Lucas De Carolis Dans La Chaleur De Misano
Trahi par mon sélecteur !!

C’est une chaleur étouffante qui nous accueille sur le circuit de Misano, avec 29°C au lever du jour notamment.


La première séance est dédiée à la découverte de la piste. Tout se passe bien puisque je réalise le 4ème temps, à une demi seconde de la pôle position du leader du championnat. Il fait très chaud, même pour notre séance tardive. Je vais chercher tout le week end de bons réglages sur ma moto pour ces conditions, mais en vain…

Il me fallait pourtant réalisé de bons chronos pour être le mieux placé, afin de pouvoir aider au mieux mon ami Emeric JONCHIERE dans la conquête de son titre. Ses deux concurrents n’étaient prévenus puisque nous les accompagnions sur la première ligne de la grille de départ !

Il est 14h20 et la course est lancée. Je démarre bien mais un pilote me percute par la droite et me fait couper, je perds alors quelques positions. Néanmoins, je fais un gros premier freinage et récupère ainsi de bonnes places. Devant moi, les trois leaders, ainsi que deux autres pilotes donnent le ton.
Les places sont fixées et je décide de commencer ma remontée pour venir soutenir Emeric. C’est alors que je me prends à perdre l’avant trop fortement lors de mes attaques. Je me dis que je dois donc les passer à l’accélération mais NON, l’arrière se dérobe si j’ouvre un peu trop la poignée. Et si ça ne suffisait pas, je perds la tige de mon sélecteur dans le 4ème tour. Autrement dit, je n’ai pas trop de chance !
Mais ce n’est pas assez pour me faire couper et je donne tout ce que j’ai pour ne pas perdre le contact, même si je dois parfois ressortir sur le quatrième rapport des épingles, du fait de la difficulté du rétrogradage. Mais coup de théâtre, le leader du championnat roule un peu trop vite et se fait éjecter de sa moto. Deux tours plus tard, c’est le troisième du championnat qui perd l’avant et laisse ainsi s’envoler Emeric vers la victoire des permanents, et prendre ainsi la tête du championnat.
L’objectif est donc atteint ! Pour ma part, je passerai la ligne en quatrième position malgré tout, dans les échappements de l’ex pilote de grand prix espagnol Arturo TIZON.


Merci à Suzuki et Béatrice Leconte, à David pour avoir fait un très bon travail sur la moto, à Emeric pour avoir mis du gaz ! et ainsi qu’à tous mes partenaires.

Repos limité puisque vous pourrez me retrouvé dès ce week end à Albi, pour la 5ème manche du championnat de France SBK, sur le site www.fsbk.fr




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Fred14 - 01/07/2008 12:19:12