L’autre Match Franco-italien
Grand Prix De France De Motocross Saint Jean D’Angely Les 14-15 Juin 2008


Sébastien Pourcel est notre meilleure chance à St Jean - MediaCross
Sébastien Pourcel est notre meilleure chance à St Jean Photo : MediaCross


Il n’y a pas qu’au foot que la Squadra Azzura est opposée à l’Equipe de France, et ce week-end à Saint Jean d’Angely lors du GP de France de Motocross Italiens et Français s’affronteront sur la piste du Puy de Poursay. Avant le coup d’envoi, avantage Italie !


Aux commandes des deux championnats

Preuve de leur force dans cette discipline comme dans d’autres sports mécaniques, les Italiens arrivent en Charente Maritime à la barre des deux championnats masculins avec d’un côté Antonio Cairoli (Yamaha Red Bull De Carli) en tête du Mondial MX2 et David Philippaerts (Yamaha Monster Rinaldi) à la barre du Mondial MX1.
Pour le premier on pourrait presque dire que c’est une banalité, puisque ‘Tony’ le Sicilien a déjà coiffé deux titres mondiaux et remporté vingt quatre GP ! Avec trois succès cette saison il est de loin le plus performant des pilotes MX2, mais une certaine irrégularité fait qu’il n’aborde cette septième épreuve du championnat qu’avec un tout petit point d’avance sur le Sud Africain Tyla Rattray. Pour le second, porter la plaque rouge est une nouveauté même si c’est au Portugal, fin avril que David a pris les commandes du mondial. Vainqueur chez lui en Italie, sur le podium des cinq dernières épreuves, l’ancien rival de Christophe Pourcel dans la course au titre mondial 2006 caracole aux commandes d’un championnat dont il devrait repartir en leader dimanche soir.



Sang chaud pour nos ‘ritals’

Défendant tous deux les couleurs de managers aux intérêts et aux sponsors différents (deux boissons énergétiques), Antonio et David ont un point commun : ils ont le sang chaud !
Le premier s’est fait remarquer ces deux dernières années par des manœuvres à la limite de la correction lors des départs, un peu comme un certain Schumacher…. Mais cela ne lui réussit plus trop ces derniers temps, et en Bulgarie comme en Italie il s’est retrouvé au sol au premier virage. Le second est lui ‘chaud bouillant’ et on se demande souvent si cela ne va pas entraîner sa perte un jour ou l’autre. Agressif sur la piste, il ne compte pas que des copains dans le paddock et jusqu’alors il a toujours eu la chance de se relever indemne. Gare, car une 450 ne pardonne pas toujours les excès de fougue…



Les Français ‘at home’

Jouant à domicile ce week-end, les tricolores auront bien sûr à cœur de briller sur leurs terres.
Présents en force, avec un nombre record de 24 engagés (10 en MX1 et 14 en MX2) les français comptent deux vainqueurs potentiels dans leur rang : Sébastien Pourcel (450 Kawasaki GPKR) et Nicolas Aubin (250 Yamaha Ricci) qui ont tous deux déjà remporté un ou plusieurs succès cette saison. Seb a remporté trois manches et s’est imposé au Portugal, alors que Nico s’est imposé lors de la première manche Italienne. Ce sont les deux leaders tricolores, sachant par ailleurs que c’est dans la catégorie MX2 que les tricolores ont les meilleures chances avec une belle palette de jeunes talents emmenés par Steven Frossard (le sociétaire du MC Angérien s’est classé 3ème d’une manche en Angleterre), Gautier Paulin (qui est passé tout près de la victoire en Espagne), Xavier Boog (4ème du GP de Bulgarie) et Anthony Boissière (sixième en Angleterre, vainqueur d’une manche à St Jean en 2005). Mais ce GP de France peut nous réserver de belles surprises, avec quelques invités de notoriété comme Steve Boniface (450 Yamaha Demaria) ou Luigi Seguy (250 Kawasaki Bud) qui disputent leur premier GP de l’année, ou de jeunes pousses du championnat d’Europe comme Loic Larrieu (250 Kawasaki CLS) ou Cedric Soubeyras (250 Yamaha MD).



Des filles en forme

S’il est un domaine ou les Italiens ne rivalisent pas avec les Français, c’est bien chez les filles.
On parle de Motocross bien sûr, une discipline ou les trois Italiennes engagées dans ce GP de France féminin ne roulent pas aux avant postes. Non, c’est plutôt du côté de Livia Lancelot qu’il faut se tourner, la dite ‘Livy’ menant le Mondial depuis son succès en Bulgarie. Notre petite française connaît St Jean, dispose d’une Kawa GPKR qui marche l’enfer, et a juré de prendre sa revanche après un décevant GP d’Italie ou elle échoue au pied du podium, après avoir collé trois secondes à ses copines lors des qualifications ! Copines, le terme est peut être un peu fort car chez les filles comme chez les hommes il n’y a plus d’amitié qui tienne dès qu’on entre en piste ! La ravissante Noé Zélandaise Katherine Prumm (Yamaha Van Beers) double championne du Monde rêve de ‘croquer’ Livia sur ses terres, tout comme la robuste Allemande Steffie Laier (KTM), l’Américaine Ashley Fiolek (qui vient de remporter la première épreuve du championnat US sur sa Honda), ou la petite Larissa Papenmeier (Suzuki). Ces filles vous blufferont par leur adresse, leur style, leur courage et leur talent !



Nouveau tracé et deux jours de fête

Une piste visible en totalité, des installations dignes de ce nom à la disposition du public, un écran géant, trois speakers, quatre catégories (Grands Prix MX1, MX2, Féminin, et Trophée de marque KTM) voilà un programme copieux pour ce week-end les 14 et 15 Juin. Essais libres samedi matin, essais qualificatifs samedi après midi, derniers échauffements dimanche matin avec les ‘warm up’ précèderont les huit courses du jour, le premier départ étant donné en fin de matinée.



Pour tous renseignements : www.motoclub-angerien.com


Les tarifs : Sur place : samedi seul 15€, dimanche seul 35€, week-end 42€ sans l’accès au paddock (10€). Gratuit pour les moins de 12 ans, tarif réduit pour les 12-16 ans (15€)


MediaCross




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 10/06/2008 22:51:09