Un Mondial Très Ouvert Avant Le Gp De France
Grand Prix De France De Motocross Saint Jean D’Angely


L'Italien David Philippaerts arrivera à St Jean d'Angely aux commandes du Mondial MX1 - P.Haudiquert / Mediacross
L'Italien David Philippaerts arrivera à St Jean d'Angely aux commandes du Mondial MX1 Photo : P.Haudiquert / Mediacross


Pour l’équipe du Moto Club Angérien, c’est la dernière ligne droite qui s’annonce puisque dans moins de deux semaines maintenant les Championnats du Monde de Motocross débarqueront à Saint Jean d’Angely pour la septième épreuve de l’année. Trois courses sont au programme, avec les traditionnelles catégories MX1 (450cc) et MX2 (250cc) auxquels s’ajoute cette année une catégorie Féminine.

GP de France
Six Grands Prix et autant de vainqueurs

Jamais dans l’histoire de ce sport un début de saison aura été indécis, puisque au soir du GP d’Angleterre qui vient de se tenir à Mallory Park on ne compte pas moins de six vainqueurs différents en l’espace d’autant d’épreuves MX1 !
Le Belge Ken De Dycker (Suzuki), son compatriote et équipier Steve Ramon (Suzuki), l’Italien David Philippaerts (Yamaha), Sébastien Pourcel (Kawasaki), le Néerlandais Marc De Reuver (Honda) et enfin l’Espagnol Jonathan Barragan (KTM) se sont successivement imposés aux Pays Bas, en Espagne, au Portugal, en Bulgarie, en Italie et enfin en Grande Bretagne.
La liste des potentiels vainqueurs est-elle close pour autant ? Non, car le Britannique Billy Mackenzie (Honda), l’Estonien Tanel Leok (Kawasaki) et le Néo Zélandais Joshua Coppins (Yamaha) pour ne citer qu’eux sont autant de vainqueurs potentiels et il reste neuf épreuves au calendrier.


Sébastien Pourcel leader tricolore

La régularité de David Philippaerts lui vaut d’occuper la tête du championnat à la veille de ce Grand Prix de France, avec vingt huit points d’avance sur le champion sortant Steve Ramon.
Le groupe de chasse emmené par Ken De Dycker concède lui plus de cinquante points de retard vis-à-vis du leader, ce qui est à la fois peu et beaucoup quand on sait que Coppins caracolait l’an passé avec plus de cent points d’avance avant qu’une blessure ne le rejette aux oubliettes. Philippaerts est à l’aise sur tous les terrains et a été jusque là le plus régulier de tous, mais la saison reste longue.

Sixième du provisoire, Sébastien Pourcel a déjà abattu tous ses jokers avec deux abandons dans les trois premières manches et un nouveau résultat blanc en Angleterre. Plus rapide que n’importe qui cette saison, comme l’attestent les quatre pôles positions décrochées en l’espace de six courses, Seb s’est fait sauter dessus au premier départ dimanche et a perdu toutes ses chances puisque sa moto était endommagée. Second de la manche suivante, il confirme son potentiel et viendra à St Jean avec de réelles chances de succès, pour la première fois de sa carrière.


Un point d’écart !

La situation est beaucoup plus serrée dans la catégorie MX2, ou les deux leaders du championnat ne sont séparés que par un seul petit point !
En remportant en Grande Bretagne son second succès d’affilée l’Italien Antonio Cairoli (Yamaha) a repris au Sud Africain Tyla Rattray (KTM) la plaque rouge de leader du Mondial, mais les choses sont on ne peut plus serrées dans cette catégorie ou un troisième larron est en embuscade : Tommy Searle (KTM) qui se tient à dix points du leader. Ces trois hommes sont à suivre tout particulièrement, même si un outsider est en embuscade : Nicolas Aubin (Yamaha). Vainqueur d’une manche en Italie et quatrième du championnat, Nico a perdu le contact avec le trio de tête suite à une performance très moyenne en Angleterre ; neuvième de la première manche, le Normand a du se retirer de la seconde en raison d’un problème mécanique et se retrouve désormais sous la menace directe de Shaun Simpson et Rui Gonçalves, tous deux sur KTM.


Les Français en force

Nicolas Aubin abordera ce GP en capitaine de l’équipe de France MX2, avec de solides lieutenants à ses côtés puisque pas moins de six pilotes français figurent parmi les quinze premiers du Mondial à la veille de ce septième GP de la saison.

Xavier Boog (Suzuki) quatrième du GP de Bulgarie, Gautier Paulin (Kawasaki) troisième d’une manche en Espagne, Anthony Boissière (KTM) sixième en Angleterre (et vainqueur d’une manche du GP de France à St Jean en 2005), Steven Frossard (Kawasaki) troisième de la dernière manche courue en Grande Bretagne et Marvin Musquin (Honda) à trois reprises dans le ‘top ten’ pour ses débuts en GP seront quelques uns des français à suivre, au même titre que le revenant Luigi Seguy (Kawasaki), Jeremy Tarroux (KTM) ou Gregory Aranda (Kawasaki).
Les Français représentent pratiquement un tiers du plateau dans cette catégorie, et comptent sur vous pour les encourager comme il se doit !


Nouveau tracé et deux jours de fête

Une nouvelle fois, le MC Angérien a travaillé dur cet hiver pour remanier son circuit, notamment dans la zone suivant le virage du départ ; le spectacle n’en sera que plus beau pour le public, qui jouit à St Jean d’une visibilité totale sur le circuit.
Ajoutez-y un écran géant, deux speakers de talent, quatre catégories au programme (Grands Prix MX1, MX2, Féminin, et Trophée de marque KTM) et vous avez tous les éléments pour passer un superbe week-end les 14 et 15 Juin.
Essais libres samedi matin, essais qualificatifs samedi après midi, derniers échauffements dimanche matin avec les ‘warm up’ précèderont les huit courses du jour, le premier départ étant donné en fin de matinée.


Pour tous renseignements : www.motoclub-angerien.com


Les tarifs :

Sur place : samedi seul 15€, dimanche seul 35€, week-end 42€ sans l’accès au paddock (10€).
Gratuit pour les moins de 12 ans, tarif réduit pour les 12-16 ans (15€)



MediaCross



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 05/06/2008 07:43:54