Une Manche Sept Pour Steven Frossard Dans L’enfer De Lommel
Onzieme Epreuve Du Championnat Du Monde Mx2 En Belgique


Une manche sept pour Steven Frossard dans l’enfer de Lommel - MediaCross
Une manche sept pour Steven Frossard dans l’enfer de Lommel Photo : MediaCross


Cadre du GP de Belgique 2008 Lommel était considérée comme LA course la plus dure du championnat, de par la nature même de la piste tracée dans une carrière sablonneuse.

Même les pilotes ‘locaux’ qu’ils soient Néerlandais, Belges ou étrangers basés dans la région y ont connu des avatars, et la septième place de Steve en première manche est d’autant plus méritoire.

Dès les premiers essais samedi les pilotes non aguerris au pilotage dans le sable ont souffert, et cela s’est confirmé tout au long du week-end. Huitième de sa course qualificative Steven négociait correctement sa journée du samedi pour son second GP dans le sable après Valkenswaard, tandis que Gregory ne passait pas ce premier cap. Pris dans une chute au départ de sa course qualificative, puis victime d’une nouvelle chute au repêchage alors qu’il tentait d’améliorer son chrono, il restera spectateur ce week-end.


Parti moyennement mais se faufilant très bien en première manche, Steven était pointé neuvième en début de manche avant de gagner deux places. Longtemps en bagarre avec Nicolas Aubin il finissait par céder, et filait vers la huitième place avant que son compatriote ne lui fasse un beau cadeau en chutant dans le dernier tour.
Septième, Steven abordait confiant la seconde manche ou son départ était du même calibre. Rapidement septième, Steven perdait un peu de terrain quand il se tordait la cheville dans un trou après dix minutes de course ; perdant quelques places mais poursuivant son effort il recollait à un groupe de trois pilotes quand dans un virage l’appui se dérobait sous sa roue avant. Chutant, perdant gant et lunettes, Steven allait serrer les dents pour aller grappiller les six précieux points de la seizième place. Onzième du GP, il retrouvera le week-end prochain le circuit de Loket ou il fit ses débuts en mondial il y a tout juste deux ans.


Steven Frossard : ‘Je m’attendais à ce que Lommel soit une étape difficile, et ce le fut même si finalement je suis très content des résultats obtenus pour ma première expérience dans de telles conditions.
Qualifié en huitième position je ne suis pas trop bien sorti de la grille dans les deux manches, mais heureusement je me suis bien faufilé dans les premiers virages. J’ai oscillé durant toute la première manche entre la neuvième et la septième place, dont j’hérite finalement après qu’Aubin ait chuté dans le dernier tour.
La seconde manche fut plus compliquée puisque je me suis tordu la cheville dans un trou alors que j’étais septième ; j’ai perdu quatre places, puis dans un virage l’appui en sable s’est dérobé sous ma roue avant et j’ai chuté. J’ai perdu un gant et des lunettes, si bien que le dernier quart d’heure a été difficile. Je me classe seizième de la manche et je sauve six points, ce qui me permet de rester au contact des deux pilotes qui me précèdent au championnat’


Gregory Aranda : ‘Le week-end avait mal commencé avec de mauvais chronos aux premiers essais, en course qualificative je suis pas mal parti mais j’ai été pris dans une chute au troisième virage et le moteur a calé.
J’ai eu beaucoup de mal à repartir, donc direction le last chance. J’ai longtemps été cinquième, et quand j’ai voulu améliorer je me suis pris une bonne chute et c’en était fini de mes chances. Dès mardi je remonte sur la 450, pour préparer la fin de mondial que je disputerais dans cette cylindrée’


Jean Jacques Luisetti : ‘Nous savions que ce serait difficile, ce le fut mais malgré tout Steven a superbement tiré son épingle du jeu avec une probante septième place en première manche.
Un résultat qu’il aurait pou renouveler en seconde manche sans cette chute dans laquelle il perd à la fois un gant et ses lunettes, ce qui est toujours handicapant dans le sable. Il a été combatif tout au long du week-end, et nous savons tous ce qui reste à faire pour arriver encore plus forts l’an prochain sur ce type de circuit. Gregory n’est lui pas passé aux qualifications et c’est une déception, quelque part il avait déjà l’esprit en MX1 ou il fera ses débuts le week-end prochain avec j’en suis sûr beaucoup plus de réussite’



MediaCross




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 04/08/2008 12:02:21