Loic Larrieu Serre Les Dents Lors De 9e & 10e Manche Du Championnat D'europe Mx2
De précieux points dans la douleur...


Loic Larrieu - DR
Loic Larrieu Photo : DR


Sérieusement touché à l'épaule droite lors d'une mauvaise chute en championnat de France Elite à Iffendic (Bretagne), Loic Larrieu n'en a pas moins pris la décision de poursuivre sa saison et de reporter en fin d'année l'indispensable opération qu'il devra subir pour réparer les ligaments endommagés. Chaque course est une véritable épreuve pour Loic, qui ne peut s'entraîner en semaine et doit serrer les dents pour sauver de précieux points et défendre sa seconde place au championnat d'Europe.


Aux Pays Bas il y a deux semaines puis en Slovénie la semaine passée, la chance n'a pas vraiment été de son côté après qu'il ait prouvé en qualifications qu'il n'avait rien perdu de son potentiel. Meilleur temps de son groupe aux Pays Bas puis second de l'unique série en Slovénie, il a pu s'exprimer pleinement sur un tour alors qu'en course la douleur l'oblige à lever le pied après quelques boucles. Douzième de la seconde manche hollandais après avoir abandonné en première (roue cassée), Loic a fait mieux en Slovénie ou il se classe cinquième puis douzième après s'être une nouvelle fois déboité l'épaule en course. Toujours second du championnat, mais distancé par Teillet et désormais menacé par Rombaut, Loic s'envolera vendredi pour la République Slovaque ou il tentera de conserver cette seconde place avant que le championnat ne fasse un break de trois semaines.


Loic Larrieu : "Depuis Iffendic je n'ai pas pu faire le moindre entrainement moto, si bien que depuis un mois je ne roule que le week-end. Nous avons pris la décision d'aller aux Pays Bas après un galop d'essais deux jours avant l'épreuve ; l'épaule était douloureuse, mais par respect pour les partenaires il fallait y aller. Le terrain était le pire que je pouvais trouver compte tenu de mon état, avec un sable très dur, des trous cassants et beaucoup de sauts qui ont provoqué de nombreuses casses de roue. J'en totalise trois dans le week-end, dont une en première manche alors que j'étais second ; en fait le Hollandais qui était troisième m'a percuté violemment, me faisant chuter. Lorsque je suis reparti je n'ai pu que constater le bris de roue. En seconde manche ce fut encore plus dur puisque le circuit était encore plus détérioré, et je termine douzième en partant dixième. Une semaine plus tard la piste Slovène était mieux, avec un bon grip. Je me suis accroché aux deux départs avec d'autres pilotes dans la première montée, me retrouvant à chaque fois au-delà de la vingtième place. Frein avant cassé dans l'incident je parviens à remonter cinquième en première manche, mais en seconde je chute en perdant l'avant alors que j'attaque Tonus et dans cette chute l'épaule se déboite à nouveau. Je serre les dents pour rouler comme cela jusqu'à l'arrivée que je rejoins en douzième position. C'est un passage difficile à vivre, la douleur est omni présente et je suis sous anti inflammatoires la semaine, mais je n'en prends pas les week-ends de course car cela me fait dormir. Je voudrais remercier tous les gens qui m'ont apporté leurs encouragements, et Olivier Robert qui est venu sur ces deux épreuves et a su me faire un strapping efficace. C'est grâce à ce strapping que l'épaule s'est immédiatement remise en place après s'être déplacée en Slovénie. L'objectif immédiat est de marquer un maximum de points en Slovaquie ce week-end, puis de laisser l'épaule se reposer trois semaines avant la reprise du championnat. Ensuite nous aviserons, l'objectif étant de repousser en fin de saison l'opération, et de défendre cette place de vice-champion d'Europe jusqu'au bout"



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Fred14 - 19/07/2008 19:43:37