Team Gpkr : Sebastien Pourcel Etrenne L'injection Ce Week End En Irlande
première sortie en compétition de la Kawasaki KX450 F SR Fuel Injection


Team GPKR : Sebastien Pourcel Etrenne L'injection Ce Week End En Irlande - MediaCross
Team GPKR : Sebastien Pourcel Etrenne L'injection Ce Week End En Irlande Photo : MediaCross


Sébastien Pourcel marche à l’injection !

Le Grand Prix d’Irlande marque ce week-end la première sortie en compétition de la Kawasaki KX450 F SR Fuel Injection, aux mains de Sébastien Pourcel.
Les Japonais n’ont pas attendu l’intersaison pour lancer en mondial leur nouvelle arme, aucun des pilotes de pointe de la firme n’étant à ce stade de la saison en lice pour le titre mondial.
En toute logique c’est avec Sébastien Pourcel, meilleur pilote de la firme en mondial MX1 et futur premier pilote officiel des verts que l’usine a décidé de faire du testing, avant d’engager cette machine dans les trois derniers GP de la saison.



Les deux semaines d’essais en Belgique avec Sébastien, mais aussi avec Gert Jan Van Doorn qui est le pilote d’essais du KRT ont donné satisfaction à la fois aux ingénieurs Japonais présents en Europe et à Sébastien, qui jouit donc d’un nouveau statut en s’imposant comme le pilote de pointe des verts.

Pour la première fois de sa carrière Seb a joué les ‘test riders’, une expérience qu’il a apprécié. ‘C’était la première fois que je faisais tant de tests, et je dois dire que j’ai apprécié. On a d’abord travaillé sur le châssis, qui est différent de celui que j’utilisais cette année. Il y a beaucoup de modifications, et le réservoir par exemple a du être redessiné et repositionné avec l’arrivée de l’injection.

Au niveau du comportement la moto est très maniable, j’ai juste connu un petit problème avec l’avant qui est très léger. Nous avons travaillé avec Ohlins pour adapter la moto à mon pilotage, le feeling est meilleur mais je sais que cet hiver j’aurais d’autres cadres à essayer au Japon.
Côté moteur l’injection apporte un plus, tu n’as aucun trou de puissance quand tu passes les vitesses et tu peux te concentrer pleinement sur ton pilotage, comme si tu avais une boite automatique’ témoignait Sébastien qui étrenne donc cette machine ce week-end en Irlande.

Les ingénieurs Japonais sont venus en Europe avec des caisses de matériel, et l’un d’eux restera avec le team jusqu’à la finale de Faenza. De plus longs tests sont prévus en octobre au Japon, ou Sébastien ira pendant huit jours pour préparer la machine dont il disposera en 2009.



MediaCross




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 30/08/2008 18:47:28