai pris une bonne vitesse et je suis revenu dans le sillage de Simpson qui était quatrième, mais il manquait un tour pour que je le double. Le public était chaud, c’était cool, une belle épreuve’



Gregory Aranda : ‘ Le week-end a bien débuté avec une bonne qualification, même si mon début de course a été perturbé par un accrochage avec Paulin.
Je suis bien revenu, j’avais de bonnes sensations sur cette piste ou j’avais signé de bons chronos aux essais. J’ai fais une bonne première manche, je passe douzième au premier tour et je remonte sixième jusqu’à ce que Tyla Rattray me double à trois tours de l’arrivée.
En seconde manche je suis parti en quatrième position, mais j’ai fait une erreur et je repars huitième avec une botte endommagée. Je suis revenu sixième mais ma semelle de botte s’est progressivement détachée si bien que j’ai eu de plus en plus de mal à freiner correctement. Je perds deux places dans le dernier quart d’heure, mais je suis heureux de ma sixième place au GP, mon meilleur résultas à ce jour’



Loic Larrieu : ‘ Le week-end s’est globalement bien passé, même si dimanche je n’ai pas réussi mes départs.
Je reviens douzième en première manche, en seconde j’étais dixième jusqu’au dernier tour ou je fais une erreur dont profitent Gonçalves et Aubin. Le niveau du mondial ne m’a pas surpris, si ce n’est que le niveau est très homogène et qu’il est assez compliqué de doubler. C’est un bon entraînement pour le championnat d’Europe, qui reprend maintenant dans quelques semaines’



Thierry Chizat Suzzoni : ‘ Le bilan est très positif pour nous puisque nos trois pilotes ont fait de bons résultats et marqué de gros points.
Gregory s’est mis en évidence tout au long du week-end, c’est encourageant pour son avenir et on a vu que cette catégorie MX2 lui convient bien, peut être ne devrait-il pas la quitter si vite ? Steven a manqué de réussite en première manche, par contre sa seconde manche est du tonneau de celle de l’Angleterre ou de l’Italie et on devrait avoir d’autres occasions de le retrouver dans le top cinq. Le petit dernier n’a pas failli, on connaît ses qualités techniques et il a prouvé ce week-end ses bonnes dispositions en étant très performant dans les deux manches. Je suis très heureux, à la fois pour ceux qui nous aident et pour ceux qui travaillent dur dans l’équipe’



Jean Jacques Luisetti : ‘ Nous sommes très heureux du résultat global, on place nos trois pilotes dans les points et avec nos moyens modestes nous sommes le premier team Kawasaki du week-end en MX2.
Malgré ses soucis en première manche, avec trois chutes en début de course et les séquelles d’une difficile semaine ou il a été malade Steven confirme son excellent potentiel, il prouve qu’il sera un sérieux candidat au podium l’an prochain.
Greg a été exceptionnel, on a misé sur lui qui n’a que dix huit ans et aujourd’hui en France il a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui, avec là encore un gros potentiel pour l’avenir.
Toujours l’avenir avec Loic qui a prouvé par les chronos et par ses courses qu’il pouvait être dans le top ten du mondial, dommage qu’il y ait eu cette petite erreur en fin de manche mais le résultat global est excellent et c’est de bon augure pour la suite du championnat d’Europe. Nos trois pilotes ont vraiment les moyens de faire de belles choses dans les années à venir, il nous faut maintenant concrétiser assez rapidement avec nos partenaires les accords pour la saison 2009 qui se prépare dès maintenant ; ce week-end nous avons eu la visite de Mme Kirino de Kawasaki France et de Mr Yasui venu spécialement du Japon, c’est une première étape pour nous et on espère que cela se concrétisera rapidement’



MediaCross



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 16/06/2008 07:34:55